Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

FICA VESOUL


Europe's oldest Asian Film Festival

Vesoul - France


feed

18e FICA: Le programme dévoilé

 

18ème FICA – Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul du 14 au 21 février 2012

 

Créé en 1995, le FICA est le plus ancien des festivals asiatiques d’Europe et, originalité, le seul des festivals asiatiques européens à s’intéresser à l’Asie dans sa totalité géographique,  du Proche à l’Extrême -Orient. Lors de sa dernière édition, en 2011, il a attiré près de 30 000 spectateurs le plaçant à la première place des Rendez-vous du cinéma d’auteur asiatique d’Europe.   Pour cette 18ème édition du FICA - Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul qui se déroulera du 14 au 21 février 2012, 90 films seront proposés au public dont un maximum de films inédits ou rares conformément à la vocation artistique du festival d'être un vrai festival de recherche et de défense du patrimoine cinématographique.

Présenter 90 films par édition est la bonne mesure d’un festival qui privilégie la qualité. 

Les quatre vingt-dix films de cette 18ème édition se déclineront en sept sections : · Visages des Cinémas d'Asie contemporains :                   Compétition longs métrages inédits en France                   Compétition documentaires inédits en France    · Thématique : Les brûlures de l’Histoire    * Hommage à Kore-eda Hirokazu, l’intégrale !    · Regard sur le cinéma du Kazakhstan : 1938 - 2011    · Francophonie d’Asie : Tran Anh Hung    · Japanimation

   · Jeune public

1- Programme 2012 :

Le film d’ouverture sera I Wish de Kore-eda Hirokazu présenté en première française, et en présence du réalisateur à qui sera remis un Cyclo d'or d’honneur pour l'ensemble de son œuvre.

Le film de clôture sera Apart Together de Wang Quan'An, présenté en avant première.

 

11- La compétition longs métrages de fiction et la compétition documentaire seront composées de 16 films inédits en France.

Les films, des sections compétitions "longs métrages de fiction" et "documentaires", doivent être le reflet des toutes dernières nouvelles tendances qui se dégagent.

Rappelons que, pour être en compétition au FICA, il faut non seulement être inédit, c’est à dire ne pas avoir encore trouvé de distributeur en France, mais également être présenté au minimum en première française.

Le président du Jury International est Atiq Rahimi, écrivain cinéaste, prix Goncourt 2008 pour « Pierre de patience ».  

111- Compétition longs métrages de fiction inédits en France :

400 cent films visionnés produits en Asie en 2011 pour n’en sélectionner que 8, c’est dire toute la difficulté de trouver un film de qualité pour la compétition. C’est dire toute la responsabilité qui incombe aux sélectionneurs de ne pas se tromper dans leurs choix, l'objectif étant de faire découvrir un talent ou d'en confirmer un autre. Que de rencontres, que de contacts à établir, à entretenir, que d’heures à visionner, que de notes à établir, que de déplacements à effectuer pour aboutir à une sélection la plus juste, la plus équilibrée possible et qui satisfasse et le public et la critique. Corée : Dance Town de Jeon Kyu-hwan - première française Indonésie : Khalifah de Nurman Hakim – première européenne     Iran : Final Whistle de Niki Karimi – première européenne Kazakhstan : Sunny Days de Nariman Turebayev  - première française Philippines : Nino de Loy Arcenas  - première française Sri Lanka : August Drizzle d'Aruna Jayawardana – première européenne Taiwan : Return Ticket de Teng Yung Shin – première européenne Turquie : Le Futur dure longtemps d’Özcan Alper – première française  

112- Documentaires – Compétition :

Il est de tradition, pour les sélectionneurs du FICA, de concevoir cette compétition comme un dialogue Orient-Occident. Rien d’étonnant, donc, que certains films documentaires soient des regards d’occidentaux sur l’Asie ou l’œuvre de réalisateurs d’origine asiatique vivant en Occident.

Ils traitent de sujets divers et universels comme l’Amour, l’école, la création artistique, l’exil, le combat pour la démocratie, la production, la mode, la protection de la nature. Ces films  invitent à un voyage transcontinental. Ils sont une photographie du monde tel qu’il est, à un moment donné. Ils permettent aux spectateurs de faire le point et de se repérer dans ce monde en perpétuelle mutation.

Birmanie/Danemark : Aung San Suu-Kyi, Lady of no Fear de Anne Gyrithe Bonne - inédit Chine : Heavy Metal  de Huaqing Jin – première française Inde : Shantiniketan de Joy et Marie Banerjee - inédit Iran : Parvaz, L'envol  de Reza de Ali Badri - inédit Kazakhstan/France : Les Origines de la pomme de Catherine Peix - inédit Népal /France : A l'Ecole des bambous de Jean-Pierre Devorsine  - inédit Taiwan : My Fancy High Heels de Ho Chao-ti - première française

Vietnam/France : Le Marché de l'amour de Philippe Rostan  - inédit

 

Hors compétition : France : Un WIP avec Jocelyne Saab

Ce documentaire « Un WIP avec Jocelyne » (Work in progress avec Jocelyne Saab) est né de la volonté d’un professeur de Lettres, Pascal Truchet, et de la rencontre entre une classe de seconde du lycée Edouard Belin de Vesoul et de la réalisatrice libanaise Jocelyne Saab et bien sûr avec la collaboration du FICA.  

12- « Les Brûlures de l'histoire » :

La section thématique est l’objet d’une longue maturation sur plusieurs années de réflexion et de recherche cinématographique en liaison avec les grandes questions humaines trouvant des échos dans l’actualité. Les moments de tension et de conflit ont toujours des conséquences à plus ou moins longues échéances. Ces séquelles de traumatismes sont les brûlures de l'Histoire imprimées non seulement dans la chair des hommes et des femmes, dans leur mémoire individuelle ou collective, mais aussi dans la configuration des pays, dans les paysages urbains ou naturels. Quelles conséquences ont les guerres, les révolutions, les actes de terrorisme, la violence des états, la volonté d'asservir l'Autre ou de s'affranchir d'une domination ? Quel regard cinématographique porte les cinéastes asiatiques du Proche à l'Extrême-Orient sur les tensions et conflits d'hier et d'aujourd'hui et leurs conséquences ? Quelles sont leur vision et leur version des faits sur les guerres féodales, les deux guerres mondiales du XXème siècle, le colonialisme et la décolonisation, l'apocalypse nucléaire, le traumatisme du terriblement spectaculaire attentat du 11 septembre 2001, les révolutions communistes ou islamistes ?   Afghanistan : Terre et cendres d'Atiq Rahimi Chine : City of Life and Death  de Lu Chuan               Apart Together de Wang Quan’an - avant première               Shanghai Dreams de Wang Xiaoshuai               11 Flowers – Wang Xiaoshuai – avant première Corée : The President’s Last Bang d'Im Sang-soo Géorgie : L’Autre rive de George Ovashvili Inde : Tonnerres lointains de Satyajit Ray Irak : Les Murmures du vent de Shahram Alidi Iran : Les Tortues volent aussi de Bahman Ghobadi           Ceci n'est pas un film de Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb           Lonely Tunes of Tehran de Saman Salour Iran/Liban : L'Utopie en marche de Jocelyne Saab - inédit Israël : Les Citronniers d’Eran Riklis             7 minutes au paradis d’Omir Givon Japon : La Harpe de Birmanie de Ichikawa Kon               Vivre dans la peur de Kurosawa Akira Liban : West Beyrouth de Ziad Doueri Palestine : Paradise Now d’Hany Abu Assad Sri Lanka : La Terre abandonnée de Vimukthi Jayasundara   Le Regard de l’Occidental sur l’Asie : France : Inconnu, présumé Français de Philippe Rostan Russie : Le Soleil d’Alexandre Sokourov  

13- Hommage à Kore Eda Hirokazu  l'intégrale, en sa présence.

2012 sera l'année des 50 ans du réalisateur japonais Kore-eda Hirokazu. Pour fêter cet anniversaire le FICA souhaite rendre hommage à ce cinéaste dont l'œuvre est tout en sensibilité. Le réalisateur japonais Kore-eda Hirokazu, primé à Cannes, Venise, … recevra un Cyclo d’or d’Honneur pour l’ensemble de son œuvre dont l’intégrale sera présentée.


Un lien unit le FICA et ce cinéaste, celui d'une naissance, l'année 1995, date de naissance de la première édition du FICA et date du premier long métrage de fiction de Kore-eda, Maborosi, qui reçoit le prix Osella d'or au Festival de Venise. Ce film traite du pourquoi du suicide d'un être cher. Son second long métrage est l'étonnant Après la vie (1998), sorte de poème filmique sur le passé et la mort. Son troisième film, Distance (2001), présenté en compétition à Cannes, s'attache à décrire la vie d'un groupe d'adolescents après la disparition de proches victimes du massacre collectif d'une secte. Son quatrième film, Nobody knows (2004), inspiré d'un fait divers, analyse avec finesse et tendresse le quotidien d'enfants d'une même fratrie abandonnés brutalement par leurs parents. La qualité du jeu d'acteur de l'aîné des enfants livrés à eux-mêmes vaut à celui-ci, âgé de 14 ans, le prix d'interprétation masculine au festival de Cannes.  Viennent ensuite Hana (2006), film dit "en costume" suivant l'itinéraire d'un samouraï, Still Walking (2008) traitant le problème du deuil d'un enfant dans une famille japonaise et Air Doll (2009) en sélection à Cannes dans la section Un certain regard met en scène, sur le mode fantastique, une poupée gonflable qui prend vie, objet d'une réflexion sur qu'est-ce qu'être vivant. Son dernier opus, I Wish (2011), sur le thème du rapprochement des familles grâce au train à très grande vitesse sera présenté en première française lors de l’ouverture au 18ème Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, le mardi 14 février 2012.   1991 : However - inédit 1991 : Lessons from a Calf - inédit 1992 : I Wanted to be Japanese - inédit 1994 : August Without Him - inédit 1995 : Maborosi 1996 : Without Memory - inédit 1998 : After Life 2001 : Distance 2003 : Nobody Knows 2006 : Hana - inédit 2008 : Still Walking 2009 : Air Doll 2010 : The Days After - inédit 2011 : I Wish – première française  

14- Regard sur le cinéma du Kazakhstan : 1938 – 2011

En créant le FICA de Vesoul il y a 18 ans notre plus grand émerveillement fut la découverte des cinématographies d'Asie Centrale. Le Kazakhstan est le géant économique des cinq anciens pays frères d'Asie Centrale du grand frère russe de l'ex-URSS. Il est aussi le géant cinématographique de cette partie du monde. Le Festival Eurasia d'Almaty est le phare qui fait rayonner ces cinématographies. Le réalisateur kazakh Ermek Chinarbaiev est le pionnier du cinéma de la nouvelle vague kazakh dont le talent a été reconnu internationalement grâce au Festival de Locarno où il reçut le Léopard d’or pour Ma vie sur le bicorne. Cannes lui a rendu hommage en présentant Mest  dans la section « Cannes Classic ».  

Le FICA présentera 20 films clés de l'histoire du cinéma kazakh de 1938 à aujourd'hui.

1938 : Amangeldy de Moisy Levin - inédit 1945 : Les Chants d'Abai de Grigori Rochal - inédit 1963 : On m’appelle Koja d'Abdulla Karsakbaiev - inédit 1963 : L'épopée d'une mère d'Alexandre Karpov - inédit 1966 : La Terre des pères de Chaken Aïmanov - inédit 1966 : Matinée agitée d'Abdulla Karsakbaiev  - inédit 1970 : La Fin de l’Ataman de Chaken Aïmanov - inédit 1970 : La Jeune fille de soie de Sultan Khodzhikov  -  inédit 1988 : Le Balcon de Kalykbek Salykov - inédit 1988 : L'aiguille de Rachid Nugmanov - inédit 1989 : Terminus de Serik Aprymov - inédit 1989 : Ma vie sur le bicorne d'Ermek Shinarbaiev 1989 : Effleurement d'Amanzhol Aituarov - inédit 1991 : La Chute d’Otrar de Ardak Amirkoulov - inédit 1994 : La Biographie d'un jeune accordéoniste de Satybaldy Narymbetov 2003 : Shizo de Guka Omarova 2004 : L'ïle de la Renaissance de Rustem Abdrachev  - inédit 2007 : Chouga de Darejan Omirbaev 2008 : Lettres à un ange d'Ermek Shinarbaiev – inédit 2011 : Sunny Days de Nariman Turebaiev – première française  

15- Francophonie d’Asie : Tran Anh Hung

Depuis quatre ans le FICA a officialisé son soutien aux cinémas d'Asie des cinq pays francophones (Arménie, Cambodge, Laos, Liban, Vietnam) de ce plus vaste des cinq continents qu'est l'Asie géographique qui va de l'Oural au Pacifique, en créant une section spécifique "Francophonie d'Asie". Ainsi chaque année l'accent est mis sur un aspect spécifique de la cinématographie de l'un de ces cinq pays francophones d'Asie, du Proche ou de l'Extrême Orient. L'œuvre cinématographique du réalisateur franco-vietnamien, Tran Anh Hung, illustre parfaitement cette francophonie d'Asie. Il est en outre un cinéaste éprouvé par les brûlures de l'Histoire.   Tran Anh Hung est né au Vietnam en 1962 et est réfugié en France depuis 1975. Il a fait des études d'opérateur à l'École Louis-Lumière en 1987 où il a réalisé un premier court métrage comme film de fin d'études. Il est marié avec l'actrice Tran Nu Yen khé. Celle-ci a été membre du jury lors du 9ème FICA de Vesoul en 2003. L'Odeur de la papaye verte, son tout premier long métrage est le portrait visuellement soigné d'une jeune fille déplacée du foyer familial depuis son plus jeune âge pour être mise au service d'une maison aristocratique ruinée. Le film est intégralement tourné en studio, en France à Paris. L'action est pourtant censée se dérouler au Viêtnam et le film compte plusieurs scènes d'extérieur. Il vaut à son réalisateur la Caméra d'or du Festival de Cannes 1993 et le César de la meilleure première œuvre en 1994. Cyclo, polar très stylisé situé dans les rues d'Hô-Chi-Minh-Ville lui permet de remporter le Lion d'or de la Mostra de Venise en 1995. Il devient ainsi l'un des plus jeunes cinéastes à obtenir cette distinction. À la verticale de l'été, présenté à Cannes dans la section Un certain regard en 2000, constitue le dernier volet de la trilogie vietnamienne du réalisateur. Son quatrième long-métrage, Je viens avec la pluie, est un thriller entre Orient et Occident. Son dernier opus, La Ballade de l'impossible, adaptation cinématographique du roman de l'écrivain japonais Haruki Murakami, lui vaut de recevoir le prix FIPRESCI au 30ème Festival International du Film d'Istanbul en avril 2011.    1992 : L’Odeur de la papaye verte 1995 : Cyclo 2000 : A la verticale de l’été 2011 : La Ballade de l’Impossible  

16- Le FICA est toujours attentif à l’extraordinaire inventivité graphique des studios d’animation asiatiques. Les traditionnelles soirées « Japanimation » attendent les curieux et les inconditionnels du genre.

Japon : One Piece Strong World de Sakai Munehisa Japon : Colorful de Hara Keichi  

17- Le cinéma étant pour tous, les « Après-midi famille » du mercredi (au Cinéma Majestic et au Théâtre Edwige Feuillère) permettront d’assister ensemble à la programmation « Jeune Public » de 3 à 103 ans !

Corée : Mari Iyagy de Lee Seong-jang Iran : Vent de folie à la ferme d’Abdollah Alimorad Inde : Le Petit peintre du Rajasthan de Rajkumar Bhan

Japon : Cheburashka et ses amis de Nakamura Makoto

 

2- Jurys et prix : Plusieurs jurys : International, NETPAC, Musée Guimet, INALCO, Jury Jeunes et Jury des lycéens  décerneront leurs prix.   21- Jury International : Le président du Jury International est Atiq Rahimi, réalisateur, écrivain (prix Goncourt 2008) Membres : Ermek Chinarbaiev, réalisateur (Kazakhstan) Nestor O. Jardin, directeur du festival Cinemalaya de Manille (Philippines) Latika Padgaonkar, écrivain et traductrice (Inde)   Ils remettront le Cyclo d'or d'honneur, offert par l'Agglomération de Vesoul et la ville de Vesoul, le Cyclo d'Or, offert par le Conseil régional de Franche-Comté, le Grand Prix du Jury et la mention spéciale du jury.   22- Jury NETPAC (Network for the Promotion of Asian Cinema) : Président : Anne Demy-Geroe  (Australie), Membres : Golam Rabbany Biplob (Bangladesh) et Lekha Shankar (Thailande) décerneront le prix NETPAC


27- Le public lui aussi est appelé à voter pour le film en compétition pour lequel il a eu un coup de cœur.

Des urnes sont à disposition permanente dans les salles du Majestic, Espace des Lumières pour recueillir les votes de ce « jury » si apprécié de nos réalisateurs.

Le prix du public longs métrages de fiction offert par la Ville de Vesoul et le prix du public du film documentaire offert par l’Agglomération de Vesoul seront remis lors de la Cérémonie de clôture le mardi 21 février 2012 à 20h30 au Théâtre Edwige Feuillère de Vesoul.

 

3- Intervenants du Festival :

Gulnara Abikeyeva, directrice artistique du festival Eurasia d'Alamaty, Özcan Alper, réalisateur turc, Loy Arcenas, réalisateur philippin, Martine Armand, spécialiste du cinéma indien, Rajkumar Bhan, réalisateur indien, Jeevantha Devapriya, monteur Sri Lankais, Jean-Pierre Devorsine, réalisateur,  Gönul Donmez-Colin, spécialiste du cinéma d'Asie Centrale, Indra Herlambang, acteur indonésien, Jeon Kyu-hwan, réalisateur coréen, Niki Karimi, réalisatrice et actrice iranienne, Olga Klachsheva, représentante de Kazakhfilm, Kore-eda Hirokazu, réalisateur japonais, Li Xing, producteur chinois, Bastian Meiresonne, spécialiste du cinéma asiatique, Shahla Nahid, spécialiste du cinéma iranien, Rachid Nougmanov, réalisateur kazakh,  Catherine Peix, réalisatrice, Catherine Poitevin, monteuse, Reza, photographe, Philippe Rostan, réalisateur, Jocelyne Saab, réalisatrice libanaise, Guillaume de Seille, producteur, Teng Yung Shin, réalisateur taïwanais, Tran Anh Hung, réalisateur, Pascal Truchet, professeur de lettres, Nariman Turebayev, réalisateur kazakh, Yerlan Utepbergenov, acteur kazakh, Eugénie Zvonkine, programmatrice de la rétrospective kazakhe.   4- Evénements :


41- Ouverture au Théâtre Edwige Feuillère : mardi 14 février 2012 à 20h :

Un Cyclo d’or d’honneur sera remis à M. Kore-eda Hirokazu, réalisateur japonais pour l’ensemble de son œuvre dont l'intégrale sera présentée durant le 18ème FICA.

.42- Débat « Pluralité des Cinémas d’Asie » : jeudi 16 février 2012 à 11h, dans le hall du cinéma Majestic, en collaboration avec RCF (émission enregistrée en direct).

43- Soirée de la Diversité Culturelle : vendredi 11 février 2011

Cette soirée festive, en partenariat avec l’ACSE et la Fondation Franco Japonaise Sasakawa, rendra hommage aux invités du Festival et plus particulièrement à Kore-eda Hirokazu, réalisateur japonais, Tran Anh Hung, réalisateur franco-vietnamien et le photographe iranien, en exil, Reza. Elle aura lieu à la Bambouseraie à partir de 22h30.

44- Rencontre dédicace : samedi 18 février 2012 à 14h dans le hall du cinéma Majestic, en partenariat avec la librairie Campo de Vesoul, avec l’écrivain cinéaste Atiq Rahimi et le photographe Reza.

45- Soirée Kazakhstan le samedi 18 février 2012 :

en collaboration avec les services culturels de l’Ambassade du Kazakhstan, à partir de 22h30, le public et les professionnels du cinéma sont cordialement invités à venir fêter le cinéma kazakh en compagnie de l’importante délégation venue de ce géant du cinéma d’Asie Centrale (réalisateurs, acteurs, producteurs, représentants du Festival Eurasia d’Almaty et des studios de Kazakhfilm).

46- Journée Professionnelle : dimanche 19 février 2012 : A 12h, repas de la cinéphilie en l’honneur de tous les invités du FICA venus de toute l’Asie géographique, du Proche à l’Extrême-Orient.

A 14h, à la Bambouseraie, est organisée une table ronde réunissant des professionnels du cinéma. Le thème retenu cette année est « Produire et réaliser un film au Kazakhstan » : avec Gulnara Abikeyeva, Ermek Chinarbaiev, Gönül Donmez-Colin, Olga Klachsheva, Rachid Nougmanov, Catherine Peix, Guillaume de Seille, Nariman Turebaiev, Yerlan Utepbergenov, Eugénie Zvonkine

47 – Soirée « les 60 ans de Positif » : lundi 20 février 2012

La prestigieuse revue de cinéma Positif aura 60 ans d’existence en 2012. Le FICA, il y a 10 ans de cela, a fêté les 50 ans de la revue. Fidèle en amitié, le FICA est heureux de souffler les 60 soixante bougies de Positif en compagnie des critiques de la revue Adrien Gombeaud et Pascal Binétruy, lors de la soirée Positif du lundi 20 février 2012.

Cette soirée Positif sera  consacrée au rôle d’une revue de cinéma, après la projection du film La Terre abandonnée du réalisateur sri lankais Vimukthi Jayasundara, caméra d’or à Cannes 2005. Ce film fut défendu par la revue Positif lors de sa sortie sur les écrans.

48- Reprise des films primés au Festival à Paris : - à l’Auditorium du Musée National des Arts Asiatiques Guimet de Paris du 18 au 20 avril 2012 - à l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) au cours de l'année 2012  

5- Autour du Festival :

51- Vesoul aux couleurs de l’Asie : Les commerçants vésuliens qui désirent cette année encore s’associer tout particulièrement au festival sont invités à rivaliser d’imagination pour que la ville vive réellement aux couleurs de l’Asie.

Les traditionnels kakemonos rouges annonceront depuis le 24 janvier 2012le festival. Comme chaque année, les V’bus véhiculeront l’image du festival. Les affiches du FICA dans les abribus, les sucettes et colonnes Morris jalonneront la ville.

 

52- Expositions :

*Chapelle de la Mairie, du 13 janvier au 26 février 2012, une pose entre deux gestes, Zhu Hong et la collection du Frac de Franche-Comté

*Salle des Ursulines du 13 janvier au 26 février 2012, Ninomiya Naohiro, photographe japonais

*Hall de Cora, du 6 au 25 février 2012 : Affiches de films.

*Cinéma Majestic-Espace des Lumières : Cinémas d’Asie en affiches   53- Décentralisation du festival en Haute-Saône :

En avant goût du festival du 9 au 14 février 2012 auront lieu les traditionnelles séances décentralisées en direction des publics jeunes et associatifs dans les villes de Haute-Saône dotées de salles permanentes de cinéma : Gray, Dampierre-sur-Salon, Lure, Luxeuil-les-Bains et Saint-Loup-sur-Semouse, cela avec l'appui des collectivités territoriales des municipalités de Saint-Loup-sur-Semouse, Luxeuil-les-Bains, Lure et de la Communauté de Communes Val de Gray.

 

Séances tout public : Le Petit peintre du Rajasthan de Rajkumar Bhan sera proposé en séance tout public à l'Espace Méliès de Lure le dimanche 12 février à 17h et le lundi 13 février à 14h30 et à l'Espace Molière de Luxeuil-les-Bains le lundi 13 février à 15h   54- Actions de sensibilisation :

*En partenariat avec l’ACSE, les réseaux AAMI de Gray, Lure, Luxeuil-les-Bains, Saint-Loup-sur-Semouse et Vesoul, l’Espace Villon de Vesoul, les associations de quartier : organisation de rencontres entre professionnels du cinéma et population des quartiers prioritaires, participation à la soirée de la diversité culturelle, le vendredi 18 février 2012 à partir de 22 h 30 à la Bambouseraie.

*En partenariat avec l’Education Nationale, organisation de journées d’immersion et de séances scolaires pour découvrir des cinématographies venues d’ailleurs et ainsi s’ouvrir au monde (rencontres, ateliers, contes, expositions,…).

*Sensibilisation à la culture de l'image, de la rencontre à la création : Un WIP avec Jocelyne Saab, un documentaire né de la rencontre entre une cinéaste libanaise et des élèves d'une classe de seconde du Lycée E. Belin de Vesoul. 

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

Brad Pitt and Leonard Maltin Interviewed

Filmfestivals.com dailies live coverage from


> Live from India
> Live from LA
> IFFI Goa
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest
 
Cannes / Marche du film online

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

gersbach.net