Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

User login

|FRENCH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Croisette


 

 Les dailies de Cannes 2012 et toutes nos archives
Galerie de photos d'ambiance cannoise, couverture de Cannes en anglais; téléchargez notre application iPhone de Cannes

 


feed

My Blueberry Nights par Wong Kar Wai

Pour sa 60eme édition, le festival de Cannes s'est ouvert avec la présentation de My Blueberry Nights le nouveau film de Wong Kar Wai, président du jury l'an passé, et réalisateur de In The Mood For Love, 2046 et Happy Together, tous trois nominés lors des éditions passées du festival.

My Blueberry Nights est son premier film tourné en langue anglaise. C'est l'histoire d'un voyage dramatique, évoquant la distance qui sépare un chagrin d'amour d'un nouveau départ. On y retrouve pour la première fois sur le grand écran la chanteuse Norah Jones en compagnie de Jude Law, Natalie Portman, Rachel Weisz, David Strathairn.

A propos de son Film, Wong Kar Wai apporte quelques explications: "Parfois la distance physique entre deux personnes peut être courte mais la distance émotionnelle se mesurer en kilomètres. My Blueberry Nights porte un regard sur ces éloignements, de différents points de vue. J'ai voulu explorer ces étendues, aussi bien au sens figuré que littéral, et les distances qu'il faut parcourir pour en venir à bout." Wong Kar Wai sera à nouveau à l'honneur à Cannes, avec la présentation, le dimanche 20 mai, de Chacun son cinéma, le film collectif du 60ème anniversaire dont il a signé l'un des segments.

 Bande annonce (en anglais)

 

 

 

 

Photo Copyright Anne-Laure BIGOT

 

La conférence de presse:

 

Wong Kar Wai a inauguré la première conférence de presse cette 60ème édition du Festival de Cannes, en répondant aux questions des journalistes au sujet de My Blueberry Nights, le film d'ouverture présenté en Compétition. A cette occasion, le réalisateur chinois était entouré des deux comédiens principaux Norah Jones et Jude Law.

Wong Kar Wai sur ses ambitions avec My Blueberry Nights :
« Le principal challenge consistait à tourner en anglais, qui n’est pas ma langue maternelle. Au fil des années, j’ai vu de nombreux films sur la Chine réalisés par des metteurs en scène étrangers. C’est toujours un peu curieux pour nous, car les choses sont souvent représentées de façon trop exotiques. Je voulais donc faire un film dans une autre langue, tout en évitant cet écueil dont je viens de parler. En le préparant, j’ai toujours demandé à Norah, à Jude, ainsi qu’à toutes les autres personnes qui m’entouraient, ce qu’ils pensaient. Parfois mes questions étaient un peu sottes, mais j’avais besoin de référence. Par exemple, un baiser signifie autre chose dans la culture chinoise. Il y a des connotations subtiles et je voulais rendre hommage aux Américains en évitant les erreurs que les autres font dans leurs films sur la Chine. Je crois que nous avons tous quelque chose à partager en dépit de nos races et de nos cultures différentes. Nous pouvons partager des émotions au-delà des langues. »

Wong Kar Wai sur la genèse du film :
« L’histoire de My Blueberry Nights est née des courts-métrages que j’ai tournés par le passé. Un court de six minutes avait déjà servi de base à In The Mood For Love. Dans ce cas, plutôt que de faire un remake, je dirai que c’est le prolongement naturel. J’ai tourné aux Etats-Unis parce que je voulais travailler avec Norah ; je pensais que cette histoire était parfaite pour elle. Par ailleurs, il était intéressant de tourner en anglais et à New York - parce qu’elle y vivait, elle était occupée à l’époque. Mais nous avons réussi à trouver du temps pour travailler ensemble. Nous avons mis au point cette histoire qui est très différente. Dans le court-métrage, ce n’est que le premier chapitre. Ici, il y a ce prolongement qui nous mène à Memphis ; on traverse le pays... Je me suis demandé si c’était un road movie, je ne crois pas, car ce n’est pas un film qui parle de voyage mais de distance. Même si elle est très proche de Jeremy, le personnage incarné par Jude Law, la distance entre les deux personnages est très importante. »

Norah Jones sur ses débuts au cinéma :
« C’est Wong Kar Wai qui est venu me chercher à l’improviste. Je lui ai répondu que j’étais en tournée et que je n’étais pas actrice. J’ai découvert par la suite ses films. J’ai vu In The Mood For Love, c’était le film le plus merveilleux que j’ai jamais vu. Et peut-être souhaitait-il que j’ajoute de la musique ? Il m’a demandé en fait si je voulais être actrice. J’ai posé quelques questions, mais à l’époque, il n’avait guère d’informations. Je me suis alors lancée, je lui ai fait totalement confiance. »

Sur leur collaboration avec Wong Kar Wai :
Jude Law : « C’était une expérience extraordinaire. Les films sur lesquels j’ai travaillé où il y avait un élément d’improvisation, où il y avait un apport personnel, donnent un sentiment de liberté très fort. Sur My Blueberry Nights, j’avais l’impression que beaucoup de règles que l’on a l’habitude d’appliquer étaient jetées par la fenêtre. Je me sentais très libre, j’allais au travail ne sachant pas ce qui allait se produire. Cela ne m’a pas fait peur, c’était plus un défi excitant. Et je savais que ça allait être très créatif et juste à la fin. Ce film repose sur la collaboration, tout le monde était là pour que le produit final soit le meilleur possible. »
Norah Jones : « C’est la seule manière que je connaisse de faire des films. Pour moi, c’était drôle. J’étais présente sur tout le film, j’ai donc pu travailler avec tous les acteurs les uns après les autres, individuellement. Je me sentais tout à fait à l’aise. Je mettais juste quelques jours pour m’habituer lorsqu’il y avait un changement de partenaire. Mais je ne connais pas d’autre manière de travailler que celle de Wong Kar Wai. »

Sur les choix musicaux de My Blueberry Nights :
Norah Jones : « Avant que je ne connaisse l’histoire, Wong Kar Wai avait pris beaucoup de clichés sur la route. Il m’a demandé de choisir des musiques qui correspondent aux images. J’avais donc toute une liste de chansons que j’aimais beaucoup. Je sais qu’il a utilisé pas mal des morceaux que l’on a écouté pendant le tournage. »
Wong Kar Wai : « Tout au début, on a décidé avec Norah que les spectateurs ne devait découvrir que l’actrice. Par conséquent, on a choisi de ne pas passer ses chansons. Je ne voulais pas rappeler au public qu’elle était aussi chanteuse. Et je pense que sa performance est assez forte pour qu’elle soit maintenant perçue en tant que comédienne. »

 

 

 

 

 

 

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview for Roger Corman documentary The Pope of Pop Cinema

With Roger Corman, Myriam Brough and Bertrand Tessier

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director

 

Interview Red Carpet King Richard Will SMITH

 

Filmfestivals.com dailies live coverage from

> Live from India 
> Live from LA
Beyond Borders
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian

> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin / EFM 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du Film 

 

 

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

 

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

User images

About Croisette

Chatelin Bruno
(filmfestivals.com)

La Croisette sur fest21: Le blog du festival de Cannes.
Notre équipe de bloggeurs vous livre ses impressions et ses reportages.

Visitez le blog en anglais sur http://cannes.fest21.com


cannes

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net