Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Au Festival Tansméditerrannée : quels printemps arabes?

 


La très intéressante table-ronde organisée dernièrement à Grasse parle Festival Transméditerranée sur les bouleversements dans nombre de pays arabes avec la journaliste Amel Bejaoui, l’avocate Saïda Garrach, venues tout spécialement de Tunisie, avec aussi Pierre Barbancey, grand-reporter casse cou et excellent connaisseur du Maghreb et du Machrek, aura laissé à la plupart des participants quelques inquiétudes sur les évolutions en cours au Sud et à l’Est de la Méditerranée.

Militantes démocrates brimées de mille façons sous la dictature de Z.A. Ben Ali, Amel Bejaoui et Saïda Garrach n’ont jamais ménagé les efforts dans leur combat de femmes et de citoyennes.
Leur parole n’est pas celle d’opposants exilés récemment retournés à Tunis, mais de Tunisiennes passionnément attachées à leur pays.

Aujourd’hui, après les élections qui ont vu l’arrivée en tête (37%) du parti islamiste Ennahda dont est issu le Premier Ministre, elles constatent que sur le terrain, dans la vie de tous les jours, loin des caméras, les pressions politico-religieuses se multiplient dangereusement, que les vrais problèmes économiques et sociaux sont occultés et quel’élan citoyen des grandes manifestations déclenché  par le suicide par le feu du jeune Mohamed Bouazizi il y a un an semble être récupéré par ceux qui ont toujours soutenu la dictature: le gouvernement français, l’Union Européenne et les Etats-Unis.

En Egypte, en dépit des manifestants de la Place Tahrir et de la chute de H. Moubarak, le pouvoir réel reste entre les mains d’une armée financée par les Etats-Unis et dont le poids dans l’économie et la vie du pays est énorme.

En Libye, l’intervention militaire lancée par le tandem Sarkozy-Cameron et suivie de plus ou moins bonne grâce par les autres “alliés” européens et étasuniens a été décisive pour la victoire d’une rebellion dont les origines, on le sait maintenant, sont bien loin d’être aussi nationales et démocrates que BHL et autres ont bien voulu le croire, et en tous cas, le faire croire.

Quant à la Syrie -dont le morcellement (comme celui de l’Irak) de l’Etat-Nation dans un puzzle confessionnel est depuis 1982 un des buts des stratèges israéliens (Oded Yinon) et des néoconservateurs étasuniens (par ex. le colonel Ralph Peters)- son opposition démocratique refuse absolument toute intervention étrangère.

Le Yémen et Bahrein, eux, vivent aussi de puissants mouvements populaires qui sont férocement réprimés dans le silence assourdissant des “grands”médias occidentaux.

Ces questions, je les ai pointées dans un article pour le numéro de septembre des Cahiers de l’Institut de Documentation et de la Recherche pour la Paix: “Pays arabes: révolution, révoltes ou révolutions?”.
A l’évidence, dans leur volonté de recomposer selon leurs intérêts cet immense zone qui va de l’Afghanistan à Gilbraltar qu’ils baptisent “Grand Moyen Orient“, les milieux dirigeants des Etats-Unis ont été poussés par le mouvement des peuples à lâcher des dictatures à bout de souffle (mais ni l’Arabie Séoudite, ni le Quatar) et à jouer la carte de l’islamisme.

Ce n’est pas nouveau, en Afghanistan,  face aux Soviétiques les Etats Unis ont financé et armé via les services pakistanais les Talibans.
En 1995, Graham Fuller, éminent analyste de la CIA, expliquait dans un rapport sur la situation en Algérie, curieusement peu commenté en  France, qu’il n’y avait aucun point d’opposition entre les intérêts des Etats-Unis et le programme du FIS.

Néanmoins, l’Histoire montre que si les tentatives de récupération peuvent réussir, c’est toujours momentanément car les dynamiques de revendication de liberté, de justice sociale, de mieux-être, de dignité,  quelles que soient les voies qu’elles empruntent -l’Islam politique peut en être une- finissent toujours par l’emporter.
Il y a, sans doute, un abîme entre les manoeuvres de Washington et de Riad et les dirigeants qui leur ont fait allégeance et les besoins du mineur de Gafsa, du fellah égyptien ou du diplômé-chômeur de Casablanca qui tôt ou tard exigeront autre chose dans leur assiette que les plus séduisants discours politico-religieux.

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview for Roger Corman documentary The Pope of Pop Cinema

With Roger Corman, Myriam Brough and Bertrand Tessier

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director

 

Interview Red Carpet King Richard Will SMITH

 

Filmfestivals.com dailies live coverage from

> Live from India 
> Live from LA
Beyond Borders
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian

> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin / EFM 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du Film 

 

 

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

 

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About L Editeur

Chatelin Bruno
(M21 Entertainment)

M21 Entertainment édite les sites www.filmfestivals.com et www.fest21.com

Bruno Chatelin est sur facebook


paris

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net