Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

The Montreal World Film Festival



DAILIES IN FRENCH ENGLISH

The MONTREAL WORLD FILM FESTIVAL (INTERNATIONAL FILM FESTIVAL OF MONTREAL) is the only competitive film festival in North America recognized by the FIAPF.

Montreal ranks among the most prestigious festivals in the world. Filmfestivals.com rates this festival in the top 10

The 2017 Festival edition will run August 24 - September 4

Check our full coverage 2014  full coverage of 2013

 


feed

Montréal: le festival des films du monde du monde est lancé, Bruno Chatelin en fera l'echo ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

212 longs métrages, dont 110 premières mondiales et internationales
16 moyens métrages dont 12 premières mondiales et internationales
144 courts métrages dont 94 en premières mondiales et internationales
60 films dans la cadre du Festival du film étudiant canadien.

Un jury présidé par l'actrice Greta Scacchi



Le film chinois Million Dollar Crocodile en ouverture


 
 
 
 
 
 
Une semaine de l'industrie chinoise

Une leçon de cinéma avec Volker Schlöndorff

Un hommage à Mel Hoppenheim

Un film français « Un bonheur n'arrive jamais seul » en clôture

Une affiche signée Amira Daoudi

Le FFM ouvre ses portes aux étudiants en cinéma et journalisme

Les sections :
Compétition mondiale (longs et courts métrages)
Compétition mondiale des premières œuvres (longs métrages)
Hors Concours (longs métrages)
Regards sur les cinémas du monde (longs et courts métrages)
Documentaires du monde (longs, moyens et courts métrages)
Festival du film étudiant canadien (courts métrages)
Cinéma à la belle étoile Loto-Québec (longs métrages)
Notre cinéma – retour sur une année de succès (longs métrages)

On ne nous a jamais proposé autant de films et l'équipe du Festival a visionné plus de 3000 titres, soit à l'étranger, soit dans les bureaux de Montréal… des films venus de partout, aussi bien de pays grands producteurs que de pays dont on connaît à peine les cinématographies.

Devant cette abondance, un doute peut s'installer : sommes-nous assez patients avec les films qui démarrent lentement et qui ont besoin d'une longue mise en situation pour capter l'intérêt du spectateur ? Nous avions parfois l'impression d'être dans la même situation que l'internaute qui passe facilement d'un sujet à l'autre et ne supporte plus les ralentissements de rythme. On n'est pas cinéphile à l'état naturel mais on peut le devenir si on acquiert un système de références qui inclut autre chose que les blockbusters du moment. Comme pour la littérature, cela implique une lecture des œuvres qui soit à la fois ouverte et patiente.

Le danger qui guette le cinéma est double : l'impatience du spectateur habitué à l'extrême rapidité des réponses à toutes sortes de questions qu'Internet peut lui fournir et la rapidité avec laquelle des longs métrages se trouvent piratés, disponibles intégralement et gratuitement sur le Web sans autorisation des ayants droit. Le numérique a contribué à démocratiser la création cinématographique, il contribue également à la fragiliser en permettant des reproductions intégrales à l'infini.

La moisson du Festival des Films du Monde 2012 est toujours aussi ouverture sur le monde avec 432 films de 80 pays, soit 212 longs métrages, 16 moyens métrages et 204 courts métrages. Sur les 212 longs métrages, 60 sont des premières œuvres. Le Festival des Films du Monde continue son travail de tête chercheuse en offrant à des jeunes cinéastes la chance de se faire connaître.

LE JURY DU 36e FESTIVAL DES FILMS DU MONDE

Greta Scacchi – Présidente
Née à Milan, Greta Scacchi grandit entre le Sussex et la ville de Perth, en Australie, avant d'intégrer, à la fin des années 1970, la prestigieuse école de théâtre du Bristol Old Vic. Elle fait ses débuts au cinéma en 1982 dans Chaleur et poussière de James Ivory, dont le succès lance sa carrière. Sa carrière au cinéma se partage entre l'Angleterre (Defence of the Realm de David Drury, 1985), l'Australie (Coca Cola Kid de Dusan Makavejev, 1985), les États-Unis (Présumé innocent d'Alan J. Pakula 1990), la France (Jefferson à Paris de James Ivory, 1995) et l'Italie (Un homme amoureux de Diane Kurys, 1987). Actrice complète et prolifique, elle est au générique d'une cinquantaine de films, parmi lesquels Sur la route de Nairobi de Michael Radford (1988), Good Morning Babilonia (1987) des frères Taviani, The Player (1992) de Robert Altman, Le Violon rouge (1998) de François Girard, Beyond the Sea de Kevin Spacey (2004). En 1996, elle reçoit l'Emmy Award pour son interprétation de la tsarine Alexandra dans le téléfilm Rasputin.

Véra Belmont
Elle a produit, en 1964, son premier long métrage, Les Ruses du diable, puis La Loi du survivant, le premier film de José Giovanni. En 1970, elle s'associe à François Truffaut pour produire La Faute de l'abbé Mouret, L'Enfance nue, première œuvre de Maurice Pialat, et Un condé (1974). Avec sa société de production Stephan Films, elle finance en 1975 le premier long métrage d'André Téchiné, Souvenirs d'en France puis La Guerre du feu (1980) de Jean-Jacques Annaud et la fresque Farinelli (1994). En 1977, elle réalise son premier film, Prisonniers de Mao, et connaît ensuite le succès populaire avec Rouge baiser (1985), suivi en 1991 de Milena, avec Valérie Kaprisky, et de Marquise (1997), avec Sophie Marceau. Elle revient à la production avec Chok dee, puis s'attelle à une nouvelle réalisation, Survivre avec les loups (2008).

Michel Côté
Diplômé de l'École nationale de théâtre en 1973, Michel Côté s'est produit sur les plus grandes scènes du Québec, sans compter la carrière exceptionnelle de Broue, qui tourne toujours avec la même distribution depuis 33 ans. À la télévision, il incarne l'inoubliable Jean-Lou de La Petite Vie et le Pierre Gauthier des téléséries Omertà I, II et III, rôles qui lui ont valu plusieurs prix. Au cinéma, l'acteur se distingue dans de nombreux films, parmi lesquels Au clair de la lune et Le vent du Wyoming (André Forcier), Liste noire (Jean-Marc Vallée), Dans le ventre du dragon (Yves Simoneau), T'es belle Jeanne (Robert Ménard), qui lui vaut le Gémeaux du meilleur acteur, La vie après l'amour (Gabriel Pelletier), Le Dernier Tunnel (Érik Canuel), Ma fille mon ange (Alexis Durand-Brault), Entre ciel et terre (Sylvain Archambault) et De père en flic (Émile Gaudreault). Pour son rôle dans C.R.A.Z.Y. de Jean-Marc Vallée, il est consacré Meilleur acteur aux Jutra, aux Prix Génie, entre autres. Il coécrit avec Robert Ménard les scénarios de Cruising Bar et Cruising Bar 2 (qu'il coréalise).

Kim Dong Ho
Personnalité coréenne du monde de la culture et du cinéma, Kim Dong Ho a occupé diverses fonctions au sein du ministère de la Culture coréen pendant 27 ans, notamment sous-ministre à la culture en 1992. En 1988, il devient président de la Korean Motion Pictures Promotion Corporation qui deviendra le Korean Film Council. En 1996, il est l'un des membres fondateurs du Festival international du film de Pusan dont il assure la direction jusqu'en 2010. Il en reste le président d'honneur. Il est doyen de la faculté de cinéma de l'Université de Dankook à Yongin depuis mars 2012. En reconnaissance de sa contribution au développement culturel de la Corée du Sud, il a remporté plusieurs prix et médailles. Il a été fait officier de l'Ordre des arts et lettres en 2007 par le gouvernement français. Kim Dong-Ho a présidé ou été membre du jury de nombreux festivals de films internationaux.

Andrei Plakhov
Critique et historien du cinéma, Andrei Plakhov a été, de 2005 à 2010, président de la FIPRESCI, dont il est maintenant président honoraire. Après ses études en mathématiques à l'Université de Lvov en Ukraine, il étudie l'histoire du cinéma à la VGIK à Moscou. Sa thèse de doctorat porte sur Luchino Visconti et le cinéma italien. Il rédige des articles et des critiques pour la presse écrite russe et internationale, notamment pour Kommersant, Iskusstov Kino, Seans, Sight and Sound, The Guardian et Les Cahiers du cinéma. Durant la pérestroïka, il est secrétaire du Syndicat des cinéastes de l'URSS et président de la Commission des conflits, qui a permis à plus de 200 films censurés de sortir sur les écrans. Il a été conseiller, programmateur ou membre du jury de nombreux festivals de films. Membre de l'Académie européenne du cinéma, il est également l'auteur de livres sur le cinéma.

Goya Toledo
Originaire de l'île Lanzarote aux Canaries, l'actrice et modèle Goya Toledo débute au cinéma dans le film Diario de un amor violado (Giacomo Battiato), suivi de Más allá del jardín (Pedro Olea), Dile a Laura que la quiero (José Miguel Juárez) et Mararía (Antonio José Betancor), qui lui vaut le prix Goya dans la catégorie de la meilleure actrice révélation. Elle reçoit la reconnaissance de la critique et du public avec le film mexicain Amores perros d'Alejandro González Iñárritu, en nomination pour l'Oscar du meilleur film étranger. Suivent des films tels que La caja 507 (Enrique Urbizu), Palabras encadenadas (Laura Mañá), Fuera del cuerpo (Vicente Peñarrocha), Las trece rosas (Emilio Martínez Lázaro), Rivales (Fernando Colomo), Planes para mañana ( Juana Macías) et Maktub (Paco Arango), pour lequel elle remporte le Prix CEC de la meilleure actrice de soutien.

Wang Xueqi
Wang Xue Qi, né à Beijing 1952, est l'un des acteurs les plus connus et les plus appréciés du cinéma chinois depuis 25 ans. On a pu le voir notamment dans La Terre jaune (1984) de Chen Kaige, avec lequel il collaborait de nouveau dans The Big Parade (1986), Forever Enthralled (Mei Lanfang) (2008), qui lui vaut le Prix du meilleur acteur de soutien aux Golden Rooster Awards, L'Orphelin des Zhao (2010) et Sacrifice (2012) ; dans Samsara de Huang Jianxin et Opération Jaguar (1989) de Zhang Yimou. Avec Sun Bird (L'Oiseau de soleil), Prix spécial du jury du FFM en 1998, il signait sa première réalisation. Parmi ses derniers rôles figure celui de Li Yutang dans Bodyguards and Assassins (2009) pour lequel il remporte le prix du meilleur acteur par la Hong Kong Comment Association Awards.

LA COMPÉTITION MONDIALE

17 longs métrages en provenance de 16 pays et 11 courts métrages seront présentés dans la Compétition mondiale. Tous ces films sont des premières mondiales et internationales.

KARAKARA de Claude Gagnon (Canada / Japon) avec Gabriel Arcand, Youki Kudoh, Megumi Tomita, met en scène Pierre, un intellectuel, professeur à la retraite dans la soixantaine, qui entreprend un voyage à Okinawa en compagnie de Junko, une femme mariée de 40 ans qui a fui le domicile conjugal. Pierre est plutôt confus et hésite à poursuivre cette nouvelle relation inattendue. Mais pris d'un élan difficile à expliquer, il décide de suivre sa destinée...

Dans le film LES AILES (WINGS) de Yazhou Yang et Bo Yang (Chine), Xiaobei, une jeune fille ayant accepté un contrat de mère porteuse, tente de se suicider, mais elle est recueillie par une mère monoparentale dont le fils plus âgé s'éprend d'elle.

ANATAE (DEAREST) de Yasuo Furuhata (Japon) avec Ken Takakura, Yuko Tanaka, Koichi Sato. En réalisant le vœu de sa femme, aujourd'hui décédée, un homme finit par comprendre les motivations de la défunte.

Dans le film autrichien ANFANG 80 (COMING OF AGE) realisé par Sabine Hiebler et Gerhard Ertl, deux octogénaires interprétés par Karl Merkatz, Christine Ostermeyer tombent amoureux et décident de vivre leur passion jusqu'au bout même s'ils savent que le temps est compté.

Le film PLACE DES FLEURS (CVJETNI TRG) de Krsto Papic (Croatie), un homme ordinaire se trouve pris dans les griffes de la mafia qui est elle-même contrôlée par des entrepreneurs corrompus : quelques drames, des péripéties et une bonne dose d'humour…

L'Espagne est présente avec deux films : MIEL DE NARANJAS de Imanol Uribe avec Iban Gárate, Blanca Suárez, Karra Elejalde, qui se déroule pendant les années 50 alors que la Guerre civile est terminée mais que la répression continue impitoyablement. Un jeune homme qui a trouvé un emploi au palais de justice devient le témoin d'atrocités. Il devrai choisir son camp…

LES ENFANTS SAUVAGES (ELS NENS SALVATGES) de Patricia Ferreira (Espagne) met en scène trois adolescents de milieux différents qui rêvent de liberté et se révoltent contre leur entourage, avec des conséquences dramatiques.

Le film polonais TRAQUE (OBLAWA) de Marcin Krzysztalowicz avec Marcin Dorociński, Maciej Stuhr, Sonia Bohosiewicz, se situe pendant l'automne de 1943, en Pologne. La chasse aux délateurs conduit un résistant sur les lieux d'un massacre des membres d'une escouade de résistants contre les forces de l'Occupation.

Dans L'EXPIATION de Alexander Proshkin (Russie), Sasha survit comme elle peut, prise entre sa fidélité au souvenir de son père mort pour la patrie et sa mère, Ekaterina, qui fréquente les Allemands pour avoir de la nourriture. Mais bientôt, elle va faire la connaissance d'August. Aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale sur la vie de leur couple, vont s'ajouter celles du régime stalinien.

CLOSED SEASON (ENDE DER SCHONZEIT) de Franziska Schlotterer (Allemagne / Israël) avec Brigitte Hobmeier, Hans-Jochen Wagner, Christian Friedel. En 1942, un Juif, Albert, fuit les Nazis. Après avoir échoué à traverser la frontière, il est aidé par Fritz, un fermier qui le cache dans la grange de sa ferme isolée dans les montagnes de la Forêt-Noire. En échange, Albert aide Fritz à la ferme. Fritz et Emma sont la risée des gens du village parce qu'ils n'ont pas d'enfants après tant d'années de vie commune. Profitant de la présence d'Albert, Fritz lui demande de coucher avec sa femme…

Dans INVASION de Dito Tsintsadze (Allemagne / Autriche) un homme, devenu veuf récemment, est abordé par une femme qui se dit amie de sa femme défunte et bientôt, par tous les membres de la familles qui peu à peu envahissent sa vie, et ce qui lui semblait une agréable diversion va bientôt se transformer en menace…

Dans LE WEEKEND de Nina Grosse (Allemagne) avec Katja Riemann, Sebastian Koch, Tobias Moretti, un ancien terroriste de la Fraction Armée rouge en Allemagne, sort de prison après 18 ans derrière les barreaux. Les retrouvailles avec sa bande d'autrefois ne sont pas sans heurts.

Le réalisateur Jan Troëll nous apporte son dernier film THE LAST SENTENCE (DOM ÖVER DÖD MAN). Torgny Segerstedt, l'un des plus grands éditeurs du XXe siècle et pendant la Deuxième Guerre mondiale, le Suédois le plus admiré au Danemark et en Norvège, mena une guerre en solitaire contre Hitler et le régime nazi. Des grandes personnalités du monde économique aux dirigeants politiques, en passant par le Roi de Suède en personne, tous s'efforcèrent de le faire taire, par crainte de représailles de la part de l'Allemagne.

SHANGHAI GYPSY de Marko Nabersnik (Slovénie) raconte l'histoire de la famille Mirga, à travers quatre générations. Pour gagner sa vie, Belmondo est impliqué dans toutes sortes de trafics, lui donnant un pouvoir et une influence grandissantes. Avec la chute de la Yougoslavie, la contrebande de drogues est vite remplacée par celle des armes. Bien que ce nouveau trafic s'avère lucratif, il commence à menacer la vie de Belmondo, soudain obligé de faire des choix.

TWO JACKS de Bernard Rose (U.S.A.) avec Sienna Miller, Billy Zane, Danny Huston, Jacqueline Bisset, Jack Huston. Réalisateur réputé, Jack Hussar retourne à Los Angeles après une longue absence. Il fait la connaissance de Brad, un admirateur qui veut percer dans le métier. Brad s'attache à Jack, l'invite aux soirées importantes et lui présente les grands producteurs. Jack a un faible pour les jolies femmes et entame une relation avec Diana... Des années plus tard, Jack, son fils, qui porte le même prénom, arrive à Hollywood dans le but de tourner son premier film...

COMME UN HOMME de Safi Nebbou (France) avec Émile Berling et Charles Berling met en scène un jeune homme, Louis, 16 ans, qui est le fils du proviseur de son lycée. Greg, son meilleur ami, est sous la menace d'un renvoi définitif après avoir agressé sa jeune prof d'anglais. Pour se venger, il décide de la kidnapper.

OÙ BRÛLE LE FEU de Ismael Gunes (Turquie) raconte une histoire de crime d'honneur. Ayşe tombe malade. Hospitalisée d'urgence, elle peut compter sur sa famille, qui la soutient dans cette épreuve. Les médecins constatent que la jeune fille est enceinte. Elle refuse de dévoiler le nom du père de son enfant. La famille qui l'avait soutenue pendant les moments difficiles veut aujourd'hui la tuer pour cet affront. Osman, le père, est chargé d'exécuter la sentence. C'est ainsi qu'il entreprend un voyage avec sa fille…

COURTS MÉTRAGES EN COMPÉTITION

MACPHERSON de Martine Chartrand (Canada) Produit par l'Office national du film du Canada, ce court métrage sera présenté en ouverture du Festival
DAYS OF AWE de Rehana Rose Khan (Royaume-Uni)
LA TIRICIA O DE COMO CURAR LA TRISTEZA de Ángeles Cruz (Mexique)
LAS TARDES DE TINTICO de Alejandro Garcia Caballero (Mexique)
LE BANQUET DE LA CONCUBINE de Hefang Wei (France / Canada)
LE PETIT NUAGE de Renee George (États-Unis)
NORMAN CATHERINE CURRICULUM VITAE de Paulene Abrey (Afrique du sud)
PERSONNE(S) de Marc Fouchard (France)
REMEZ de Adi Bar Yossef (Israël)
SNAPSHOT de Cesar Salmeron (Australie)
ZIMMER 606 de Peter Volkart (Suisse)

JURY DES PREMIÈRES ŒUVRES

Klaus Eder
Originaire d'Allemagne, Klaus Eder a fait des études de littérature allemande à l'Université de Stuttgart. Il est critique de cinéma dès le milieu des années 1960 pour la radio nationale, la Bayerischer Rundfunk, et pour des revues de cinéma allemandes. Il a rédigé des essais entre autres sur Andrzej Wajda, Luis Buñuel, Nikita Mikhalkov et Andreï Konchalovski, Arturo Ripstein, Im Kwon-taek et Nagisa Oshima ainsi que deux livres en collaboration avec Alexander Kluge. De 1986 à 2007, il est programmateur du Festival international du film de Munich. Il est par ailleurs conseiller à la programmation pour plusieurs festivals de films. Klaus Eder est secrétaire général de la Fédération internationale des critiques de cinéma (FIPRESCI) depuis 1987. Il vit et travaille à Munich, en Allemagne.

Eddie Muller
Auteur de romans, biographies, scénarios, pièces et nouvelles, Eddie Muller est également programmateur pour des festivals de films et des musées. Il est aussi chroniqueur à la télévision et à la radio. Il produit depuis 2003 le festival Noir City à San Francisco, la plus grande rétrospective consacrée au film noir dans le monde, avec des festivals satellites dans quatre autres villes américaines. Fondateur et président de la Fondation du film noir, il a contribué à sauver l'héritage du film noir américain (avec UCLA Film & Television Archive). En 2011, il présente une rétrospective de 40 films noirs rares à la Cinémathèque française à Paris pendant un mois. Son premier roman, The Distance est élu Meilleur roman de 2003 par l'association Private Eyes Writers of America. Tab Hunter Confidential : The Making of a Movie Star, coécrit avec l'acteur, est un best-seller national en 2007.

Miroljub Vuckovic
Directeur général de l'Institut du film yougoslave de 1995 à 2005, Miroljub Vuckovic est directeur du Centre du film serbe depuis 2007. Depuis 1979, il est engagé dans diverses recherches et projets de l'Institut du film yougoslave, tels que des rétrospectives de films yougoslaves au Centre Pompidou à Paris, à la Cinémathèque Royale à Bruxelles. De 1997 à 2010, il est directeur de la programmation du Festival international du film de Belgrade. Il fait la promotion de films étrangers en Yougoslavie. Il est conseiller pour plusieurs festivals de films internationaux pour lesquels il a mis sur pied divers programmes thématiques de films. Il a été membre du jury de nombreux festivals. Il est également critique de cinéma et auteur de l'émission de télévision mensuelle Cinéma Art de 1995 à 1998. Il a publié des articles et des essais dans différents quotidiens et périodiques.

LA COMPÉTITION MONDIALE DES PREMIÈRES ŒUVRES

ON A LA CHANCE QU'ON SE FAIT (SCHULD SIND IMMER DIE ANDEREN) de Lars-Gunnar Lotz (Allemagne). Dans une maison de correction pour jeunes délinquants, un nouvel arrivant constate que la responsable de l'établissement est l'une de ses victimes.

LATITUDE 52 de Degena Yun et Leon Du (Chine). À la fin des années 1960, l'improbable amitié entre deux soldats ennemis, un Chinois et un Russe, tous les deux assignés à faire le guet à la frontière entre les deux pays.

BOUCHERIE HALAL de Babek Aliassa (Canada). Un couple musulman ouvre une boucherie à Montréal dans le but de réussir son intégration. Mais le père, un imam, établit dans l'arrière-boutique une petite mosquée dont il se sert pour diffuser son message fondamentaliste. Lorsqu'il est arrêté par les autorités policières qui le soupçonnent d'anciennes activités terroristes, le fils, tiraillé entre son amour pour sa femme et l'allégeance au père, se mêle à un complot pour libérer l'imam.

LA PHOTOGRAPHIE (ZDJECIE) de Maciej Adamek (Pologne / Allemagne / Hongrie). Trois récits ponctuent la vie d'Adam, un adolescent de 16 ans, dans ses rapports avec ceux qui l'entourent: ses parents, ses amis et la belle Ève, pour qui il éprouve une profonde fascination.

HAINE (BOGHZ) de Reza Dormishian (Iran). Zhaleh et Hamed sont deux jeunes de la troisième génération d'immigrants iraniens. Trouvant les conditions de vie difficiles en Iran, leurs familles ont trouvé refuge en Turquie. Le film de Dormishian se situe à deux moments importants dans la vie des deux amis: celui insouciant de leur rencontre et celui de ces huit minutes interminables du vol qu'ils ont commis pour quitter le pays vers un ailleurs plus prometteur.

LA CONVERSATION (RAZGOVOR) de Sergey Komarov (Russie). C'est en prison que Boris reprend conscience. Il y a trois jours, il a écrasé un homme avec sa voiture, mais il ne se souvient pas de l'accident. Les choses deviennent plus claires lorsque sa femme lui rend visite et lui dit qu'il est puni pour avoir commis un crime dans le passé. Et cette punition est pire que l'emprisonnement.

CLOSE QUARTERS de Jack C. Newell (U.S.A.) Obligés ce soir-là d'assurer une période de travail additionnelle, deux jeunes barmans (lui, Barry et elle, Abby) doivent revoir les prémisses de leur relation alors qu'ils sont assiégés par les différents problèmes de clients arrivés à la dernière minute.

CASADENTRO de Joanna Lombardi (Pérou). La visite inopinée de la fille d'une vieille dame oblige les deux autres femmes qui partagent la même maison à changer provisoirement leurs habitudes.

GRAND COMME LE BAOBAB de Jeremy Teicher (Sénégal / U.S.A.) Une jeune fille imagine un plan secret pour sauver sa sœur cadette du sort qu'on lui impose, le mariage forcé.

UN SAMOURAI LA NUIT de Masaaki Akahori (Japon). La nuit de l'anniversaire de la mort de sa femme, qui a perdu la vie dans un accident de la route, Nakamura affronte Kijima, le chauffard en délit de fuite qui vient de sortir de prison.

MON BEAU PAYS (DIE BRÜCKE AM IBAR) de Michaela Kezele (Allemagne / Serbie / Croatie). Nous sommes en 1999, en pleine guerre du Kosovo. Les amis d'hier sont les ennemis d'aujourd'hui. C'est dans ce contexte que Danica, une jeune Serbe, tombe amoureuse d'un soldat de l'UKC qui trouve refuge chez elle.

B.A. PASS de Ajay Bahl (Inde). Lors d'une soirée, un jeune homme de 19 ans fait la connaissance d'une femme plus âgée qui le conduit dans un labyrinthe sexuel sans issue.

SOONGAVA de Subarna Thapa (France / Népal). Katmandou, 2011. Encouragée par sa meilleure amie Kiran, Diya, 22 ans, aspire à devenir danseuse professionnelle. Alors que ses parents promettent sa main à un inconnu, son amitié avec Kiran devient passionnelle. La jeune femme rompt avec son fiancé pour vivre avec son amie. En affirmant ainsi leur singularité, Diya et Kiran s'exposent à un réel danger.

WELCOME HOME de Tom Heene (Belgique). De retour à Bruxelles après une longue absence, Lila fait la connaissance de Bilal, un Iranien qui revient au pays après 40 ans. Elle est fascinée et l'aide à retrouver la maison où jadis il habitait. Lila a un petit ami, Benjamin. D'un coup, elle rompt avec lui et retrouve son indépendance. Mais elle sent qu'elle a également besoin de sécurité et d'intimité.

DANS LE NOIR (INN I MØRKET) de Thomas Wangsmo (Norvège). Le jeune Nicolai, 8 ans, qui fait de la bicyclette, est frappé par une voiture conduite par Jan, un voisin. Il est hospitalisé avec de sérieuses blessures. Jan prétend que le garçon est apparu trop soudainement pour qu'il puisse s'arrêter mais Sven, le père de Nicolai, n'en est pas convaincu. Il confronte Jan pour comprendre ce qui s'est réellement passé. Rongé par la culpabilité, Jan garde une façade de normalité. Un film sur la responsabilité, la colère et la réconciliation.

LA CERISE SUR LA GÂTEAU de Laura Morante avec Laura Morante, Pascal Elbé, Isabelle Carré (Italie / France). Amanda a des rapports compliqués avec les hommes. Elle souffre d'androphobie, une véritable peur des hommes qui la pousse à détruire systématiquement toute histoire qui pourrait devenir sérieuse.

A LA DERIVA (À LA DÉRIVE) de Fernando Pacheco (Argentine). Submergé par les soucis financiers, Ramon accepte de prendre part à un trafic de contrebande. Mais l'affaire tourne au vinaigre.

METAMORPHOSIS de Chris Swanton (Royaume-Uni). En l'espace de trois semaines, en 1912, un auteur pragois inconnu de 29 ans écrit l'histoire d'un commis-voyageur, Gregor Samsa, qui se réveille un matin après des rêves agités pour se retrouver transformé en un insecte répugnant aux proportions grotesques. Version cinématographique de La Métamorphose, la nouvelle de Franz Kafka.

LA CHINE À L'HONNEUR AU FESTIVAL DES FILMS DU MONDE

LE FFM ACCUEILLE UN SEMAINE DE L'INDUSTRIE CHINOISE

Le China Film Business Week (Semaine de l'industrie chinoise du cinéma) qui se tiendra à Montréal du 27 au 31 août 2012 dans le cadre du Festival des films du monde de Montréal s'articulera autour de quatre grands groupes. Le China Movie Channel qui diffuse des programmes sur 21 chaînes nationales, le China Film Group qui produit annuellement 30 longs métrages, 100 téléfilms et 400 séries pour la télévision. Le China Film Group par le biais de sa filiale China Film Coproduction Corporation gère aussi toutes les coproductions chinoises avec l'étranger. La Chine coproduit avec plus de 50 pays.

Le China Film Promotion International regroupe la quasi totalité des compagnies de production chinoises et le China Film Group Distribution qui réunit les distributeurs chinois et qui importe les films étrangers. Un deuxième groupe de distribution, Huaxia Film Distribution, sera également présent.

Les activités prévues impliquant la délégation chinoise durant cette semaine comprennent des échanges de projets de coproduction, des visites aux studios de tournage et laboratoires montréalais, un forum sur la distribution en Chine, des séances de réseautage avec producteurs, distributeurs et télédiffuseurs. Cette China Film Business Week est une occasion exceptionnelle de rencontrer les hauts dirigeants des plus importantes sociétés de production et de distribution chinoises.

UN FILM CHINOIS EN OUVERTURE DU FESTIVAL DES FILMS DU MONDE :

« MILLION DOLLAR CROCODILE » réalisé par Lisheng Lin ouvrira le 36e Festival des Films du Monde. Lisheng Lin a collaboré avec Feng Xiangang à l'élaboration du scénario de A WORLD WITHOUT THIEVES, présenté en 2005 en ouverture du FFM.
Ce film sera présenté dans la section Hors Concours en première internationale « Le cinéma chinois est un des plus dynamiques dans le monde et le film que nous présentons n'a rien à envier à des productions hollywoodiennes » a déclaré Serge Losique, président du Festival. L'équipe du film sera à Montréal pour la présentation du film.

LE FILM «UN BONHEUR N'ARRIVE JAMAIS SEUL» EN CLÔTURE

Le film de James Huth, « Un bonheur n'arrive jamais seul » (France) mettant en vedette Sophie Marceau, Gad Elmaleh, Maurice Barthélémy, François Berléand raconte la rencontre amoureuse entre un musicien de jazz sans attaches et une célibataire mère de trois enfants. Ce film est distribué par Remstar.

HORS CONCOURS

EL TAAIB / LE REPENTI / THE REPENTANT – Merzak Allouache (Algérie - France)
LA MER À L'AUBE / CALM AT SEA – Volker Schlöndorff (France - Allemagne)
REHÉN DE ILUSIONES / OTAGE D'UNE ILLUSION / HOSTAGE OF AN ILLUSION – Eliseo Subiela (Argentine)
LA VOZ DORMIDA / THE SLEEPING VOICE – Benito Zambrano (Espagne)
A VIZSGA / L'EXAMEN / THE EXAM – Péter Bergendy (Hongrie)
YAMAMOTO ISOROKU / ADMIRAL YAMAMOTO – Izuru Narushima (Japon)
WAS BLEIBT / HOME FOR THE WEEKEND - Hans-Christian Schmid (Allemagne)
DER VERDINGBUB / L'ENFANT PLACÉ / THE FOSTER BOY – Markus Imboden (Suisse)
LIV OG INGMAR / LIV ET INGMAR / LIV & INGMAR – Dheeraj Akolkar (Norvège)
GRUPO 7 / UNIT 7 – Alberto Rodriguez (Espagne)
BATTLE FOR UKRAINE / LA BATAILLE POUR L'UKRAINE – Andrei Konchalovsky (Russie - Suisse - Ukraine)
7 DÍAS EN LA HABANA / 7 JOURS À LA HAVANE / 7 DAYS IN HAVANA – Benicio Del Toro, Pablo Trapero, Julio Medem, Elia Suleiman, Gaspar Noé, Juan Carlos Tabio, Laurent Cantet, (Espagne - France)
LA NOCHE DE ENFRENTE / LA NUIT D'EN FACE / INTO THE NIGHT – Raul Ruiz (Chili - France)
UN BONHEUR N'ARRIVE JAMAIS SEUL / HAPPINESS NEVER COMES ALONE – James Huth (France)
CORNOUAILLE – Anne Le Ny (France)
À L'AVEUGLE / BLIND MAN – Xavier Palud (France)
JE ME SUIS FAIT TOUT PETIT / LOW PROFILE – Cécilia Rouaud (France)
NOBOU NO SHIRO / LE CHÂTEAU FLOTTANT / THE FLOATING CASTLE – Isshin Inudo & Shinji Higuchi (Japon)
BELIY TIGR / LE TIGRE BLANC / WHITE TIGER – Karen Shakhnazarov (Russie)
MILLION DOLLAR CROCODILE – Lisheng Lin (Chine)
LA LAPIDATION DE SAINT ÉTIENNE / THE STONING OF SAINT STEPHEN – Pere Vilá i Barceló (Espagne - France)
ITAI / REUNION – Ryoichi Kimizuka (Japon)
RUSHLIGHTS – Antoni Stutz (USA)
LA MOGLIE DEL SARTO / LA FEMME DU TAILLEUR / THE TAILOR'S WIFE – Massimo Scaglione (Italie)
MAGNIFICA PRESENZA / MAGNIFICENT PRESENCE – Ferzan Ozpetek (Italie)
OBA NATHUWA OBA EKKA / AVEC TOI, SANS TOI / WITH YOU, WITHOUT YOU – Prasanna Vithanage (Sri Lanka - Inde)
BAI LU YUAN / WHITE DEER PLAIN – Wang Quan'an (Chine)
THE WORDS – Brian Klugman & Lee Sternthal (USA)

REGARDS SUR LES CINÉMAS DU MONDE – Longs métrages

LES PIROGUES DES HAUTES TERRES / SAND'S TRAIN – Olivier Langlois (France Senégal)
PAISAJES DEVORADOS / VANISHING LANDSCAPES – Eliseo Subiela (Argentine)
ECSTASY / IRVINE WELSH'S ECSTASY – Rob Heydon (Canada - Pays-Bas - Royaume-Uni)
¿ALGUIEN A VISTO A LUPITA? / HAVE YOU SEEN LUPITA? – Gonzalo Justiniano (Chili - Mexique - Argentine)
TOP OF THE HILL PEOPLE - Wanfeng Han (Chine)
MEET IN PYONGYANG / RENCONTRE À PYONGYANG – Xierzhati Yahepu & Hyon Chol Kim (Chine - Corée du Nord)
BROTHER / LE FRÈRE – ZhanJun An (Chine)
XIANG YANG PO / LA LÉGENDE DE SUNNYLAND / THE LEGEND OF SUNNYLAND – Jin Ge (Chine)
TRES MARÍAS / TROIS MARIAS / THREE MARYS – Francisco Gonzalez (Costa Rica)
ASMAA – Amr Salama (Égypte)
SEIS PUNTOS SOBRE EMMA / SIX POINTS SUR EMMA / SIX POINTS ABOUT EMMA – Roberto Pérez Toledo (Espagne)
KANIMAMBO – Abdelatif Hwidar, Carla Subirana, Adán Aliaga (Espagne - Mozambique)
HILJAISUUS / SILENCE – Sakari Kirjavainen (Finlande)
MISSÄ KULJIMME KERRAN / WHERE ONCE WE WALKED - Peter Lindholm (Finlande)
PARADA / LA PARADE / THE PARADE – Srdjan Dragojevic (Serbie - Croatie - Macédoine - Slovénie)
TEY / AUJOURD'HUI / TODAY – Alain Gomis (France – Senégal)
I POLI TON PAIDION / LA CITÉ DES ENFANTS / THE CITY OF CHILDREN – Yorgos Gkikapeppas (Grèce)
UTOLSÓ RAPSZÓDIA / DERNIÈRE RHAPSODIE / LAST RHAPSODY – Bence Gyöngyössy (Hongrie - France)
YEKI MIKHAD BAHAT HARF BEZANE / QUELQU'UN VEUT TE PARLER / SOMEONE WANNA TALK TO YOU – Manouchehr Hadi (Iran)
YE ASHEGHANE-YE SADEH / UNE SIMPLE HISTOIRE D'AMOUR / A SIMPLE LOVE STORY – Saman Moghadam (Iran)
THE ENIGMA OF FRANK RYAN – Desmond Bell (Irlande)
Á ANNAN VEG / EITHER WAY - Hafsteinn Gunnar Sigurdsson (Islande)
SHARQIYA – Ami Livne (Israël - France - Allemagne)
KAZOKU NO KUNI / NOTRE TERRE NATALE / OUR HOMELAND – Yonghi Yang (Japon)
THE CAPTAIN OF NAKARA – Bob Nyanja (Kenya - Allemagne)
CHALÁN / LE COURSIER / GOFER - Jorge Michel Grau (Mexique)
FECHA DE CADUCIDAD / DATE D'EXPIRATION/ EXPIRATION DATE – Kenya Márquez (Mexique)
HIGHWAY / AUTOROUTE / HIGHWAY – Deepak Rauniyar (Népal – USA)
DE BENDE VAN OSS / THE GANG OF OSS – André van Duren (Pays-Bas)
PRÍLIŠ MLADÁ NOC / A NIGHT TOO YOUNG – Olmo Omerzu (République tchèque - Slovénie)
BOLO GASEIRNEBA LE GARDIEN / THE GUARDIAN – Zaza Urushadze (Géorgie)
PAZIRAIE SADEH / MODESTE RÉCEPTION / MODEST RECEPTION – Mani Haghighi (Iran)
ZENNE / ZENNE DANCER – Caner Alper & Mehmet Binay (Turquie)
AURORA / VANISHING WAVES – Kristina Buozyte (Lituanie - France)
LA SEGUNDA MUERTE / LA SECONDE MORT / THE SECOND DEATH – Santiago Fernande (Argentine)
TUTTI GIÙ – Niccolò Castelli (Suisse)
VIARA, LJUBOV I WISKEY / FAITH, LOVE AND WHISKEY – Kristina Nikolova (Bulgarie - USA)
MATERIAL – Craig Freimond (Afrique du Sud)
CAPITÃES DE AREIA / CAPITAINES DES SABLES / CAPTAINS OF THE SANDS – Cecilia Amado (Brésil)
YOSSI – Eytan Fox (Israël)
TOATA LUMEA DIN FAMILIA NOASTRA / TOUT LE MONDE DANS LA FAMILLE / EVERYBODY IN OUR FAMILY - Radu Jude (Roumanie)
DE GOEDE DOOD / UNE BELLE MORT / A GOOD DEATH – Wannie de Wijn (Pays-Bas)
MARIACHI GRINGO – Tom Gustafson (Mexique - USA)
KONSHIN - Yoshinari Nishikori (Japon)
LA CEBRA / LE ZÈBRE / THE ZEBRA – Fernando León (Mexique)
TYSTA LEKEN / THE QUIET GAME – Görel Crona (Suède)
TRANSPAPA - Sarah Judith Mettke (Allemagne)
FORMENTERA - Ann-Kristin Reyels (Allemagne)
GIB MIR NOCH EIN JAHR / DONNE-MOI UNE ANNÉE DE PLUS / GIVE ME ANOTHER YEAR – Curtis Burz (Allemagne)
AMARANTO / AMARANTE / AMARANTH – Amin Yoma (Argentine)
PARAISOS ARTIFICIAIS / LES PARADIS ARTIFICIELS / ARTIFICIAL PARADISES – Marcos Prado (Brésil - Pays-Bas)
TALKING TO THE TREES / EN PARLANT AUX ARBRES - Ilaria Borrelli & Guido Freddi (Italie - Cambodge)
TÂM HÔN ME / ÂME MATERNELLE / MOTHER'S SOUL - Nhue Giang Pham (Vietnam - France)
LES ENFANTS DE TROUMARON / THE CHILDREN OF TROUMARON – Harrikrisna Anenden (Île Maurice)
THE TRAIL / LA TRACE – Tom Strnad (Canada)
QUAND JE SERAI PETIT / TWICE UPON A TIME - Jean-Paul Rouve (France - Belgique)
L'ÂGE ATOMIQUE / ATOMIC AGE – Héléna Klotz (France)
PUNK - Jean-Stéphane Sauvaire (France)
DÉSORDRES / CHAOS – Étienne Faure (France)
BE A MOTHER / ÊTRE MÈRE – Zhong Yu (Chine)
A PUERTA FRIA / COLD CALL – Xavi Puebla (Espagne)
UP THERE / LÀ-HAUT – Zam Salim (Royaume-Uni)
RASSKAZI / SHORT STORIES – Mikhail Segal (Russie)
BOKUNO NAKANO OTOKONOKO / LA PETITE FILLE EN MOI / THE LITTLE GIRL IN ME – Shoji Kubota (Japon)
DAR ENTEZAR-E MOJEZEH / EN ATTENDANT LE MIRACLE / WAITING FOR A MIRACLE – Rasoul Sadr-Ameli (Iran)
HEMEL – Sacha Polak (Pays-Bas / Netherlands)
APPARTAMENTO AD ATENE / UN APPARTEMENT À ATHÈNES / APARTMENT IN ATHENS – Ruggero Dipaola (Italie)
7SEX7 – Irena Škoric (Croatie)
RUTA DE LA LUNA / LA ROUTE DE LA LUNE / ROUTE OF THE MOON - Juan Sebastián Jácome (Panama - Équateur)
10i MERA / 10e JOUR / 10th DAY – Vassilis Mazomenos (Grèce)
EL SUEÑO DE LU / LE RÊVE DE LU / THE DREAM OF LU – Carlos Sama (Mexique)
DEINE SCHÖNHEIT IST NICHTS WERT / YOUR BEAUTY IS WORTH NOTHING – Hüseyin Tabak (Autriche)
LA GUERRA DEL MAIALE / LA GUERRE DU COCHON / THE WAR OF THE PIG - David Maria Putorti (Italie - Argentine)
TSUI NO SHINTAKU / A TERMINAL TRUST – Masayuki Suo (Japon)
AMBROSIA – Baharak Saeid Monir (Canada)
PLEASE KILL MR. KNOW IT ALL – Sandra Feldman & Colin Carter (Canada)
MARIANA / THE HERMIT CRAB - Joseph Israel Laban (Philippines)
LITTLE BLACK SPIDERS – Patrice Toye (Belgique - Pays-Bas)
KOMPANI ORHEIM / THE ORHEIM COMPANY – Arild Andresen (Norvège)
MER ELLER MINDRE MANN / THE ALMOST MAN – Martin Lund (Norvège)
KUMA – Umut Dag (Autriche)
PUSTOI DOM / LA MAISON VIDE / THE EMPTY HOME – Nurbek Egen (Russie - Kirghizstan)
COM'É BELLO FAR L'AMORE / L'AMOUR EST DANS L'AIR / LOVE IS IN THE AIR – Fausto Brizzi (Italie)
E' NATA UNA STAR ? / UNE ÉTOILE EST NÉE / A STAR IS BORN – Lucio Pellegrini (Italie)
FALLING CITY – Zheng Dasheng (Chine)
JE VOUS AI COMPRIS / HAVE UNDERSTOOD YOU – Frank Chiche (France)
LA TRAVERSÉE / THE CROSSING – Jérôme Cornuau (France)
DEEMONID / DÉMONS / DEMONS – Ain Mäeots (Estonie)
UNLUCKY / MALCHANCEUX - Ian A. Robertson (Canada)
UNE NOCHE UNE NUIT / ONE NIGHT – Lucy Mulloy (Cuba - USA - Royaume-Uni)
LE MONDE NOUS APPARTIENT / THE WORLD BELONGS TO US – Stephan Streker (Belgique - France - Pays-Bas)
LO AZUL DEL CIELO / LE BLEU DU CIEL / THE BLUE OF THE SKY – Juan Uribe (Colombie)
BLIND INTERSECTIONS / CROISEMENTS – Lara Saba (Liban)
MARGARITA – Dominique Cardona & Laurie Colbert (Canada)
FEROCIOUS – Robert Cuffley (Canada)

REGARDS SUR LES CINÉMAS DU MONDE – Courts métrages

El Jazz – Andrés Peralta (Mexique)
Bajo el sol / Sous le soleil / Under the Sun – Arcadi Palerm (Mexique)
Der Krieg im Kopf / La Guerre dans ma tête / The War Inside my Head – Christoph Lacmanski (Allemagne)
Philomirrophobia – Yuke Qin (Chine)
Dura Lex – Anke Blondé (Belgique)
Lie to Me / Mens-moi – Kathleen Hrayssi (Australie)
On the Beach Sur la plage - Marie-Elsa Sgualdo (Suisse)
Rendez-vous aux cieux / Meeting in the Heavens – Rodolphe Viémont (France)
Ça promet! – Christophe Garnier (France)
Bake a Cake – Aliocha (France)
A Beautiful Impurity – Zaheer Ahmad (Royaume-Uni)
Ennakum Oru Per / Moi aussi, j'ai un nom / I Too Have a Name – Suba Sivakumaran (Sri Lanka)
Erik Zamani / Le Temps des prunes / Time of the Plums – Sezen Kayhan (Turquie)
Hold on Me – Samuel Abrahams (Royaume-Uni)
A Doll's Life / Une vie de poupée – Natalia Andreadis (Royaume-Uni)
Kthimi / Le Retour / The Return – Blerta Zeqiri (Kosovo)
Sea Pavilion – Todd Somodevilla & Marysia Makowska (Afrique du Sud - USA)
Kavinsky – Daniel – Schraner (Suisse)
I Am Neda / Je suis Neda – Nicole Kian Sadighi & Nader Sadighi (USA)
Peach Juice / Jus de pêche – Callum Paterson, Nathan Gilliss, Brian Lye (Canada)
Under – Mark Raso (Canada - USA – France)
Dave vs Death / David contre la mort – Patrick Hagarty (Canada)
Revolutionary Memories of Bhaman Who Loved Leila - Farahnaz Sharifi (Iran)
Unremembered / Oublié – Kelly Parslow (Royaume-Uni)
Queen - Adam Rose (USA)
À mi-chemin / Halfway There – Arnaud Benoliel (France)
Edwige – Mounia Meddour (France)
Fleuve rouge, Song Hong / Red River, Song Hong – Stéphanie Lansaque & François Leroy (France)
Ernest (45) Céline Savoldelli (France)
Écoute s'il pleut / Listen to Your Weeping Heart – Clary Demangeon (France)
Les Lettres de Saïgon / The Letters From Saigon – Bénédicte Mathieu (France)
Uzla Taht Al-Shams / Soleil privé / Private Sun – Rami Alayan (Territoires palestiniens)
Towing – Wenhwa Tsao (USA)
In film la nasu' / Dans le film du Parrain / In Godfather's Movie – Cristina Jacob (Roumanie)
Remen / Ramez / Row! – Adriana Vior (Argentine)
En Op N Goede Dag / And Then One Day / Heddy Honigmann (Pays-Bas / Netherlands)
Bahari – Ahmed Ghoneimy (Égypte)
The Ritual Cat – Bob Svihovec (USA)
Dita e fundit e Loro Shestanit / Le Dernier jour de Loro Shestanit / The Last Day of Loro Shestanit – Sokol Keraj (Albanie)
Rio / Rivière / River – Nicolas Serrano (Colombie)
Eight-Minute Deadline - Zina Papadopoulou & Petros Papadopoulos (Grèce)
La Ville lumière – Pascal Tessaud (France)
I'm Your Man – Keren Ben Rafael (France)
African Race – Julien Paolini (France - Burkina Faso)
Shattered Past – Boris Sverlow (Belgique)
Police, ouvrez! / Police, Open! – Elliott Covrigaru (France)
Ce n'est pas un film de cow-boys / It's Not a Cowboy Movie – Benjamin Parent (France)
Dérapages – Olivier Riou (France)
Pesaran-e-buzkashi / Les Fils de Buzkashi / Buzkashi Boys – Sam French (USA - Afghanistan)
The Fox and the Chickadee / Le Renard et la mésange – Evan DeRushie (Canada)
Crainte et tremblement / Fear and Trembling – Tristan Tondino & Joséane Brunelle (Canada)
Now and Forever – Robert Holbrook (Canada)
Wolf Dog Tales / Les Contes du chien-loup – Bernadine Santistevan (USA)
Sonya – Florence Pelletier (Canada)
Comment rattraper le coup? / If You Can't Beat them, Join them – Majid Tounsi (Canada)
The Things My Father Never Taught Me – Burleigh Smith (Australie)
Voice Over – Martin Rosete (Espagne)
Rauch – Franziska Krentzien (Allemagne)
Foxes – Lorcan Finnegan (Irlande)
La Mirada perdida / Le Regard perdu / The Missing Look – Damian Dionisio (Argentine)
La Noche anuncia la aurora / Night Announces Dawn – Gerard Uzcátegui (Venezuela)
Asad – Bryan Buckley (Afrique du Sud - USA)
Apocrifo / Apocryphe / Apocryphal – Ernesto Fundora Hernandez (Mexique)
The Letter / La Lettre – Kenneth Mercken (Belgique - Autriche)
Merci mon chien – Julie Rembauville & Nicolas Bianco-Levrin (France – Canada)
Requiem for Romance / Requiem pour une romance – Jonathan Ng (Canada)
Runaways – Jordan Dodson (Nouvelle-Zélande)
B/W Foxes and the Cave of Light / Les Renards N/B et la Caverne de Lumière – Kiyoshi Endo (Japon)
Que puis-je te souhaiter avant le combat? / What Can I Wish You Before the Fight? – Safia Babluani (France)
Better People – Mark O'Brien (Canada)
If You Really Knew Me - G. Christianne Hirt Shaw (Canada)
April Doesn't Hurt Here – Matthew Yim (Canada)
Jack's Not Sick Anymore – Chloe Domont (USA)
Romkom – Zvonimir Rumboldt (Croatie)
Die Schaukel des Sargmachers / The Swing of the Coffin Maker - Elmar Imanov (Allemagne - Azerbaïdjan)
Ce Chemin devant moi / This Path Ahead – Mohamed Bourokba (France)
Frente al mar / Oceanfront – Adriana González-Vega (Porto Rico)
Two Hearts – Darren Thornton (Irlande)
Jestem OK / I Am OK – Tushar Prakash (Pologne)
1937 – Svetozar Goloviev (Russie)
Odna minuta / Une minute / One Minute – Elena Galyanina (Russie)
Italia Me Kadjav / Je vais en Italie / I Am Going to Italy – Ivaylo Markov (Bulgarie)
Le Voile – Max Rheault (Canada)
Memo – Banu Kepenek (Allemagne)
Flamingo Pride – Tomer Eshed (Allemagne)
La Promotion / The Promotion – Manu Joucla (France)
Le Cri du homard / The Lobster's Cry – Nicolas Guiot (Belgique - France)
Die Klempner / Les Plombiers / The Plumbers – Dimitri Dietrich Limpert (Allemagne)
A Galinha que Burlou o Sistema / La Poule qui a triché / Tastes Like Chicken – Quico Meirelles (Brésil)
Einspruch VI / Protestation VI / Objection VI – Rolando Colla (Suisse)
Strangeface – Lynne Vincent McCarthy (Australie)
Dotty – Mick Andrews & Brett O'Gorman (Nouvelle-Zélande)
Somebody – Doug Van Bebber (USA)
Bayonet – Gregory Horoupian (USA)
The Girl and the Graduate – George Retelas (USA)
Corvus – Darcy Van Poelgeest (Canada)
The Environmentalist – Jacob Bond (Canada)
La Belle Province – Frédéric Daoust (Canada)
Swim – Julia Patey (Canada)
Glue / Colle – Michal Lavi (Canada)
Erase-Replace / Efface tout… remplace tout - Michel Tintin Deslandes (Canada)
Baby Half Lie – Kimberly Miller-Pryce (Canada)
Blue Monday – Craig Boreham (Australie)
Grace – Liz Cooper (Australie)
One Night Stand – Michael Thai (USA - Chine)
De naam van de vader / Nom du père / Name of the Father – Timothy Josha Wennekes (Belgique)
Natasha – Roman Klochkov (Belgique)
Léone, Gérard et les autres / Leone, Gerard and the Rest of Them – Julie Roy (Canada)
Two Brothers – Lim Boyoung (Corée du Sud)

DOCUMENTAIRES DU MONDE – Longs et moyens métrages

AFRICA: THE BEAT – Samaki Wanne (Espagne - Tanzanie)
BEAUTY AND THE BREAST – Liliana Komorowska (Canada)
LA MUJER DEL ETERNAUTA / THE ETERNAUTA'S WIFE – Adán Aliaga (Espagne - Argentine)
EL DIFICIL ARTE DEL PASEO / L'ART DIFICILE DE LA PROMENADE / ON HARD ART OF STROLLING – Ivan Garcia (Espagne)
ENFANTS FORÇATS / CHILD SLAVE LABOURERS – Hubert Dubois (France)
HAZARIBAG, CUIR TOXIQUE – Élise Darblay & Éric de Lavarene (France – Bangladesh)
¿QUÉ SUEÑAN LAS CABRAS? / À QUOI RÊVENT LES CHÈVRES? / WHAT DO GOATS DREAM? - Jorge Prior (Mexique)
DE LEEGTE EN HET WOORD / LA DERNIÈRE FRONTIÈRE / THE LAST FRONTIER - Floris-Jan Van Luyn (Pays-Bas - Mongolie)
HIVER NOMADE / WINTER NOMADS – Manuel von Stürler (Suisse)
WEITERLEBEN / CONTINUER / TO GO ON LIVING – Hans Haldimann (Suisse)
DÉGAGE! – Mohamed Zran (Tunisie)
CONFESSIONS OF A SELF-HATING JEW - Phillip B. Roth (USA)
A GIRL LIKE HER / UNE FILLE COMME ELLE – Ann Fessler (USA)
FROM NOTHING, SOMETHING / DE RIEN, QUELQUE CHOSE – Tim Cawley (USA)
LA NUIT NOMADE – Marianne Chaud (France)
THE LABÈQUE WAY / LA MANIÈRE LABÈQUE – Félix Cábez (Espagne)
SISTER – Brenda Davis (USA - Cambodge - Éthiopie - Haïti)
PAS DE PIQUERIE DANS MON QUARTIER - Jean-Laurence Seaborn, Jonathan Seaborn, Jean Guénette (Canada)
UNE BRIQUE À LA FOIS – Megan Durnford (Canada)
CHANGE YOUR NAME OUSAMA! / CHANGE DE NOM, OUSAMA! – Fuad Chowdhury (Canada)
MAN FOR A DAY / HOMME POUR UN JOUR – Katarina Peters (Allemagne - Royaume-Uni - Finlande)
JANNAT' ALI / MON NOM N'EST PAS ALI / MY NAME IS NOT ALI – Viola Shafik (Égypte - Allemagne)
THE WORLD ACCORDING TO IRVING / LE MONDE SELON JOHN IRVING – André Schäfer (Allemagne)
SCHUMANN AT PIER2 – Christian Berger (Allemagne)
ECHOES - Sun-Kyung Yi (Canada)
NAÎTRE PÈRE / FATHER'S BIRTH - Delphine Lanson (France)
SHEN TI DE ZI WEI / LE GOÛT DU CORPS / TASTE OF BODY – Wang Fan (Chine - USA)
THE NEW GREAT GAME / LE NOUVEAU GRAND JEU – Alexandre Trudeau & Jonathan Pedneault (Canada)
ADDICTED TO FAME – David Giancola (USA)
DANSE LA DANSE – Alain Deymier (Espagne)
DICTATURE AFFECTIVE – Karina Marceau &Louise Archambault (Canada)
MOHAMMED TO MAYA / DE MOHAMMED À MAYA – Jeff Roy (USA - Thaïlande)
BEAUTIFULLY BROKEN, THE LIFE & WORK OF RAFAEL GOLDCHAIN – Vladimir Kabelik (Canada)
DONAUSPITAL - SMZ OST / L'HÔPITAL DU DANUBE / DANUBE HOSPITAL – Nikolaus Geyrhalter (Autriche)
LE SOMMEIL D'OR / GOLDEN SLUMBERS – Davy Chou (France - Cambodge)
POSLEDNATA LINEIKA NA SOFIA / LA DERNIÈRE AMBULANCE DE SOFIA / SOFIA'S LAST AMBULANCE – Ilian Metev (Bulgarie - Allemagne – Croatie)
ELECTORAL DYSFUNCTION – David Deschamps, Leslie D. Farrell, Bennett Singer (USA)
SWEET 16 – Dan Shannon (Canada)
IN THE SHADOW OF A MAN / DANS L'OMBRE D'UN HOMME – Hanan Abdalla (Égypte)
ROMAN POLANSKI: A FILM MEMOIR – Laurent Bouzereau (Royaume-Uni)
PHILÉMON CHANTE HABANA / PHILÉMON SINGS HABANA – Pedro Ruiz (Canada)
UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE (Histoire(s) de Festival no. 4) – Gilles Jacob (France)
ICI ON NOIE LES ALGÉRIENS – Yasmina Adi (France)

DOCUMENTAIRES DU MONDE – Courts métrages
Patron ng Laging Saklolo / Le Patron du perpétuel secours / Patronage Politics – Seymour Barros Sanchez (Philippines)
Momentum – Virginia Abramovich (Canada)
The Resort – Galina Kalashnikova (USA)
Falgoosh / Blames & Flames – Mohammadreza Farzad (Iran)
Mimos – Haya Waseem (Canada)
Asparragos – Laura Zuallaert (Belgique)
Histoire sans visage – Meriem Achour Bouakkaz (Canada)
Lola – Ghazal Sotoudeh (Canada)
Ma boîte noire - Nicolas-Alexandre Tremblay (Canada)
Ma petite pinotte - Marie-France Laval (Canada)
Thank You for Calling - Régis Coussot (Canada)
Rose ou bleu? / Pink or Blue? – Barbara Bedont (Canada)
Courage in the Face of Hate Courage face à la haine – Matthew McLaughlin (Canada)

PROGRAMME DE DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT NATIONAL DE L'IMAGE ET DU SON
Lola – Ghazal Sotoudeh (Canada)
Histoire sans visage – Meriem Achour Bouakkaz (Canada)
Ma petite pinotte - Marie-France Laval (Canada)
Ma boîte noire - Nicolas-Alexandre Tremblay (Canada)
En attendant Oktay – Émilie Beaulieu-Guérette (Canada)
Thank You for Calling - Régis Coussot (Canada)

HOMMAGE À L'ÉCOLE DE CINÉMA ET TÉLÉVISION SAM SPIEGEL DE JÉRUSALEM
Eich Ratsachti et Rabin / How I Killed Rabin – Michael Alalu (Israël)
Krav Einaym / Staring Match - Orit Fouks (Israël)
Tateh – Yaniv Linton (Israël)
Sichot Achronot / Last Calls – Ruthy Pribar (Israël)
Lori - Hila Shrem (Israël)

PROGRAMME DU DÉPARTEMENT DE FILM & TÉLÉVISION DE L'UNIVERSITÉ DE TEL AVIV
Sachkan Safsal / Sur la touche / Benched – Gill Weinstein (Israël)
Resen / Dog-Leash - Eti Tsicko (Israël)
Kir El Kir / Mur à mur / Wall to Wall – Tal Haring (Israël)
When You Played – Itay Tal (Israël)
Migrash / Cour / Court – Dekel Nitzan (Israël)

LE 43e FESTIVAL DU FILM ÉTUDIANT CANADIEN
108 Prayer Beads - Han Han Li (Université Concordia, Montréal)
8,75$ - Claudia Hébert (York University, Toronto)
A Hair on Your Heart – Young Cho (Simon Fraser University, Vancouver)
À l'Abordage – Alexandre Pelletier, Louis Roy (Cégep de Saint-Hyacinthe)
À la carte – Jocelyne Le Léannec (Université de Saint-Boniface, Winnipeg)
All of Us – Hesam – Hanafi (Nova Scotia College of Art and Design, Halifax)
An Unmarked Heart - Sara Ann Brown (Sheridan College, Oakville, Ontario)
Bad Movie – Trevor Chartrand (York University, Toronto)
Blue Moves – Andrew Gillingham (Simon Fraser University, Burnaby, British Columbia)
Bread of Heaven – Nathan Douglas (Simon Fraser University, Vancouver)
By My Side – Kailey Spear, Sam Spear (Simon Fraser University, Vancouver)
Chloé - Marc-Olivier Comeau (Université Concordia, Montréal)
Chronoscope – Mario Daoust, Vincent Laurin, Étienne Marcoux, Dominic Remiro (UQAM, Montréal)
Continuité des parcs – Gabriel Arguello (Université de Montréal)
Daisy – Agathe Bray-Bourret (Université Concordia, Montréal)
Deadly Serious – Jody Higgins (Simon Fraser University, Vancouver)
Desert Dust – Christopher Lennox-Aasen (Simon Fraser University, Vancouver)
Discovery – Iryn Tushabe (University of Regina, Saskatchewan)
Dreaming in Colour – Sabrina Catalogna, Gabriela Warrior Renaud (Université Concordia, Montréal)
Ethan & Jenn – Nathan Meszaros (Simon Fraser University, Vancouver)
Fags After Dark – David Manuel (Simon Fraser University, Vancouver)
False Fiend – Kajetan Kwiatkowski (Simon Fraser University, Vancouver)
Feed Breakfast – Athena Han (Simon Fraser University, Vancouver)
Friend Request – Tyler Funk (University of British Columbia, Vancouver)
Graceland – Aaron May (Simon Fraser University, Vancouver)
Gray – Sepehr Samimi (Simon Fraser University, Vancouver)
Harvey's Dream – Quinn Spicker (Simon Fraser University, Vancouver)
Home – Matthew Kennedy (York University, Toronto)
Hotel Canada! – Aliaa Khachouk (Université du Québec à Montréal)
Intrusion - Amélie Hardy-Groleau (Collège Jean-de-Brébeuf, Montréal)
Jerk - Brendan Prost (Simon Fraser University, Vancouver)
Khachaturian Meets Dali - Kirill Fessenko (Université Concordia, Montréal)
La Surprise - Philippe Mayrand (Université du Québec à Montréal)
Little Castle - Daniel Marc Froidevaux (Ryerson University, Toronto)
Loss Together - Earl Oliveros (York University, Toronto)
A Place of Peace - Dejan Pavlovic (Université Concordia, Montréal)
My Uncle Terry - Paula McGlynn (Simon Fraser University, Vancouver)
No One's Watching - Justin Tomchuk (Nova Scotia College of Art & Design, Halifax)
Plating - Jon Thomas (Simon Fraser University, Vancouver)
Reflections - David Kelso (Simon Fraser University, Vancouver)
Ride - Mackenzie Sheppard (University of British Columbia, Vancouver)
Set Apart - James Penco (Simon Fraser University, Vancouver)
Soft Cell - Sam Dewar (University of British Columbia, Vancouver)
Spiritualized - Wayne Robinson (University of British Columbia, Vancouver)
Spraynet - Florence Pelletier (Université Concordia, Montréal)
Stray Dogs - Eri Asai (York University, in Toronto)
Street Spirit - Wayne Robinson (University of British Columbia, Vancouver)
Suburban Front - Natasha When (Simon Fraser University, Vancouver)
Swift - H. Kristen Campbell (Emily Carr University of Art & Design, Vancouver)
Tengri – Alisi Telengut (Université Concordia, Montréal)
The Daily Special – Steffi Tupe (York University, Toronto)
The Meek, The Mad and The Misinformed – Andrew Miller (Ryerson University, Toronto)
The Rat – Graeme Achurch (Simon Fraser University, Vancouver)
The Worst Day Ever – Sophie Jarvis (Simon Fraser University, Vancouver)
Time – Peter Hostak (Dawson College, Montreal)
Utopia? – Brent Godfrey (Sheridan College, Oakville, Ontario)
Waiting on the Rain – Bernie Yao (Emily Carr University of Art & Design, Vancouver)
What the Fuck are Mormons? – Peter Mills (University of Regina, Saskatchewan)
Yes I Can – Wasim Baobaid (Algonquin College, Ottawa).
Youth and Tradition – John Palanca (York University, Toronto)

DANS LE CADRE D'ÉLÉPHANT: MÉMOIRE DU CINÉMA QUÉBÉCOIS, PROJET PHILANTHROPIQUE DE QUEBECOR
LÉOLO - Jean-Claude Lauzon (Canada)

CINÉMA À LA BELLE ÉTOILE LOTO-QUÉBEC (Gratuit)
GERRY – Alain Desrochers (Canada)
STARBUCK – Ken Scott (Canada)
BATMAN BEGINS – Christopher Nolan (USA)
HASTA LA VISTA – Geoffrey Enthoven (Belgique)
A CLOCKWORK ORANGE – Stanley Kubrick (Royaume-Uni)
HOUSE OF FLYING DAGGERS – Zhang Yimou (Chine)
INCEPTION – Christopher Nolan (USA)
LE VIOLON ROUGE – François Girard (Canada)
BLACK SWAN / LE CYGNE NOIR – Darren Aronovsky (USA)
THE SHINING – Stanley Kubrick (USA)
HUGO – Martin Scorsese (USA)
THE ARTIST - Michel Hazanavicius (France)

NOTRE CINÉMA – RETOUR SUR UN ANNÉE DE SUCCÈS
Projections gratuites à l'Espace Culturel G.E. Lapalme, Place des Arts
ANGLE MORT – Dominic James (Canada)
FRISSON DES COLLINES – Richard Roy (Canada)
LE SENS DE L'HUMOUR – Émile Gaudreault (Canada)
LA RUN – Damian Fuica (Canada)
SUR LE RYTHME - Charles-Olivier Michaud (Canada)
POUR L'AMOUR DE DIEU – Micheline Lanctôt (Canada)
CÔTEAU ROUGE – André Forcier (Canada)
GERRY – Alain Desrochers (Canada)
STARBUCK – Ken Scott (Canada)
MARÉCAGES – Guy Édoin (Canada)
CAFÉ DE FLORE - Jean-Marc Vallée (Canada)
MONSIEUR LAZHAR – Philippe Falardeau (Canada)
LE VENDEUR – Sébastien Pilote (Canada)
NUIT#1 – Anne Émond (Canada)

VOLKER SCHLÖNDORFF DONNERA UNE LEÇON DE CINÉMA
LORS DU PROCHAIN FESTIVAL DES FILMS DU MONDE

Le cinéaste allemand Volker Schlöndorff sera à Montréal pour donner une classe de maître lors du prochain Festival des films du Monde. « Volker Schlöndorff fait partie des cinéastes qui ont changé radicalement la cinématographie allemande grâce à son talent et aussi à l'audace des thèmes abordés dans ses films et c'est un privilège de le recevoir pour cette leçon de cinéma » a déclaré Serge Losique, président du FFM.

De nationalité allemande, Volker Schlöndorff s'installe en France à l'adolescence. Après le lycée Henri IV, il obtient des diplômes de sciences politiques et de philosophie. Au cinéma, il fait ses armes en officiant comme assistant-réalisateur de Jean-Pierre Melville (Léon Morin, prêtre, 1961), Alain Resnais (L'Année dernière à Marienbad, 1961) et Louis Malle (Le Feu follet, 1963).

Il rentre en Allemagne en 1964 et réalise en 1966 son premier long métrage, « Les Désarrois de l'élève Toerless », inspiré d'un roman de Musil. Le film est très remarqué à Cannes où il obtient le Prix de la critique. En 1975, « L'Honneur perdu de Katharina Blum » est un succès en Allemagne et en France, co-réalisé avec Margarethe von Trotta, son épouse, collaboratrice et actrice (notamment dans « Le Coup de grâce », 1976).  

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

Brad Pitt and Leonard Maltin Interviewed

Filmfestivals.com dailies live coverage from


> Live from India
> Live from LA
> IFFI Goa
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest
 
Cannes / Marche du film online

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About The Montreal World Film Festival

Losique Serge

The MONTREAL WORLD FILM FESTIVAL (INTERNATIONAL FILM FESTIVAL OF MONTREAL)is the only competitive film festival in North America recognized by the FIAPF.

Montreal ranks among the most prestigious festivals in the world.
2015 Coverage  includes 120 articles and interviews with winning producers and directors. It was provided by Musivision Films, Laurie Gordon Musivision (video interview), Tom Llewellin, Ken Fernandez,  Dejan Nikolaj Kraljacic and Bruno Chatelin

 


Montreal, Québec

Canada



View my profile
Send me a message
gersbach.net