Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

22e Festival Théâtres au cinéma à Bobigny

 

PRÉSENTATION DU FESTIVAL du 9 au 22 mars 2011 à Bobigny

 

Depuis 1990, en mars de chaque année, le Magic Cinéma de Bobigny crée l'événement avec le festival Théâtres au cinéma. Organisé avec le soutien de la Ville de Bobigny et du Département de la Seine- Saint-Denis, il accueille chaque année près de 9000 spectateurs venus d'Île-de-France, et plus particulièrement de Bobigny, de Paris et de la Seine-Saint-Denis.

 

Il présente l'intégrale des films d'un réalisateur qui a marqué de son empreinte la cinématographie mondiale et les adaptations au cinéma d'un auteur. Films inédits, courts et longs métrages, avant-premières, expositions et rencontres avec de nombreux invités ponctuent chaque édition qui lie et met en relief différents univers artistiques : la littérature, la musique, le théâtre et le cinéma.

 

Pendant 12 jours, de 4 à 8 séances par jour (soit plus d‘une centaine de projections) sont proposées au public. Le festival voit également chaque année la publication d'un ouvrage de la collection Théâtres au cinéma, recueil de textes et scénarios autour des réalisateurs mis à l'honneur, devenu un véritable ouvrage de référence.

 

 

 

 

 

 

 

PROGRAMMATION DE LA 22E ÉDITION

 

 

  • Tout Tanner à (re)découvrir : intégrale en sa présence

Intégrale de ses courts et longs métrages I Documentaires

 

  • John Berger, un écrivain au cinéma - en sa présence

Rétrospective de ses films I Lecture de  textes

 

  • Hommage à Susan Sontag (1933-2004)

Rétrospective de ses films I Lecture de textes

 

  • Programmation Jeune Public
  1. Les petits suisses !
  2. Max and Co
  3. Les Journées Lycéens

  • Soirées et rencontres du festival 

Des temps forts proposés tout au long de la manifestation

 

  • Exposition : Les « bouts du monde » de Jean Mohr

  • Publications 2011 :

Alain Tanner/ Jonh Berger, Tome 22 de la collection Théâtres au cinéma

Susan Sontag, hors série 7 de la collection Du théâtre au cinéma

 

 

 

TOUT TANNER À (RE)DÉCOUVRIR : intégrale en sa présence

Intégrale de ses courts et longs métrages I Documentaires

« Pour renouveler le film, il faut un mélange de métropoles et de déserts. Je suis imprégné du lieu. Je ne parle pas du décor, mais du lieu, de l'érotisme du paysage. Cette expression ne vient pas de moi, mais je l'aime bien.» 

Alain Tanner,1996

 

Dans l'après-68, il fut désigné un peu vite comme le chef de file de la Nouvelle Vague suisse. Chef de file, Tanner ? Trop anar et indépendant pour cela, trop fugueur aussi. Être Suisse l'a aidé : échapper à ce territoire neutre, incertain, l'a amené à faire des films en Irlande ou au Portugal. Le voyage, même immobile, entre quatre murs, a toujours compté pour cet ancien marin, grand sentimental, toujours en quête d'horizons lointains, malgré tout conscient que la terre ou l'utopie promise n'existe pas.

 

Création d'un film

« Pour schématiser, il m'apparaît qu'aujourd'hui il existe deux pôles possibles pouvant présider à la création d'un film : soit un travail d'élaboration qui s'engage sur le terrain du langage ou alors une inspiration purement subjective, relevant des phantasmes, des obsessions ou des rêves propres à un individu (qui, en l'occurrence, devra avoir du talent). Dans les faits, ces deux pôles ne sont jamais totalement séparables, la frontière peut-être floue, mais, en tout cas, il doit être clair que le film est attiré vers l'un ou l'autre de ces deux termes ».

Alain Tanner

 

Films présentés :





Les longs métrages :

1969 : Charles mort ou vif

1971 : La Salamandre

1973 : Le Retour d'Afrique

1974 : Le Milieu du monde 

1976 :   Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000

1979 : Messidor

1981 : Les Années lumière 

1982 : Dans la ville blanche

1984 : No Man's Land

1987 : Une flamme dans mon cœur

La Vallée fantôme 

1989 : La Femme de Rose Hill

1991 : L'homme qui a perdu son ombre

1992 : Le Journal de Lady M

1994 : Les Hommes du port

1995 : Fourbi  

1998 : Requiem

1999 : Jonas et Lila, à demain

2001 : Fleurs de sang

2003 : Paul s'en va

Les courts métrages :

1957 : Nice Time

        Every day except Christmas

1966 : Une ville à Chandigarh

Les annés de télévision :

Des documents tournés par Alain Tanner dans les années 60 pour la TSR, à l'époque où il devient la figure de proue du Nouveau cinéma suisse. Derrière les exigences du reportage, l'ombre de la fiction...

 

Documentaire autour d'Alain Tanner :

1984 : Alain Tanner /Cinématon N° 396

de Gérard Courant

2007 : Alain Tanner, pas comme si, comme ça

de Pierre Maillard

2010 : Je me souviens d'Alain Tanner de Jacob Berger

 

Les fils spirituels :

Dans la lignée du Groupe 5, le groupe 4 + 2

2007 : Comme des voleurs de Lionel Baier

2008 : Complices de Frédéric Mermoud

Home d'Ursula Meier

2010 : Cleveland contre Wall Street de Jean-Stéphane Bron



Les longs métrages :

 

Charles mort ou vif

Suisse, 1969 / 94mn / Avec François Simon, Marcel Robert, Marie-Claire Dufour, André Schmidt

Charles Dé, chef d'entreprise de 50 ans prospère et reconnu, est pris de doutes existentiels suite à la venue d'une équipe de télévision  tournant un reportage sur lui. Il décide de tout abandonner.

La Salamandre

Suisse, 1971 / 123mn / Avec Bulle Ogier, Jean-Luc Bideau, Jacques Denis

Lorsque l'oncle de Rosemonde, jeune fille rebelle, l'accuse de lui avoir tiré dessus, l'enquête conclut un non-lieu. Pierre et Paul, pour les besoins d'un scénario, vont tenter de réécrire cette histoire, l'un par l'investigation, l'autre par l'imagination. Ils ne tardent pas à rencontrer Rosemonde...

 

Le Retour d'Afrique

Suisse, France, 1973 / 113mn / Avec François Marthouret, Josée Destoop, Juliet Berto

Vincent, trentenaire gagné par l'ennui, décide, après avoir vendu ses biens, de partir en Algérie avec sa fiancée. La veille du départ, des complications empêchent les de partir. Ils décident pourtant de poursuivre leur rêve en vivant caché dans l'appartement vide.

 

Le Milieu du monde

Suisse, 1974 / 115mn / Avec Philippe Léotard, Olympia Carlisi, Juliet Berto, Jacques Denis

Paul Chamoret, entrepreneur marié, est candidat à la députation d'un canton suisse. Lors de sa campagne, il rencontre Adriana, jeune veuve italienne travaillant dans un bar, et tombe amoureux. La jeune femme accepte progressivement ses avances...

 

Jonas qui aura 25 en l'an 2000

Suisse, France, 1976 / 115mn / Avec Rufus, Jean-Luc Bideau, Miou-Miou, Jacques Denis

Une caissière, un chômeur, un prof, des paysans, une mère et une secrétaire expriment leurs désirs politiques et sexuels, critiquent le système capitaliste et la société de consommation. Ils placeront finalement tous leurs espoirs dans Jonas...

 

Messidor 

Suisse, 1979 / 120mn / Avec Clémentine Amouroux, Catherine Rétoré, Hilde Ziegler

Jeanne, étudiante, et Marie, vendeuse, se rencontrent en faisant du stop. Devenues proches, elles décident de continuer l'aventure au jour le jour sur les routes suisses. Sans argent, elles volent de la nourriture et un pistolet...

 

Light Years Away / Les Années-lumière

Suisse, France, 1981 / 105mn / Avec Trevor Howard, Mick Ford, Bernice Stegers

Jonas, jeune serveur travaillant en Irlande, quitte son travail et part rejoindre le vieux Poliakov, qui vit dans un garage désaffecté. Il va alors obéir à une sorte de rite initiatique, fait de découvertes et de brimades...

 

Dans la ville blanche

Suisse, Portugal, 1982 / 108mn / Avec Bruno Ganz, Teresa Madruga

Machiniste sur un cargo, Paul décide de quitter son poste en débarquant à Lisbonne. Il flâne dans la ville qu'il filme en super 8, et envoie ces courts témoignages à sa compagne, restée en Suisse. Au cours de ses errances,il rencontre Rosa, serveuse dans un bar, et tombe amoureux d'elle.

 

No man's land

Suisse, France, 1984 / 102mn / Avec Myriam Mézières, Hugues Quester, Jean-Philippe Ecoffey

Frontière franco-suisse : 4 jeunes amis se retrouvent régulièrement dans un ancien bâtiment des douanes transformé en boîte de nuit. Ils n'ont qu'une envie, partir à l'étranger. 

 

Une flamme dans mon cœur

Suisse, France,1987 / 110mn / Avec Myriam Mézières, Benoît Régent, Aziz Kabouche

Mercedes, comédienne d'une trentaine d'années, veut quitter Johnny, chômeur violent et jaloux. Elle quitte alors son appartement pour une chambre d'hôtel et croise peu après un homme dans le métro. Elle le suit puis l'aborde...

 

La Vallée fantôme

Suisse, France, 1987 / 100mn / Avec Jean-Louis Trintignant, Laura Morante, Jacob Berger, Anouk Grinberg

Un cinéaste n'arrive pas à écrire son scénario. Il décide de chercher une comédienne autour de laquelle tournera son projet. Découverte en Italie, celle-ci pose ses conditions : elle jouera si elle a la possibilité d'aller voir son père, émigré à Brooklyn.

 

La Femme de Rose Hill

Suisse, France, 1989 / 95mn / Avec Marie Gaydu, Jean-Philippe Ecoffey, Denise Péron, Roger Jendly

Marcel gère une exploitation agricole avec sa mère. Célibataire, il choisit une femme sur un catalogue de rencontres. C'est Julie, jeune Noire de l'Océan Indien, qui arrive en plein hiver. Renfermée, elle fait chambre à part et se mêle difficilement aux travaux de la ferme.

Les longs métrages - suite :

L'Homme qui a perdu son ombre

Espagne, Suisse France, 1991 / 102mn / Avec Francisco Rabal, Dominique Gould, Angela Molina, Valeria Bruni-Tedeschi

En désaccord avec la ligne politique du journal où il travaille, Paul, trente ans, démissionne. Il part voir son ami et mentor Antonio, vieux communiste espagnol vivant en Andalousie. Paul tente de faire le point lors de conversations avec Antonio et de longues promenades en moto.

 

Le Journal de Lady M.

Suisse, France, Espagne, 1992 / 115mn / Avec Myriam Mézières, Juanjo Puigcorbe, Félicité Wouassi

Lady M., chanteuse dans un cabaret parisien, rencontre un soir un peintre espagnol. Terminant son contrat, elle part le rejoindre en Espagne. Débute une forte passion amoureuse, jusqu'au jour où M. apprend que cet homme est marié et père d'une petite fille...

 

Les Hommes du port

Suisse, France, 1994 / 64 mn

Documentaire sur les dockers en autogestion du port de Gênes. Alain Tanner revient sur les lieux où il a travaillé plusieurs mois avant de devenir marin. Il croise ses souvenirs personnels, la vie des dockers filmés en pleine privatisation du port, et l'histoire d'une ville résistante.

 

Fourbi

Suisse, France,1995 / 110mn / Avec Karin Viard, Jean-Quentin Châtelain, Cécile Tanner

Paul, écrivain, est engagé par Kevin, producteur, pour convertir en série TV les révélations de Rosemonde sur son crime, commis 8 ans auparavant et soldé par un non-lieu. Rosemonde refuse peu à peu de raconter son histoire...

Requiem

Suisse, Portugal, France, 1998 / 100mn / Avec Francis Frappat, André Marcon, Myriam Szabo

Lisbonne, le dimanche le plus chaud de l'année. Paul, écrivain, a rendez-vous avec le fantôme de Fernando Pessoa à midi. Pessoa se faisant attendre, on lui fait remarquer que son rendez-vous avait sûrement parlé de minuit et non midi. Reste donc à combler cette attente par une journée d'errance.

 

Jonas et Lila, à demain

Suisse, France, 1999 / 110mn / Avec Jérôme Robart, Aïssa Maïga, Heinz Bennent

A la veille de l'an 2000, Jonas, 25 ans, veut devenir réalisateur de films. Il est marié à Lila, jeune Sénégalaise, et sont proches de groupuscules altermondialistes. Tous les deux, ainsi que leurs proches, essaient de vivre dans un monde dans lequel ils doivent s'adapter...

 

Fleurs de sang

d'Alain Tanner et Myriam Mézières / Suisse, France, Espagne, 2001 / 110mn

Avec Myriam Mézières, Louise Szpindel, Tess Barthes, Bruno Todeschini

Pam, femme-enfant de 14 ans, tue son  amant, un homme beaucoup plus âgé qu'elle. 5 ans auparavant, Pam était l'habilleuse et la protectrice de sa mère, Lily, qu'elle accompagnait sur les scènes de différents cabarets.

 

Paul s'en va

Suisse, France, 2003 / 84 mn / Avec 17 comédiens de l'École Supérieure d'art dramatique de Genève.

Paul, professeur de sémiologie d'une classe d'art dramatique, a disparu. Les étudiants réagissent différemment à cette disparition : inquiétude, regret, indifférence, tristesse, joie. Ils se mettent bientôt à sa recherche...

Les Courts métrages :

Nice Time

d'Alain Tanner et Claude Goretta / G.B., 1957 / 19 mn

Picadilly Circus, la nuit : les couples se rendent au spectacle, les amoureux se rencontrent, les marins trainent, d'autres dépensent leur argent dans les boites à jeux... Alain Tanner et Claude Goretta captent les émotions et la vie de la place.

 

Every Day Except Christmas

de Lindsay Anderson / 1957, G-B / 37 min

"Je dois énormément à Lindsay, le cinéaste m'a beaucoup appris, et notre amitié a été pour moi un moment capital dans ma vie et   dans mes débuts au cinéma. Notre court-métrage était projeté avec un film de Lindsay, Every Day Except Christmas, documentaire

sur la nuit dans les halles de Convent Garden, et qui est un chef d'oeuvre". A.T.

Une ville à Chandigarh

d'Alain Tanner, Ernest Artaria et Fred Hufschmid / Commentaires John Berger / Suisse, 1966 / 52 mn

En 1950, le gouvernement indien charge Le Corbusier de construire Chandigarh. 1966, la construction de la ville n'est pas achevée mais compte déjà 120 000 habitants. C'est à ce moment qu'Alain Tanner s'y rend.

 

JOHN BERGER, un écrivain au cinéma - en sa présence

Rétrospective de ses films I Lecture de  textes

 

 

Né à Londres en 1926, il vit en France depuis près de trente ans. Peintre, écrivain, scénariste (notamment pour Alain Tanner), il poursuit une œuvre exigeante, engagée, un travail sur les mutations du monde, les exils, entre étude sociétale et imaginaire.

 

« Ce qui est sauvé par le cinéma quand il atteint au grand art, c'est le lien spontané qu'il établit entre tous les êtres humains. Ce n'est pas l'art des princes ou de la bourgeoisie. C'est un art populaire, vagabond. Dans le ciel du cinéma, les gens apprennent ce qu'ils auraient pu être et découvrent ce qui leur appartient en dehors de la seule vie qu'ils possèdent. Son sujet essentiel, dans notre siècle de disparitions, c'est l'âme, à qui il offre un refuge universel. C'est là, je crois, la clef de la nostalgie du cinéma et de l'attrait qu'il suscite. » John Berger, Fidèle au rendez-vous, 1996, Éd. Champ Vallon

 



Les films présentés :

 

 

La Salamandre

Le Milieu du monde

Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000

Une ville à Chandigarh

Films d'Alain Tanner, cf. intégrale Alain Tanner

Ways of seeing

Réal. Michael Dibb  / 1972 - G-B - 30 min x 6

Ways of Seeing est une radicale et provocante série de films sur la peinture européenne qui est aujourd'hui considérée comme la série télévisée la plus influente jamais faite sur l'art.

Pig Earth Stories

Réal. Michael Dibb / 1979, G-B / 50 min, VOSTF

Ce film avec John Berger est basé sur ses histoires d'expérience paysanne, avec les photographies de Jean Mohr. C'est à la fois l'éloge et le chant funèbre de la vie paysanne.

 

About Time / Once upon a time

Réal. Michael Dibb, Christopher Rawlence / 1985 - G-B - 56 min - VOSTF

Once upon a time est une improvisation filmique, un collage d'histoires ayant chacune une conception différente du temps. Ces histoires varient en longueur, certaines sont des poèmes, la plupart ont été écrites par John Berger. Toutes sont racontées à la caméra par John Berger dans des endroits différents, dans et autour de sa maison en Haute-Savoie et toute l'imagerie vient des objets, des livres, des espaces trouvés dans la maison, dans le village et dans les paysages hauts-savoyards.

Doc's Kingdom

Réal. & scén. Robert Kramer / USA, 1987, 90 min, VOSTF

Doc's Kingdom étrange voyage immobile avec un médecin américain vivant dans un gourbi aux lisières de Lisbonne. Bilan d'une vie au terminus des utopies, leçon de tenue d'un survivant, éloge poétique de l'exil volontaire, Doc's Kingdom est aussi en partie un autoportrait du cinéaste. Serge Kaganski, Les Inrocks, 20/7/2010

L'Écho

Réal. Maurice Failevic / 1988, France / 95 min / D'après une nouvelle de John Berger

Avec Serge Reggiani, Danielle Brard, Claudio Remondi, Luciano Bartoli

Un été dans les alpages de Haute- Savoie. L'été des dernières amours de Marius, le vieux vacher. Danielle, la jolie bergère, est trop jeune pour lui. Et c'est Pasquale, un bûcheron italien, qui fera d'elle une femme. La chaleur de Reggiani, les joues roses et le naturel d'Annick Brad, font de ce film une merveille de poésie, sensuelle et lumineuse.

Play me something

Réal. Timothy Neat / 1989 - GB  - 72 min - VOSTF / Scénario John Berger, Timothy Neat - Avec John Berger et Tilda Swinton

Sur une île écossaise perdue, quelques passagers attendent désespérément un avion. Passe un vieux monsieur qui décide de leur raconter une histoire pour patienter. C'est le récit d'une journée particulière dans la vie de Bruno, un jour que ce fermier n'a pas passé reclus dans son étable de montagne mais à Venise en voyage organisé.

Original, simple et tellement intelligent, Play me Something, qui a remporté le Prix européen du festival de Barcelone, est un vrai bonheur de cinéma. Ecossais, Timothy Neat, n'en est pourtant qu'à son premier film, réalisé en collaboration avec l'écrivain John Berger, un vieux complice d'Alain Tanner.

John Berger : arrêt sur images

Réal. Mike Dibb / 1994, G-G - 59 min - VOSTF

John Berger, écrivain d'origine anglaise, critique d'art, essayiste, scénariste... est un innovateur. Son écriture a utilisé toutes les formes du langage et ses écrits traitent aussi bien de peinture, de dessin ou d'architecture. John Berger vit en France depuis vingt ans et il semblait grand temps d'aller à la rencontre de cet homme remarquable pour découvrir un des grands essayistes et critiques d'art que compte le monde anglo-saxon.

 

Trois Frères pour une vie

Réal. Gilles Perret / 1999, France, 52 min

Les 3 frères Bertrand exploitent en commun une ferme dans un petit village haut savoyard. Retour sur une vie de labeur sur fond d'exode rural et évocation d'un avenir encore incertain pour la ferme puisqu'il est difficile de trouver des repreneurs.

John Berger et le réalisateur vivent dans le village où sont installés les trois frères.

 

The Spectre of Hope

Réal. Paul Carlin / 2000 - G-B - 52 min VOSTF

The Spectre of Hope est un documentaire inspiré des photographies de Sebastião Salgado. Au cours des 30 dernières années, Salgado a reçu tous les plus grands prix de photographie pour son travail mais, avant tout, ses photos ont un impact sur le monde et sur la vision que l'on en a : elles attirent l'attention internationale sur la famine et la pauvreté. Dans le film, les photographies sont animées par le témoignage de Salgado et la réflexion de Berger.

The Secret Life of Words

Réal. & scénario Isabel Coixet / Espagne, 2005 / 112 min, VOSTF / Avec Sarah Polley, Tim Robbins, Julie Christie

Un lieu isolé au milieu de la mer. Une plate-forme pétrolière où ne vivent que des hommes, ceux qui y travaillent, et où vient d'avoir lieu un accident. Une femme mystérieuse et solitaire, Hanna, essayant d'oublier son passé débarque pour soigner un homme qui a perdu la vue. Entre eux se crée une étrange intimité, un lien fait de secrets, tissé de vérités et de mensonges... Parmi les lectures d'Hanna, Ways of Seeing, ouvrage fondateur d'Isabel Coixet, glissé là comme clin d'oeil à John Berger.

Walter, Retour en résistance

Réal. Gilles Perret  / France, 2008, 83 min

Un trait commun frappe chez ces figures de résistants. Chez Walter Bassan, le personnage principal, tout en sérénité et radicalité tranquille. Chez l'ami plus sombre Constant Paisant, ébouriffé et mal rasé, qui dit l'horreur inexorable de la guerre en laissant voir son trouble toujours intact soixante ans après. Chez l'ambassadeur de France Stéphane Hessel, 91 ans, « médiateur des sans-papiers », enjoué, doux, vif et tranchant, qui débarque en mai 2008 sur le plateau des Glières pour soutenir la contre-manifestation. Chez John Berger aussi, 83 ans comme son ami Walter. Ce qui frappe chez tous, c'est la force de vie dont ils rayonnent.

 

 

 

 

HOMMAGE A SUSAN SONTAG (1933-2004)

Rétrospective de ses films I Lecture de textes

 

N'aimant rien tant qu'être partout "une étrangère", des campus radicaux d'Amérique à l'Europe lettrée (l'Italie, Paris où cette francophile a souhaité être inhumée) en passant par les pires théâtres de la guerre (Hanoï, Sarajevo), la romancière, cinéaste, dramaturge et essayiste Susan Sontag (1933-2004) avait fait de la mobilité universelle de l'esprit, et du courage, un art de vivre.

 

« La grande révélation, pour moi, avait été le cinéma : je me sentais particulièrement marquée par les films de Godard et de Bresson. J'écrivais plus sur le cinéma que sur la littérature, non pas parce que j'aimais plus les films que les romans, mais parce qu'il y avait plus de nouveaux films que j'aimais de nouveaux romans. Il était clair pour moi qu'aucun autre art n'était si largement pratiqué à un niveau aussi élevé. Une de mes réussites les plus heureuses, durant ces années où j'écrivais les textes rassemblés dans L'œuvre parle, est qu'aucune journée ne se passait sans que je voie un parfois deux, ou trois films. La majeure partie de ces films était « anciens ». Mon intérêt pour l'histoire du cinéma n'a fait que renforcer ma gratitude pour certains films nouveaux, que (avec mes préférés de l'époque du muet et des années 30) je revoyais encore et encore, tant étaient exaltantes leur liberté et les inventivité dans la méthode narrative, leur sensualité, leur gravité et leur beauté. » Susan Sontag, 1996, Là et ici, Temps forts

Films présentés :

 

1969 Duett för kannibaler [Duo pour cannibales] de Susan Sontag

1970 Bröder Carl [Les Gémeaux] de Susan Sontag

1974 Promised Lands [La déchirure] de Susan Sontag

1983 Unguided Tour [Letter from Venice] de Susan Sontag

1984 A primer for Pina [Une introduction à Pina] de Susan Sontag

 

Autour de Susan Sontag :

1993 En attendant Godot à Sarajevo

2002 Parola (Su Una) Data [Susan Sontag e l'11 settembre 2001]

Films présentés :

 

Duo pour cannibales [Duett för kannibaler]

Réal. Susan Sontag / 1969 - Suède - 105 min - VOSTF / Avec Adriana Asti, Lars Ekborg, Agneta Ekmanner

Un jeune couple va être mangé psychologiquement par un couple plus âgé. « Il faut aller voir Duo pour cannibales. Au-delà d'une écriture cinématographique très élaborée et d'une grande modernité, au-delà d'un humour tendre, au-delà d'une fable insolite, il y a un auteur en filigrane qui nous guide d'une main ferme sur la lande de ses belles obsessions, une femme, unique. » J.Doniol-Valcroze, L'Express, 16/10/1972

 

Les Gémeaux [Bröder Carl] de Susan Sontag

Réal. Susan Sontag / 1970 - Suède - 97 min - VOSTF / Avec Gunnel Lindblom, Geneviève Page, Laurent Terzieff, Keve Hjelm

Karen et Lena arrivent sur une île où séjourne l'ex-mari de Lena, Martin, qui entretient une relation ambigüe avec un danseur nommé Carl. « Nijinski divague au milieu de bois où chaque piste lui est familière. Perdu partout et pour tous, sauf dans cette forêt sans chemins, où, sans nom ni mémoire, il se sent enfin en pays de connaissance. Ce n'est pas Nijinski mais Terzieff. Il s'est inspiré de lui pour devenir cet ancien danseur fou qui a disparu depuis treize ans. Laurent Terzieff a lu tout ce qui a été écrit sur Nijinski. Puis il a oublié ce qu'il savait, ce qu'il était, face à une caméra oubliée. Intelligence et instinct mêlés, avec ce qui autour de lui rayonne et en lui a toujours dépassé le talent. » C.Mauriac, L'Express, 29/1/1973

 

La déchirure [Promised Lands]

Réal. Susan Sontag / 1974 - France - 90 min - VOSTF

Réalisé sans soutien, ni coopération, de la part d'aucun gouvernement ce film retrace la guerre qui s'est déroulée en Israël et dans les territoires environnants en octobre 1973. Les images sont filmées en direct, pour la plupart clandestinement, commentées par deux voix offrant des points de vue différents sur le conflit. Un documentaire, témoin d'une impasse historique, malheureusement toujours d'actualité.

Lettres de Venise [Unguided Tour]

Réal. Susan Sontag / 1983 - Italie - 74 min - VOSTF / Avec Lucinda Childs et Claudi Cassinelli

Un couple au bord de la rupture voyage à Venise. « Venise, la voir, la revoir. En imaginant l'imaginé. Quand vous voulez revoir Venise (et vous l'avez déjà vue de nombreuses fois) s'élever de la mer, en hiver peut-être, à demi désertée, ce que vous appréciez c'est qu'elle n'aura pas changé du tout. » S.Sontag, 1995, In Temps forts, Éd. C.Bourgois

 

Une introduction à Pina [A primer for Pina]

Réal. Susan Sontag / 1984 - G.-B - VOSTF

Susan Sontag  a consacré un essai télévisuel à Pina Bausch. Elle analyse la démarche et le processus de travail de la chorégraphe, son rapport à la musique, son écriture qui emprunte au collage et au montage cinématographiques décrit ses techniques d'improvisation et restitue son travail dans le contexte historique de la danse-théâtre allemande, sans oublier ses liens avec l'Expressionnisme.

 

Autour de Susan Sontag :

 

En attendant Godot à Sarajevo

Réal. Nicole Stéphane  / 1993 - France - 26 min - VOSTF / Avec Susan Sontag

Au coeur du conflit bosniaque, Nicole Stéphane filme Susan Sontag mettant en scène la pièce de Beckett à Sarajevo, pendant le siège de la ville.

 

Parola (Su Una) Data [Susan Sontag e l'11 settembre 2001]

Réal. Enrico Ghezzi / 2002, Italie / 50mn

Enrico Ghezzi et Susan Sontag discutent librement du 11 septembre 2001 et de ses conséquences. Susan Sontag y expose de nouveau son point de vue à l'encontre du patriotisme américain, qui lui valut dès septembre 2001 une très violente campagne de dénigrement aux Etats-Unis.

 

 

PROGRAMMATION JEUNE PUBLIC

 

 

Les petits suisses !

 

Programme de courts métrages - Suisse - 40 minutes / Élaboré avec Les Films du Préau pour des enfants à partir de 3 ans.

 

1975 Le Chat caméléon de Gisèle et Ernest Ansorge

1998 Le Petit Manchot qui voulait une glace de Samuel et Frédéric Guillaume

1999 Bonne journée, Monsieur M de Samuel et Frédéric Guillaume

2003 Les Voltigeurs d'Isabelle Favez

2006 Pink Nanuq de Jeanine Reutemann

 

 

 

Max and Co

 

De Sam et Fred Guillaume - Suisse - 1h15 - à partir de 6 ans

 

Max & Co est une aventure initiée par deux jeunes réalisateurs suisses, les frères Guillaume.

Chez Bzz & Co, usine de tapettes à mouches, les affaires ne marchent plus très bien : il n'y a pas suffisamment de mouches ! Un savant fou va alors créer des mouches mutantes qui ne tardent pas à envahir la ville ! Max, un jeune garçon à la recherche de son père, découvre les manipulations de Bzz & Co et, accompagné de sa nouvelle amie Félicie, il part contrer leur plan.

 

Précédé du court-métrage ANIMATOU de Claude Luyet, Suisse - 6 min.

Un petit tour de toutes les techniques d'animation à disposition des créateurs aujourd'hui : peinture, marionnettes, dessin, info graphisme...

 

Samedi 19 Mars > 14h

Séance exceptionnelle pour les cinéphiles gourmands et mélomanes :

• Fanfare du conservatoire Jean Wiener

• Projection du film Max & Co

• Goûter chocolat

 

Les Journées Lycéens

Enfin, comme tous les ans, nous proposerons aux lycées de la région parisienne de découvrir le cinéma d'Alain Tanner lors d'une journée d'immersion dans le festival. Cette journée de projection est accompagnée par un critique de cinéma présentant chaque séance et discutant des films avec les élèves. Ces journées sont élaborées en partenariat avec les Cinémas Indépendants Parisiens et l'ACRIF.

LES SOIRÉES ET RENCONTRES DU FESTIVAL

 

Mercredi 9 Mars > Soirée d'ouverture, les 40 ans de la Salamandre

19h30 Accueil en musique par le septuor de jazz Jean Wiener

21h LA SALAMANDRE en présence d'Alain Tanner, du directeur de la photographie Renato Berta

et (sous réserve) de la comédienne Myriam Mézières

Précédé du court-métrage Je me souviens d'Alain Tanner en présence du réalisateur Jacob Berger

 

Vendredi 11 Mars > Rencontre avec Alain Tanner et Renato Berta

20h CHARLES MORT OU VIF en présence d'Alain Tanner et Renato Berta, à la Cinémathèque Française

Samedi 12 Mars > Rencontre avec John Berger

16h DANS LA VILLE BLANCHE en présence du réalisateur Alain Tanner

 

16h JOHN BERGER : ARRÊT SUR IMAGES de Mike Dibb

suivie à 17h Lecture de LA TENDA ROUGE de Bologne de John Berger par Carlo Brandt

en présence de John Berger, à la Bibliothèque Elsa Triolet de Bobigny

19h Vernissage de l'exposition « Les Bouts du Monde » de Jean Mohr en sa présence et de John Berger

20h30 PLAY ME SOMETHING de Timothy Neat, scénario John Berger, inédit en France

 

Dimanche 13 Mars

15h PAUL S'EN VA, en présence d'Alain Tanner, du scénariste Bernard Comment et du compositeur Michel Wintsch

17h30  CONCERT HOMMAGE à Alain Tanner par LE WHO TRIO

Au piano et accompagné de deux musiciens, Bänz Oester et Gerry Hemingway, Michel Wintsch, qui affectionne l'alternance entre les parties écrites et l'improvisation, interprète les musiques composées pour les films d'Alain Tanner et improvise un hommage au cinéaste.

Lundi 14 Mars

14h Leçon de musique par Michel Wintsch au Conservatoire Jean Wiener de Bobigny

Hommage à Susan Sontag

19h30 Lecture de textes de Susan Sontag par Marthe Keller suivie d'une rencontre avec Dominique Bourgois, directrice des éditions Bourgois et Francesca Isidori, productrice et journaliste à France Culture

21h LES GEMEAUX de Susan Sontag

 

Mardi 15 Mars

19h | L'ÉCHO de Maurice Failevic d'après une nouvelle de John Berger en présence du réalisateur Maurice Failevic

 

Mercredi 16 Mars >  Carte Blanche à Périphérie

20h30 ARTURO (avant-première) en présence des réalisateurs Elie Wajeman et Lila Pinell

 

Jeudi 17 Mars >  Soirée Jacob Berger

19h LA VALLÉE FANTÔME d'Alain Tanner, présenté par Jacob Berger

21h UNE JOURNÉE en présence du réalisateur Jacob Berger

 

Vendredi 18 Mars >  Soirée Gilles Perret

19h TROIS FRÈRES POUR UNE VIE de Gilles Perret

20h30 Lecture de Indignez vous ! de Stéphane Hessel par Nicolas Pignon

suivi de WALTER, RETOUR EN RÉSISTANCE en présence du réalisateur Gilles Perret et de Stéphane Hessel

 

20h UNE FLAMME DANS MON CŒUR d'Alain Tanner en présence de la comédienne et scénariste Myriam Mézières

au Cinoche à Bagnolet

Samedi 19 Mars > Soirée Lionel Baier

19h JONAS QUI AURA 25 ANS EN L'AN 2000 d'Alain Tanner, présenté par Lionel Baier

21h COMME DES VOLEURS en présence du réalisateur Lionel Baier

Dimanche 20 Mars >  Soirée de clôture avec Myriam Mézières

15h UNE FLAMME DANS MON COEUR d'Alain Tanner

en présence de Myriam Mézières, co-scénariste et interprète du film

17h Concert de Myriam Mézières avec Kiala à la guitare et Guem aux percussions

Vous la connaissiez comme actrice ? Pourtant, elle chante. Une voix que cette diva divine met en scène... Les fashionistas de Madrid et Barcelone se l'arrachent. Bobigny l'invite.

EXPOSITION

 

Les « bouts du monde » de Jean Mohr

 

Grand photographe suisse d'origine allemande, Jean Mohr partage la fascination de son ami John Berger pour les migrations et pour le monde paysan. Ensemble, les deux hommes ont publié plusieurs ouvrages, dont le plus célèbre reste Le Septième Homme, consacré aux travailleurs immigrés en Europe, en 1976. Jean Mohr a cosigné avec Edward W.Saïd Beyond The Last Sky, un livre sur les réfugiés palestiniens - sujet qu'il connaît bien puisqu'il fut, tout jeune, délégué de la Croix-Rouge au Proche-Orient.

 

En 1998, il se retrouve hospitalisé au lieu-dit « le Bout-du-Monde », à Genève. Convalescent, il arpente avec son appareil photo la campagne enneigée. Il en naît un petit album - publié d'abord en anglais - qui mêle ces images de nature solitaire à celles d'autres « bouts du monde » explorés par le photographe. En quelques images radieuses accompagnées de courts récits, Mohr égrène ses souvenirs : une visite à la communauté juive de Pologne dans les années 1950, un bal champêtre lapon, un asile psychiatrique à Manille, le désert algérien, un séjour chez les sandinistes du Nicaragua ou dans le Chiapas des zapatistes... Autant d'instantanés qui marquent « un aboutissement, la fin d'un certain monde, celui dont on vient, auquel on appartient et auquel on tourne momentanément le dos ».

Mona Chollet, Le Monde diplomatique, août 2002

 

 

PUBLICATIONS 2011

À chaque édition depuis sa création, Théâtres au cinéma publie plus qu'un catalogue de festival, mais un véritable ouvrage, devenu depuis une référence. Celui-ci est vendu toute l'année dans un réseau de librairies d'Île-de-France et de Paris, et les anciens numéros peuvent être commandés à l'équipe du Magic Cinéma (liste des ouvrages sur www.magic-cinema.fr > Festival Théâtres au cinéma > Publications).

 

  • Alain Tanner/ Jonh Berger, Tome 22 de la collection Théâtres au cinéma

180 pages, Tome 22 de la collection Théâtres au cinéma avec des textes inédits, des textes de référence et une riche iconographie.

  • Susan Sontag,  hors série 7 de la collection Du théâtre au cinéma

 

INFORMATIONS PRATIQUES

 

Organisation : Magic Cinéma, avec le soutien de la Ville de Bobigny et du Département de la Seine-Saint-Denis. En partenariat avec la Drac Île-de-France et le Conseil régional Île-de-France.

 

Ciné-festivals / Magic Cinéma - Rue du chemin vert - 93000 Bobigny

Tél : 01 41 60 12 34 / Fax : 01 41 60 12 36 / Email :  magic.cinema.bobigny@wanadoo.fr

www.magic-cinema.fr

 

Tarifs :

Une place 4,5 €

Tarif réduit (étudiants & partenaires) 3,5 €

Tarif concert 10 €

Carte festival 5 places (utilisable à plusieurs) 15 €

Carte festival 10 places (utilisable à plusieurs) 30 €

Laissez-passer pour tout le festival + Livre Tome 22 50 €

 

Site internet : Toute la programmation disponible sur www.theatresaucinema.fr

 

Équipe :

Direction Dominique Bax 01 41 60 12 30

Coordination Magic Cinéma Virginie Pouchard 01 41 60 12 35

Coordination et régie Vincent Godard, Cousu Main 01 41 60 12 38, assisté de Grégory Alexandre

Actions pédagogiques, Jeune public Émilie Desruelle 01 41 60 12 31

Relations publiques Julie Duthilleul 01 41 60 12 33, assistée de Justine Marie 01 41 60 12 39

Attachée de presse Corinne Koszczanski 01 42 55 55 72

Publication Cyril Béghin, Annemarie Decru

Graphisme Annemarie Decru // et toute l'équipe du Magic Cinéma

FICHE INSTITUTIONNELLE - DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS                 

 

Le Cinéma à l'œuvre en Seine-Saint-Denis

Le Département s'engage fortement en faveur du cinéma et de l'audiovisuel de création en développant une politique novatrice qui s'articule autour de plusieurs axes.

 

¨    Encourager la création cinématographique à travers :

-      « L'Aide au film court en Seine-Saint-Denis », fonds de soutien au court métrage coordonné par l'association Cinémas 93 ;

-      « Cinéastes en résidence », mise en place de résidences à destination de cinéastes documentaristes pour le montage de leur film à travers le soutien à l'association Périphérie.

-      En lien avec le festival Côté Court, festival du film court en Seine-Saint-Denis / Pantin :

§  Le Grand Prix de la compétition Fiction pour un nouveau projet (aide à la production d'un court métrage ou aide au développement d'un long métrage) ;

§  Le Grand Prix de la Compétition Expérimental/Essai/Art vidéo ;

§  Le Prix Spécial du Jury de la Compétition Fiction ;

§  La dotation de la résidence « Réalisateur / Scénariste ».

 

¨    Développer des actions d'éducation à l'image :

A travers des dispositifs d'éducation à l'image pour un public jeune afin d'appréhender, de côtoyer et de décrypter des œuvres cinématographiques :

- « Collège au cinéma » coordonné par l'association Cinémas 93, propose chaque année à près de 5 000 collégiens un programme de 4 films (dont des courts métrages et un documentaire), accompagné par des actions de formation et de sensibilisation ;

- Des stages et des ateliers de réalisation organisés notamment avec les associations Périphérie, La Cathode et Les Engraineurs ;

- Un programme de courts métrages conçu par Cinémas 93 pour le très jeune public (2-5 ans).

¨    Favoriser la diffusion d'un cinéma de qualité en direction des publics de la Seine-Saint-Denis à travers le soutien apporté au réseau des salles ainsi qu'aux festivals et rencontres cinématographiques :

Dans le cadre de dynamique de réseau sur le territoire de la Seine-Saint-Denis :

-      « Les Rencontres cinématographiques de Seine-Saint-Denis » / association Cinémas 93 en partenariat avec les salles de cinéma du réseau départemental ;

-      « Côté Court », festival du film court en Seine-Saint-Denis / association Côté Court au Ciné 104 à Pantin et en partenariat avec plusieurs salles et lieux de diffusion dédiés aux arts visuels ;

-      « Les Rencontres du cinéma documentaire » / association Périphérie en partenariat avec plusieurs salles du réseau départemental.

 

Dans le cadre de partenariats avec des communes, des associations et des salles de cinéma :

-      « Théâtres au cinéma » / Le Magic Cinéma de Bobigny ;

-      « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? » / L'Ecran de Saint-Denis ;

-      « Pour éveiller les regards » / Le cinéma le Studio d'Aubervilliers ;

-      « Panorama des cinémas du Maghreb » / l'association Indigène Films avec le cinéma L'Ecran de Saint-Denis ;

-      « Cinébanlieue » / l'association Extramuros avec le cinéma L'Ecran de Saint-Denis ;

-        « Terra di cinema » / l'Association Tremblaysienne pour le cinéma et le Cinéma Jacques Tati de Tremblay-en-France ;

-        « A hauteur d'enfant » / Les 39 marches de Sevran.

 

¨    Soutenir la modernisation et l'animation du réseau des salles de cinéma.

 

¨    Valoriser le patrimoine cinématographique du département.

¨    Accueillir des tournages par l'intermédiaire d'une Commission départementale du film.

 

 

Relations media du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

Contact : Nadjet BOUBEKEUR - Tél. : 06 19 50 93 45 - Email : nboubekeur@cg93.fr

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

Brad Pitt and Leonard Maltin Interviewed

Filmfestivals.com dailies live coverage from


> Live from India
> Live from LA
> IFFI Goa
> Beyond Borders
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du film online

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About L Editeur

Chatelin Bruno
(M21 Entertainment)

M21 Entertainment édite les sites www.filmfestivals.com et www.fest21.com

Bruno Chatelin est sur facebook


paris

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net