Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

Travelling Rennes Film Festival


Revolving around the theme of the city, this festival presents films often unseen in the theatres. From London to Rome and Tokyo, this year`s event features Cairo.
feed

Le gouvernement demande le boycott de "L'année du Mexique" en réponse à l'affaire Florence Cassez. Et Travelling Mexico?

 

 

 

Boycotter l'année du Mexique en France, comme Martine Aubry y a enjoint les municipalités gérées par le PS ? Dédiez les événements à Florence Cassez, comme l'a exigé Nicolas Sarkozy lundi 14 février
après avoir reçu les parents de celle-ci ? « Des effets d'annonce aussi
bien de la part du PS que de l'Elysée », déplore Eric Gouzannet, le directeur du Festival du Cinéma de Rennes, qui doit démarrer dans une semaine.

Chaque année depuis vingt-deux ans, Travelling est consacré à une
ville. Les organisateurs avaient choisi Mexico pour l'édition 2011.
Mettant aussitôt le doigt dans la diplomatie culturelle, aujourd'hui
empêtrée dans le bras de fer entre les deux pays depuis que la justice
mexicaine a refusé le pourvoi en Cassation de la Française condamnée à soixante ans de prison.

L'année du Mexique est organisée sous la houlette de l'Institut Français,
autrefois « Cultures France ». 350 événements en dépendent, dont deux
tiers sont d'ordre culturel. Organe de la diplomatie culturelle
française, l'Institut français est un établissement public industriel et
commercial (Epic) sous tutelle du Ministère des Affaires Étrangères. Le premier président de l'agence, créée en juillet 2010, est Xavier
Darcos. Il a été nommé en Conseil des ministres et devrait être bientôt
fait ambassadeur.

Outre Travelling à Rennes (environ 36 000 entrées sur une semaine aux
dernières éditions), d'autres manifestations suivent attentivement les
dernières déclarations politiques. Mais à une semaine du lancement du
festival, Eric Gouzannet n'a eu aucun contact avec le Quai d'Orsay et le
commissaire général de l'Institut français lui a assuré ce mercredi
matin par téléphone qu'il n'avait pas de détails sur ce que pouvait bien
attendre l'Elysée.

La ville de Rennes botte en touche malgré Aubry

Quant à la Ville de Rennes, gérée par une équipe socialiste depuis
1977, elle botte en touche : depuis que la première secrétaire l'a mis
devant le fait accompli, Daniel Delaveau, le maire, arque que ce n'est pas la municipalité qui organisait le festival mais une association.

Avant de faire son embardée sur le boycott, la maire de Lille n'a en
effet consulté aucun des maires PS des grandes villes qui accueillent
des manifestations dans le cadre de l'année du Mexique (Toulouse avec le
festival Rio Loco ou Nantes avec un spectacle de la compagnie Royal de
Luxe par exemple).

Le 22 février démarrera donc Travelling Mexico. Sans boycott ni
banderole. Car Eric Gouzannet exclut très fermement de faire de Florence
Cassez une martyr de sa manifestation :

« Je ne suis pas expert en droit, je ne connais pas la
justice mexicaine et contrairement à Martine Aubry, je ne suis pas élu
d'une région dont est originaire Florence Cassez. Travelling est un
événement culturel, il ne faut pas tout mélanger.

Si le festival devait soutenir un prisonnier, je choisirais le cinéaste iranien Jafar Panahi
[condamné à six ans de prison, ndlr]. Ça ne veut pas dire qu'on ne peut
pas gratouiller l'Etat mexicain, mais faisons-le avec la programmation
et les débats ! »

600 000 euros de budget, seulement 33 000 du ministère

Financièrement, la part des subsides de l'Etat est minime dans de
budget de Travelling : 33 000 euros (édition jeune public incluse) sur
un total de 600 000 euros. Au pire, Eric Gouzannet assure qu'il s'en
passera si pressions il y avait. La Ville de Rennes, elle, lui aurait
assuré de sa « confiance » malgré la polémique qui enfle. Non
négligeable : la mairie finance le festival à hauteur de 225 000 euros.

Depuis le coup de menton de Nicolas Sarkozy, les autorités mexicaines
ont annoncé mardi 15 février qu'elles se retiraient du festival. Cela a
valu quelques heures de flottement aux organisateurs : vingt copies
(sur les 75 longs métrages de la programmation) étaient encore au
Mexique, sans assurance qu'elles transitent. Les films sont bien arrivés
ce mercredi matin : les autorités mexicaines n'ont pas poussé les
mesures de rétorsion jusqu'à empêcher les œuvres et les gens à
transiter.

Si les visas ont bien été délivrés, les trente invités mexicains
attendus à Rennes pourraient annuler puisque c'est le pays à l'honneur
qui prend en charge les billets d'avion de ses délégations. C'est
d'ailleurs pour cela que Travelling accueillait cette année deux fois
plus d'artistes étrangers que d'ordinaire : pour l'édition de Jérusalem,
en 2009, la délégation n'excédait pas une quinzaine de réalisateurs.

Le pays à l'honneur finance une partie

En se calant sur une saison comme l'année du Mexique, les
organisateurs y gagnent en logistique et en subsides. Cette année, le
Mexique devait prendre en charge :

  • l'expédition des copies (environ 40 films viennent de Mexico, soit entre 7 000 et 8 000 euros de transport) ;
  • la rétribution des ayant-droits éventuels (environ 300 euros pour quarante copies) ;
  • le sous-titrage de huit films qui n'avaient jamais
    été traduits et seront diffusés dans l'année dans le cadre d'autres
    manifestations à Paris et en région (environ 1 500 euros chaque
    sous-titrage) ;
  • les billets d'avion de la délégation, dont Travelling se chargeait de financer l'hébergement.

Depuis ce mercredi matin, l'association s'affaire à rappeler les
invités un à un pour savoir s'ils souhaitent tout de même participer à
la manifestation si elle finançait elle-même les billets d'avion.

C'est la deuxième fois que Travelling se cale sur le calendrier de la
diplomatie culturelle. L'édition 2010 était consacrée à Istanbul, en
pleine année de la Turquie en France. A l'époque, une chronologie
mentionnant le génocide arménien avait été biffée in extremis du
catalogue sur injonction de Culture France. Travelling donnait ainsi
l'impression de se contorsionner pour ne pas déplaire au pays à
l'honneur.

Avec du recul, Eric Gouzannet juge que c'était « une connerie » :

« Il n'était pas question de passer le génocide sous
silence : des films et des débats en parlaient largement. Mais je
pouvais comprendre que les Turcs prennent comme une provocation une
chronologie hyper-réductrice qui mentionnait dix dates, dont deux qui
avaient trait au génocide. J'aurais dû être plus vigilant, comme je
l'avais été sur la chronologie de l'édition Jérusalem. »

Il assure que Travelling n'est pas sous perfusion de l'Institut
français. La destination de l'an prochain sera annoncée à l'issue de la
semaine de festival, mais l'édition 2012 devrait concerner le cinéma
francophone de proximité. Pour donner des gages d'indépendance ? Le
directeur rennais réfute les accusations de subordination :

« Nous choisissons d'abord les villes en fonction de la
richesse de leur cinématographie, en regardant aussi bien le patrimoine
que les films récents. Mais on ne va pas cracher sur un soutien
logistique, la com et la visibilité que représente pour nous le fait
d'être rattaché à une saison comme ça.

On serait trop bêtes de s'en priver, et nous travaillons avec des
gens assez intelligents pour nous laisser évidemment entière liberté
dans la programmation. A l'inverse, on avait refusé les financements
israéliens pour Travelling Jérusalem sans être lié à Culture France
d'aucune manière, mais parce que les artistes palestiniens menaçaient de
boycotter. »

La visibilité est patente : la bande-annonce qui vantait l'année du
Mexique avant la polémique fait la part belle au festival rennais. Elle
zoome sur dix manifestations, mais seulement trois hors de Paris, dont
Travelling. L'an dernier, le livre consacré à l'année de la Turquie
valorisait trois événements cinéma seulement : un à la Cinémathèque
française, le festival Paris Cinéma… et Travelling à Rennes.

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

Brad Pitt and Leonard Maltin Interviewed

Filmfestivals.com dailies live coverage from


> Live from India
> Live from LA
> IFFI Goa
> Beyond Borders
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du film online

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About Travelling Rennes Film Festival


Revolving around the theme of the city, this festival presents films often unseen in the theatres. From London to Rome and Tokyo, this year`s event features Cairo.

Rennes

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net