Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Editor


Established 1995 filmfestivals.com serves and documents relentless the festivals community, offering 92.000 articles of news, free blog profiles and functions to enable festival matchmaking with filmmakers.

THE NEWSLETTER REACHES 199 000 FILM PROFESSIONALS EACH WEEK   (december 2020) .

Share your news with us at press@filmfestivals.com to be featured.  SUBSCRIBE to the e-newsletter.  
FOLLOW ME ON THE SOCIAL NETWORKS:              

MEET YOUR EDITOR Bruno Chatelin - Check some of his interviews. Board Member of many filmfestivals and regular partner of a few key film events such as Cannes Market, AFM, Venice Production Bridge, Tallinn Industry and Festival...Check our recent partners.  

The news in French I English This content and related intellectual property cannot be reproduced without prior consent.


feed

Retour d'Annecy: impressions animées

Juin 2005, le Festival International du Film d'Animation d'ANNECY démontre une fois de plus une belle vitalité. Entre le centre Bonlieu, site principal des projections, et l'Hôtel Impérial Palace, où se tient le Marché du Film (MIFA), règne l'effervescence, à l'image de ce secteur inventif et en constant renouvellement qu'est l'animation.
Ici sont organisés moultes projections, conférences, débats. Les intervenants viennent du monde entier, le public, jeune, se bouscule avec le même enthousiasme pour entendre les dernières innovations de chez PIXAR ou voir les plus confidentielles rétrospectives sur l'animation russe ou québecquoise.

La passion ici est partagée par tous, qu'ils soient "film makers" ou simples spectateurs. Notre envoyé spécial a visionné pour vous une grande quantité de programmes, dont voici un aperçu des œuvres saillantes.

En vrac, cette année vous aurez pu voir :
Vent, d'Erik van Shaaik, (Pays-Bas), très joli court métrage avec des personnages en silhouettes et une grande intensité suggestive. Ce film a gagné le prix FIPRESCI
Dans le même programme se trouvait Imago, de Cédric Babouche (France). Un père aviateur disparaît, laissant seul un enfant rêveur de 8 ans. Toute la vie du jeune garçon va alors défiler en 12 minutes, dans une ambiance onirique et fortement émotionnelle.

La mention spéciale est allée à un superbe éclat de rire :
Fliegenpflicht Für Quadrat Köpfe de Stephan-Flint MÜLLER (Allemagne).
Un montage/collage hilarant, à base de prises de vues réelles et de papiers découpés. L'auteur détourne des formes connues et familières, comme les signaux du code de la route, le logo McDonald ou des affiches publicitaires géantes, et les transforme en visages, silhouettes, ou slogans loufoques et inattendus. Le sens initial de chaque sujet est pulvérisé pour faire jaillir une nouvelle façon de voir. Dans ce film plein de trouvailles, les objets du quotidien deviennent objets de dérision.
Le public d'Annecy, traditionnellement potache, s'est complètement retrouvé dans ce court métrage, qui a donc en plus reçu le prix du public.

Dans la catégorie "Films de fin d'études", le jury, en accordant une récompense superflue au lourdingue film "9" (Etats-Unis), est alors passé à coté d'une petite merveille : Zasukanec - Mate to Measure, de Spela Cadez (Allemagne, Slovénie, pour l'Ecole des Arts de Cologne). Petit chef d'œuvre poétique, il s'agit d'une animation traditionnelle, en volumes. Dans l'atelier d'un tailleur, tissus, ciseaux et robes prennent vie images par images pour composer une symphonie visuelle saisissante.
A signaler aussi dans cette même catégorie Poteline, de Chloé Miller (France, La Poudrière); Elle, de Lucille Huang Hua Kun (France, Sup Info Com) ou encore Vent de sel (Agathe Servouze, France, ENSAD).

LONGS METRAGES
En avant-première, on aura vu à Annecy cette année une nouvelle production à la pointe de l'animation japonaise : Appleseed, de Shinji Aramaki. Il s'agit d'une adaptation du manga de Masamune Shirow.
"An 2131. Les bioroïds, des clones créés pour réfréner les passions humaines, vivent en harmonie avec leurs créateurs dans la belle cité d'Olympus".
Les images sont indéniablement spectaculaires, avec un style de rendu innovant, le toon shading. Et entre deux explosions, il est parfois possible de trouver quelques plages d'émotion. Notamment une scène fleur bleue comme les Japonais en ont le secret : une petite fille se serre dans les bras de sa maman, désormais porteuse d'une mission qui va orienter toute sa vie. Mais avant d'arriver là, le spectateur pourtant bien disposé doit avaler des kilomètres de cyber-combats de robots en-veux-tu-en-voilà et de longues minutes de spectacle pyrotechnique dans un style très Goldorak.
Alors, pour ou contre les "bioroïds" ?

Pour les jeunes enfants, une jolie production luxembourgeoise : Le Roman de Renard, de Thierry Schiel. Une adaptation de ce conte médiéval qui a traversé les siècles avec un charme intact. Avec une mise en scène parfois inspirée, parfois gentillette, ce film a surtout un point faible : une bande-son beaucoup trop envahissante, saturée de musique et de bruitage, quasiment sans respiration. Les ingénieurs se sont amusés avec leurs consoles, mais les oreilles de nos chers petits vont-elles en sortir indemnes ? Dommage, car la qualité des images, elle, est exceptionnelle : des gammes de couleurs subtiles, un rendu magnifique et novateur. Avec un casque protecteur sur la tête, le visionnage de ce film pourra éventuellement devenir un régal pour les yeux.


Coté conférences, un moment très intéressant s'est produit au "carrefour de la création et de l'emploi", sur le MIFA.
Des responsables commerciaux de Dreamworks et Aardman, des studios qu'on ne présente plus, venaient dévoiler leurs dernières créations, et rencontrer des étudiants pour éventuellement compléter leurs équipes.
C'est ainsi que Shelley Page, de Dreamworks, a projeté quelques extraits (prometteurs) de la dernière production du studio, Madagascar.

Depuis la naissance du studio américain, Shelley Page vient à Annecy, et elle observe avec plaisir les étudiants rencontrés il y a dix ans, qui ont grandi, ont fait des films et maintenant reçoivent des prix.
Pourquoi les grands studios reviennent-ils ici chaque année ?
Parce que, dit-elle, ils sont sûrs de rencontrer des animateurs et infographistes de haut niveau. Les Européens, et spécialement les Français, sont " cultivés, ils ont l'esprit critique et de la sensibilité".

Concernant le recrutement à proprement dit, Shelley a admis que leur staff était pratiquement complet (bien que cela varie très vite en fonction des projets), et qu'ils recherchaient de préférence des gens ayant déjà quelques années d'expérience. "Mais je ne ferme pas la porte". Les grands studios sont toujours à l'affût de la perle rare.

Assis autour de petites tables, les jeunes diplômés pleins d'espoirs présentaient leur books et bandes démos. Un étudiant lui montre une série de croquis enlevés. "Too much lines" conclut Shelley.

Heather Wright, de Aardman Animation, a elle aussi fait part des besoins du studio (qui prépare la sortie du prochain Wallace et Gromit !).
Elle a insisté sur l'importance des story boards ("we need funny story boards with full of action"), et des différents profils qui pourraient l'intéresser. Character designers, concept artists ("to visualize a whole world and how it's going to look like"), animateurs C.G (Computer Graphics), modeleurs, textureurs. Chez Aardman les logiciels utilisés sont par exemple Mental Ray, ou Maya. Avec un sourire, Heather Wright a dit pour conclure : "si vous êtes brillant, faites-le nous savoir…"

Le lendemain, impossible par contre d'accéder à la conférence PIXAR : plus de 1000 candidats pour une salle de 250 places : même le badge-sésame magique estampillé presse de notre envoyé spécial aura été impuissant devant la horde de petits Ewoks. Nous n'en saurons donc pas plus pour l'instant.

A l'année prochaine !

Pour FILMFESTIVAL.COM
Sylvain RIGOLLOT



Le palmarès
Courts métrages.
Cristal d'Annecy : The Mysterious Geographic Explorations of Jasper Morello, d'Anthony Lucas (Australie).
Prix spécial du jury : City Paradise, de Gaëlle Denis (Grande-Bretagne).
Prix Jean-Luc Xiberras de la première oeuvre : Puleng, d'Ali Taylor (Grande-Bretagne).
Mention spéciale : Fliegenpflicht für Quadrat Köpfe, de Stephan-Flint Müller (Allemagne).
Longs métrages.
Cristal du long métrage : Le Quartier ! (Hongrie).

Prix du public : Fliegenpflicht für Quadrat Köpfe.




















Images de l'utilisateur

About Editor

Chatelin Bruno
(Filmfestivals.com)

The Editor's blog

Bruno Chatelin Interviewed

Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.     

Follow me on Facebook
Follow me on Twitter
Follow me on Instagram
Follow me on Youtube

  


paris

France



View my profile
Send me a message

User links

gersbach.net