Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Portal for Film & Festival News, exploring the best of the festivals community.  

An adventure exploring, from dreams to reality, the emerging talents in our community.

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, reporting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

L'exportation des films français en 2010

En 2004, le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) a mis en place un outil statistique permettant d'évaluer les recettes à l'exportation des films français. Le CNC a associé Unifrance, l'ADEF (Association des exportateurs de films) et l'IFCIC (Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles) à la définition des modalités de recueil des données et des traitements à réaliser. 

Depuis 2004, cette étude annuelle résulte d'une double démarche. En premier lieu, un questionnaire est envoyé aux sociétés exportant des films français. En 2010, 24 d'entre elles ont déclaré des recettes liées à l'exportation de films français ou étrangers. Parallèlement,des entretiens individuels sont menés auprès d'un échantillon de vendeurs internationaux afin de comprendre la nature et les difficultés de l'activité d'exportation et de recueillir leur perception de l'évolution des marchés.

 

Pour la huitième année consécutive, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) publie les statistiques d’exportation des oeuvres cinématographiques. Après une année 2009 difficile, marquée par la crise économique internationale, les recettes d’exportation des films français augmentent en 2010 et affichent une progression de 26,1 % à 172,6 M€, soit le plus haut niveau depuis la mise en place de cette étude.

 

Cette augmentation des encaissements sur les films français en 2010 doit être mise en perspective avec le tassement de la fréquentation des films français à l’étranger. En effet, selon Unifrance, les films français réalisent 59,9 millions d’entrées à l’étranger en 2010, soit une baisse de 10,9 % par rapport à 2009. Les recettes aux guichets des salles diminuent dans une moindre mesure (-3,5 %) à 338,5 M€. L’écart entre les données du CNC et celles d’Unifrance s’explique par un périmètre d’analyse différent. Unifrance comptabilise les recettes aux guichets des salles des films sortis en 2010 tandis que le CNC prend en compte les encaissements nets réalisés par les exportateurs en 2010, tous supports de diffusion confondus, sur des films sortis en salles en 2010 ou antérieurement.

Les recettes à l’exportation de films étrangers poursuivent leur progression et atteignent leur plus haut niveau depuis la mise en place de l’étude à 91,8 M€ en 2010 (+2,5 % par rapport à 2009). La part des ventes de films étrangers à l’international représente 34,7 % des recettes d’exportation de films des sociétés françaises en 2010 (-4,8 points par rapport à 2009). En 2010, les recettes à l’exportation des films français « récents » (produits après le 1er janvier 2007) représentent 149,3 M€, soit une augmentation de 23,1 % par rapport à 2009.

Après deux années consécutives de baisse, les recettes de vente à l’étranger des films français « de catalogue » (produits avant le 1er janvier 2007) progressent plus fortement encore (+49,1 % à 23,4 M€). Les films de catalogue pèsent pour 13,5 % des recettes d’exportation comptabilisées en 2010 (+2,1 points par rapport à 2009).

  Répartition géographique des exportations En 2010, l’Europe de l’Ouest reste la principale zone d’accueil pour le cinéma français avec 42,9 % des recettes totales (-4,7 points par rapport à 2009 mais une progression de 13,6 % en valeur absolue). La hausse des recettes est en grande partie imputable au Royaume-Uni (+35,6 % pour atteindre le plus haut niveau de recettes depuis la mise en place de l’étude). Sur l’ensemble de la période étudiée, la part moyenne des recettes en provenance d’Europe occidentale est de 47,4 %. Elles progressent en moyenne de 2,0 % par an entre 2003 et 2010.

La baisse de la part des recettes issues d’Europe de l’Ouest observée en 2010 s’explique par la forte progression de celle de l’Amérique du Nord. Grâce à quelques contrats importants, la zone arrive au deuxième rang des continents importateurs de films français avec plus du quart des recettes (27,7 %, soit une progression de 5,2 points par rapport à 2009). Entre 2003 et 2010, les recettes en provenance de la zone nord-américaine ont progressé de 12,6 % par an en moyenne, soit une part moyenne de 21,0 % des recettes totales sur la période. Entre 2009 et 2010, elles augmentent de 55,0 %.

Comme en tendance depuis 2003, les autres zones géographiques occupent en 2010 une position plus limitée sur le marché français de l’exportation cinématographique, avec des parts comprises entre 0,4 % pour l’Afrique et 3,2 % pour l’Amérique latine. Avec 10,2 % des recettes à l’exportation en 2010, l’Europe centrale et orientale conserve la troisième place des acheteurs de films français. En 2010, le poids de la zone se situe légèrement en deçà de la moyenne observée sur la période 2003-2010 (11,5 %). Au cours des huit dernières années, les recettes générées par l’Europe centrale et orientale ont progressé en moyenne de 8,4 % par an. Entre 2009 et 2010, elles augmentent de 9,0 %.

Après plusieurs années de baisse, les exportations à destination de l’Asie se redressent en 2010 (+55,7 %) et le poids de la zone passe à 9,5 % (+1,8 point par rapport à 2009). L’Asie connaît une légère décroissance sur l’ensemble de la période étudiée (-1,9 % par an en moyenne entre 2003 et 2010).

Les sociétés d’exportation de films français En 2010, les trois premières sociétés d’exportation concentrent 64,2 % des recettes encaissées pour la vente de films français à l’étranger (58,0 % en 2009). Cinq entreprises réalisent plus de 10 M€ de recettes en 2010 (comme en 2009) et captent 79,6 % des recettes totales des films français à l’étranger (75,0 % en 2009). Le nombre d’entreprises générant entre 1 M€ et 5 M€ reste stable à 8 en 2010. Ces sociétés captent 8,4 % des recettes totales (15,4 % en 2009). Les coproductions internationales 118 films français sont coproduits avec au moins un partenaire étranger en 2010 (93 en 2009) et les investissements étrangers dans les films de coproduction internationale s’établissent à 349,3 M€ (+68,9 % par rapport à 2009). En 2010, les pays d’Europe de l’Ouest apportent 265,1 M€ dans 91 films (75,9 % du total) ; les investissements en provenance d’Amérique du Nord atteignent 55,1 M€ (répartis sur 10 films) et ceux en provenance des pays d’Europe centrale et orientale représentent 6,6 M€ (11 films).

L’Allemagne est le pays qui investit le plus en coproduction avec la France, à hauteur de 75,0 M€ en 2010 (+49,1 % par rapport à 2009). Avec 61,0 M€ investis en 2010 (plus du double de 2009), l’Italie se hisse à la deuxième place du classement des pays coproducteurs. En 2010, les cinq premiers pays apportent plus des trois quarts (75,8 %) du montant total des investissements en coproduction en provenance de l’étranger. 

 

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

Brad Pitt and Leonard Maltin Interviewed

Filmfestivals.com dailies live coverage from


> Live from India
> Live from LA
> IFFI Goa
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest
 
Cannes / Marche du film online

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About L Editeur

Chatelin Bruno
(M21 Entertainment)

M21 Entertainment édite les sites www.filmfestivals.com et www.fest21.com

Bruno Chatelin est sur facebook


paris

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net