Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Editor


Established 1995 filmfestivals.com serves and documents relentless the festivals community, offering 92.000 articles of news, free blog profiles and functions to enable festival matchmaking with filmmakers.

THE NEWSLETTER REACHES 199 000 FILM PROFESSIONALS EACH WEEK   (december 2020) .

Share your news with us at press@filmfestivals.com to be featured.  SUBSCRIBE to the e-newsletter.  
FOLLOW ME ON THE SOCIAL NETWORKS:              

MEET YOUR EDITOR Bruno Chatelin - Check some of his interviews. Board Member of many filmfestivals and regular partner of a few key film events such as Cannes Market, AFM, Venice Production Bridge, Tallinn Industry and Festival...Check our recent partners.  

The news in French I English This content and related intellectual property cannot be reproduced without prior consent.


feed

Le Festival Paris Cinéma : Avant programme

FESTIVAL PARIS CINEMA Du 2 au 13 juillet Avant programme

Du 3 au 13 juillet 2011, le Festival Paris Cinéma donne rendez vous aux spectateurs pour un début d’été cinématographique. Au tarif exceptionnel de 5€ la séance, le festival investira à nouveau plusieurs hauts lieux de la cinéphilie parisienne avec des avant-premières prestigieuses, une compétition internationale de longs métrages, de nombreux films inédits et des rencontres avec des personnalités marquantes du cinéma. Invité d’honneur du Festival Paris Cinéma qui proposera pour la première fois en France l’intégralité de ses films, le grand cinéaste polonais Jerzy Skolilmowski viendra à la rencontre du public parisien pour une leçon de cinéma événement. également à l’honneur, l’acteur Michael Lonsdale, dont une rétrospective et une masterclass retraceront une carrière aussi exemplaire qu’atypique - et le cinéaste d’animation français Michel Ocelot, grand raconteur d’histoires, à qui le festival a souhaité rendre hommage avec une rétrospective, une leçon de cinéma et la présentation en avant-première de son dernier film, Les Contes de la nuit. Après le Japon en 2010, le festival mettra cette année le Mexique à l’honneur avec un grand panorama du cinéma mexicain contemporain (plus de 40 films inédits - courts, longs métrages et documentaires), un ciné-concert événement et de nombreux invités, dont Gael García Bernal, acteur internationalement reconnu mais aussi témoin idéal pour évoquer la cinématographie du Mexique (il est aussi réalisateur, producteur et co-fondateur d’un festival). D’autres événements viendront également animer le début d’été avec une rétrospective consacrée à Don Siegel et plusieurs rendez-vous gratuits comme la Brocante Cinéma les 9 et 10 juillet et un Ciné-Karaoké géant le 13 juillet. Initié en 2003 par la Ville de Paris, le Festival Paris Cinéma est présidé par Charlotte Rampling et dirigé par Aude Hesbert (déléguée générale) et Anne Barjot (secrétaire générale). Le festival débutera officiellement le samedi 2 juillet avec la Nuit du cinéma au Forum des images et se terminera le 13, juillet au rythme d’un grand ciné-karaoké suivi d’un bal populaire jusqu’au petit jour au CENTQUATRE. Ouverture LA NUIT DU CINéMA
Nuit du samedi 2 au dimanche 3 juillet de 19h30 au petit matin  Forum des images (1er) | Pass Nuit 12€ Le Festival Paris Cinéma ouvre cette 9e édition par une grande Nuit du Cinéma au Forum des images. Les spectateurs pourront passer la nuit avec, au gré de leurs envies, des catcheurs mexicains, des superwomen philippines ou des femmes vampires… Un tour du monde du cinéma érotique, trash et fantastique en présence de deux invitées cultes : Naomi Tani et Marrie Lee aka Cleopatra Wong (de son vrai nom Doris Young).
Nuit Roman Porno japonais En 1971, pour faire face à la crise des studios, la Nikkatsu, la plus ancienne compagnie cinématographique du Japon, se lança dans la production quasi exclusive de films érotiques : le « roman porno ». Plongée au coeur de cette période, entre 1971 et 1988, où le cinéma érotique allait vivre ses heures de gloire au Japon.  Présentée par Yves Montmayeur. Avec la présence exceptionnelle de Naomi Tani

Nuit Cinéma Bis mexicain Pays à l’honneur de cette 9e édition du festival, le Mexique sera évidemment présent avec une Nuit du cinéma bis mexicain : un florilège de films rares, des années 50 à aujourd’hui, avec des catcheurs masqués, des momies aztèques, des dépeceurs de cadavres...  Présentée par Pete Tombs (éditeur vidéo à la tête de Mondo Macabro)

Nuit Femmes Vampires Du Pakistan des années 60 aux «teen-movies» américains d’aujourd’hui, tout un programme pour découvrir les différentes facettes du vampirisme au féminin : sensualité, homosexualité, voracité, féminisme, animalité… En point d’orgue de ce programme, un hommage incontournable au cinéaste Jean Rollin, décédé en décembre dernier.

Nuit Filipino Fever Humour, action, sexe tropical, toute une soirée pour savourer les ingrédients qui ont fait l’âge d’or du cinéma bis aux Philippines dans les années 70 : au programme, jungle action movies US tournés à des coûts défiant toute concurrence, dans des décors exotiques de rêve, et découverte de films signés par des cinéastes philippins aussi délirants que sulfureux.  Avec la présence exceptionnelle de Marrie Lee (de son vrai nom Doris Young) Ces thématiques seront reprises et complétées par d’autres films pendant toute la durée du festival, au Forum des images. Clôture CINé-Karaoké + BAL Mardi 13 juillet de 21h30 à 3h  CENTQUATRE (19e) | Entrée libre Pour sa soirée de clôture, le Festival Paris Cinéma investit à nouveau le CentQua tre le temps d’une soirée-événement cinéphile et joyeuse, durant laquelle la Halle Aubervilliers accueillera un Ciné-Karaoké géant suivi d’un bal.

CINÉ-KARAO KÉ GÉANT Suite au succès rencontré en 2010 avec plus de 3000 spectateurs, Paris Cinéma reconduit son Ciné-Karaoké géant : plus d’une heure de montage combinant des séquences musicales mythiques (cette année, notamment, Géraldine Nakache et Leïla Bekhti reprenant Véronique Samson dans Tout ce qui brille ou encore Emmanuelle Béart chantant Pile ou face dans 8 Femmes…) que le public pourra reprendre en choeur.

BAL DE CLÔTURE Après le Ciné-Karaoké, la Halle Aubervilliers se métamorphosera en piste de danse géante pour une grande fête de clôture.
Compétition internationale  MK2 Bibliothèque (13e) Panorama inédit de la création indépendante contemporaine, le festival propose une compétition d’une dizaine de longs métrages sélectionnés parmi plus de 1100 films en provenance du monde entier.
LES PRIX Accompagnés par leurs auteurs, les films concourent pour quatre prix, destinés à aider leur distributeur lors de leur sortie en salles. le Prix du Public Le public est invité à voter à l’issue de chaque séance. Doté par CINE+ qui offre une campagne de communication sur ses antennes lors de la sortie du film le Prix du Jury Le jury est composé de professionnels du cinéma ou du monde des arts en général. Doté par JC Decaux le Prix des Étudiants Décerné par des étudiants passionnés de cinéma, sélectionnés par un concours de critique, ils seront accompagnés par Charlotte Rampling lors de leur délibération. Doté par CINé FAC, letudiant.fr et EtudiantdeParis.fr qui aideront à la promotion du film auprès du public étudiant lors de sa sortie, et par l’Office franco-québécois pour la jeunesse qui invitera un membre du jury à participer aux Rendez-vous du cinéma québécois qui se dérouleront en février prochain à Montréal le Prix des Blogueurs et du web Décerné par 7 fervents cinéphiles oeuvrant ordinairement sur la toile et que nous avons voulu cette année mettre en valeur. Dotation en cours

AVANT-PREMIères  Grand Action (5e), Gaumont Champs-Elysées Marignan (8e), Gaumont Opéra Capucines (9e), MK2 Bibliothèque (13e), Gaumont Parnasse (14e)
AVANT -PREMIèRES Le festival invite les spectateurs à découvrir chaque soir, en avant-première et en présence des équipes, les films qui feront l’actualité de l’année cinématographique à venir (parmi lesquels une sélection des films présentés au Festival de Cannes). Parmi les films présentés (environ une quarantaine), on peut déjà citer : L’Art de la séduire de Guy Mazarguil Attenberg d’Athina Tsangari Absente de Marco Berger cars 2 de Brad Lewis et John Lasseter dimanche 10 juillet au Gaumont Parnasse Chico et Rita de Fernando Trueba et Javier Mariscal les contes de la nuit de Michel Ocelot Présenté dans le cadre de l’Hommage à Michel Ocelot (voir aussi page 8) présenté par Michel Ocelot le dimanche 10 juillet à 10h30 au Gaumont Marignan stand d’animation précédé d’un petit déjeuner offert aux familles à partir de 9h30 HOP ! de Tim Hill dimanche 3 juillet à 10h au Gaumont Opéra Capucines, précédé d’un petit-déjeuner I’m Still Here de Casey Affleck et Tom Blomquist Los Herederos d’Eugenio Polgovsky Ne nous jugez pas de Jorge Michel Grau The Trip de Michael Winterbottom  RESORTIES DE L’été Une dizaine de chefs-d’oeuvre de l’histoire du cinéma sur copies neuves, parmi lesquels : Alice de Jan Svankmajer Brève rencontre de David Lean Comment voler un million de dollars de William Wyler Les Goonies de Richard Donner L’évaporation de l’homme de Shohei Imamura Le Sport favori de l’homme de Howard Hawks Portrait d’une enfant déchue de Jerry Schatzberg

hommages & rétrospectives INTÉGRA LE JERZY SKOLIMOWSKI En sa présence  Nouveau Latina (4e)
Jerzy Skolimowski qui est également peintre, est l’un des plus grands cinéastes polonais de son temps. Dans les années 60, il participe activement au renouveau du cinéma en Europe de l’Est dans le sillage de la Nouvelle Vague française. Il signe ainsi le scénario du premier long métrage de Roman Polanski, Le Couteau dans l’eau, et réalise Signe particulier : néant, Walkover et La Barrière. Sa filmographie, ramassée mais essentielle, cohérente mais éclatée, présente autant de chefs-d’oeuvre salués partout dans le monde, de Travail au noir à Deep End en passant par Le Départ et Quatre Nuits avec Anna. Présentée pour la première fois en France, cette rétrospective intégrale se tiendra, en sa présence, au Nouveau Latina pendant toute la durée du festival. TEMPS FORTS • Rétrospective intégrale de ses films • Leçon de cinéma présenté par Xavier Leherpeur • Jerzy Skolimowski présentera lors d’une soirée-hommage, un film de sa filmographie

hommage à MICHAEL LONSDALE En sa présence  Le Champo (5e), BnF (13e)
Monument du cinéma hexagonal avec plus de 140 films, sa stature, sa voix et son instinct du jeu inimitables se sont révélés chez Truffaut, Eustache, Mocky, Duras, Ruiz, Beauvois… Un chemin singulier que le Festival Paris Cinéma a choisi de retracer à l’occasion d’un hommage exceptionnel rendu en sa présence. Sa filmographie majoritairement dominée par les seconds rôles est exceptionnelle. Sa carrière débute sous le signe de la comédie et va très vite traverser tous les genres, les époques, les styles, de Hibernatus à India Song en passant par James Bond ; du cinéma français le plus populaire aux films d’auteurs les plus exigeants. Outre une fidélité à toute épreuve à quelques cinéastes amis parmi lesquels Jean-Pierre Mocky, Marcel Hanoun, Marguerite Duras ou Joseph Losey, il est aujourd’hui très demandé par les jeunes réalisateurs comme Bruno Podalydès ou François Ozon tout en continuant à jouer dans des productions internationales, comme Munich de Steven Spielberg ou Les Fantômes de Goya de Milos Forman. TEMPS FORTS • Rétrospective d’une trentaine de films au Champo • Leçon de cinéma modérée par Jean Douchet, le 6 juillet à la BnF | Entrée libre • Michael Lonsdale présentera India Song le 3 juillet, lors d’une soiréehommage au Champo

hommage à Gael García bernal En sa présence  MK2 Bibliothèque (13e)
Dans le cadre du Mexique à l’honneur Figure incontournable du cinéma mexicain devenue star internationale, Gael García Bernal fait ses premiers pas à la télévision mexicaine à l’âge de 9 ans dans la série Teresa. Plus tard, il se rend à Londres pour étudier à la Central School of Speech and Drama. C’est Amours chiennes d’Alejandro González Iñárritu qui le révèle au grand public en 2000. Les rôles s’enchaînent ensuite très vite tant sont évidents son charisme à l’écran et la justesse de son jeu. Il crée l’événement en 2004 à Cannes en apparaissant dans deux films en sélection officielle : sous les traits du Che dans Carnets de voyage de Walter Salles, et en travesti manipulateur dans La Mauvaise éducation de Pedro Almodóvar. Gael García Bernal est également réalisateur (il signe Déficit, son premier long métrage, en 2007), producteur au sein la société Canana qu’il a créée avec Diego Luna, et co-fondateur du festival de documentaires Ambulante. Il joue donc depuis plusieurs année un rôle de premier plan dans le cinéma mexicain, oeuvrant à la création et la diffusion de films exigeants, ainsi qu’à l’émergence de nouveaux talents. C’est pourquoi le festival présentera une rétrospective de ses films comme acteur, réalisateur et producteur et lui proposera également une carte blanche composée de films mexicains qu’il souhaite présenter au public. TEMPS FORTS • Rétrospective de ses films (acteur, réalisateur, producteur) • Carte blanche (films mexicains contemporains)

hommage à MICHEL ocelot En sa présence  Studio des Ursulines (5e), Gaumont Champs-Elysées Marignan (8e)
à l’occasion de la sortie de son cinquième long-métrage, Paris Cinéma a souhaité rendre hommage à Michel Ocelot, extraordinaire raconteur d’histoires, artiste à part dans l’univers de l’animation. Si Kirikou et la sorcière utilise la technique classique du dessin animé, Azur et Asmar convoque les images de synthèse tandis que Princes et Princesses est réalisé à partir de silhouettes et décors découpés dans du papier noir et animés directement sous la caméra selon le principe du théâtre d’ombres. Enfin, le réalisateur explore la 3D avec son dernier film, Les Contes de la nuit qui sera proposé en avant-première. Triomphe de l’esprit, éloge de la marginalité, ses épopées, où brillent humour, sensibilité et intelligence, réinventent continuellement la magie de l’enfance.

TEMPS FORTS • Rétrospective intégrale de ses longs métrages et sélection de 5 courts métrages au Studio des Ursulines • Masterclass le 10 juillet au Studio des Ursulines • Carte Blanche au Studio des Ursulines • Avant-première des Contes de la nuit présentée par Michel Ocelot le dimanche 10 juillet à 10h30 au Gaumont Champs-Elysées Marignan

rétrospective don siegel  Grand Action (5e) On le surnomme le prince de la série B, on le dit roi du film d’action. Donald Siegel a réalisé plus de trente longs métrages, tourné et travaillé avec les plus grands studios américains (Warner, Columbia, RKO, Universal), les plus grands acteurs (Peter Lorre, Ida Lupino, Robert Mitchum, John Wayne, Clint Eastwood). Pourtant, nombre de ses films restent méconnus du grand public et des cinéphiles. Il plane autour de sa filmographie comme une incompréhension liée à l’image d’un réalisateur mercenaire. Il est vrai que Siegel n’a jamais cessé de composer avec les aléas de petits budgets et les caprices d’acteurs ou de producteurs. Il lui arrivait de rencontrer un producteur et de devoir tourner le lendemain dans le décor d’un autre film avec une équipe refusant de travailler pour obtenir d’être payée. Attiré par le goût du risque, le défi de mises en scène inédites et un certain art du cinéma (celui qui ne prend pas le spectateur pour un imbécile), Siegel a su, envers et contre tout, imprimer sa marque, remarquable et passionnante. Paris Cinéma a décidé de rendre hommage à ce cinéaste passionnant avec la projection de l’intégrale de ses longs métrages au Grand Action. Plusieurs séances seront présentés par Jean-Baptiste Thoret et Serge Chauvin, critiques de cinéma. Vingt ans après sa mort, il est temps de redécouvrir Don Siegel. TEMPS FORT • Rétrospective intégrale de ses longs métrages • Certains films seront présentés par Jean-Baptiste Thoret et Serge Chauvin

LE Mexique à l’honneur Après le Brésil, la Corée, le Liban, les Philippines, laTurquie et le Japon, le Festival Paris Cinéma met à l’honneur le Mexique : une quarantaine de films pour parcourir un pays fantasmé, contrasté et dynamique, et découvrir l’une des cinématographies les plus foisonnantes du continent latino-américain, riche d’oeuvres de patrimoine inoubliables, de grandes fresques populaires comme de films novateurs signés par de jeunes artistes engagés. La liste des invités est encore sous réserve.
hommage à Gael García bernal En sa présence  MK2 Bibliothèque (13e)
Panorama du cinéma mexicain En présence de nombreux réalisateurs  MK2 Bibliothèque (13e) Le festival proposera de découvrir la vitalité et l’inventivité du cinéma mexicain à travers un large panorama d’une quarantaine de films. Il comprendra aussi bien des oeuvres de patrimoine (tels que certains mélos célèbres des années 50), des fictions, des documentaires éclairant les différentes facettes de ce vaste pays, et des courts métrages d’animation. Au-delà des films reconnus d’Alejandro González Iñárritu et Carlos Reygadas, le Mexique est un vivier de jeunes réalisateurs talentueux, qui proposent un cinéma audacieux et novateur, tels que Nicolás Pereda (Perpetuum Mobile, 2009), Rubén Imaz Castro (Familia Tortuga présenté au Festival Paris Cinéma en 2006), Amat Escalante (Sangre, 2005…), Enrique Rivero (Parque via, 2008) ou encore Fernando Eimbcke (Mexican Kids, 2004 et Lake Tahoe, présenté durant le festival en 2008).

USA / Mexico : Aux frontières du western  Filmothèque du Quartier Latin (5e) Le festival vous propose une quinzaine de films américains, oeuvre majeures du western ou films plus récents qui jouent avec les conventions du genre, et qui mettent en scène ce pays proche et fantasmé, le Mexique. Une quinzaine de films qui retrace également une certaine histoire du cinéma américain, du Signe de Zorro de Rouben Mamoulian (1940) à No Country for Old Men de Joel et Ethan Coen (2008), revisitant un genre, le western, et se jouant des frontières.
FOCUS : Gabino Rodríguez En sa présence  MK2 Bibliothèque (13e) Egérie du cinéma mexicain, Gabino Rodríguez a joué dans une trentaine de courts et de longs métrages. Présent dans les films de Nicolás Pereda, de Rubén Imaz Castro, il irrigue de son énergie les films de ces jeunes réalisateurs comme de plus confirmés - Maria Novaro, Paul Leduc. Exigeant dans ses choix, engagé dans ses interprétations, il est également acteur et metteur en scène de théâtre.

FOCUS : Nicolás Echevarría En sa présence  MK2 Bibliothèque (13e) Nicolás Echevarría explore dans les années 70 -80 des contrées reculées du Mexique : il vit avec des tribus méconnues, tente de déchiffrer leur langue et de pénétrer leur croyance. Il les suit dans la cueillette du peyotl, champignon hallucinogène, capte la parole chamanique et filme des rites syncrétiques. Ses documentaires, témoignages précieux et fascinants, le conduisent à porter à l’écran en 1991 le voyage épique d’un conquistador espagnol devenu chaman, Álvar Núñez dit Cabeza de Vaca.
Ciné-concert Les Proies du vampire Mardi 12 juillet  CENTQUATRE (19e) | Entrée libre De retour dans l’hacienda de son enfance, Marta va de surprises en surprises. Ladite hacienda est en ruines, l’une de ses tantes est décédée et la seconde, qui n’a pas pris une ride depuis des années, lui présente le mystérieux comte Duval… Ce film fantastique, à l’atmosphère gothique et sulfureuse, est porté par un personnage de vampire moderne et élégant joué par l’un des acteurs fétiches des films d’épouvante mexicains : le charismatique Germán Robles.

Les Proies du vampire de Fernando Méndez (Mexique, 1957) sera accompagné par une bande-son spécialement créée pour l’occasion grâce à une collaboration inédite de trois artistes de talent : François Ripoche (du groupe Francis et ses peintres) s’associe à deux musiciens des Golden Boots, groupe américain de rock tout droit venu d’Arizona, état limitrophe du Mexique, qui sauront offrir une résonance toute particulière à ce film mexicain des années 50. Scénariste, acteur, écrivain mais aussi grand amateur de rock, Jackie Berroyer tiendra en direct le rôle du narrateur aux côtés des musiciens.
FOCUS : Nicolás Pereda En sa présence  MK2 Bibliothèque (13e) En 6 films, Nicolás Pereda a affirmé un cinéma atypique, affranchi des conventions narratives. S’entourant la plupart du temps des mêmes collaborateurs, affirmant l’étroite complicité qui le lie au comédien Gabino Rodriguez, il dépeint avec justesse et sensibilité les errances et le désoeuvrement de la jeunesse et tisse au fur et à mesure les fils d’une oeuvre profondément humaine, et assurément prometteuse.

Evénements Le Festival Paris Cinéma prolonge le plaisir et propose des événements festifs et cinéphiles !

LA BROCANTE CInéma Samedi 9 et dimanche 10 juillet, de 9h à 20h  Parvis du MK2 Bibliothèque et de la BnF (13e) Depuis son lancement il y a deux ans, la Brocante Cinéma - ouverte aux professionnels de la brocante et aux particuliers - rencontre un vif succès. Pour répondre aux très nombreuses demandes de visiteurs et de vendeurs, elle se tiendra cette année non plus sur une journée mais le temps d’un week-end. Son implantation s’agrandit également puisque les stands seront accueillis sur le Parvis du MK2 Bibliothèque mais également - et pour la première fois - sur le parvis de la BnF. Le festival donne rendez-vous aux chineurs pour dégoter vieilles affiches, anciennes revues, photos de tournage ou objets insolites le samedi 9 et le dimanche 10 juillet, de 9h à 20h.

Ciné-concert Les Proies du vampire Dans le cadre du Mexique à l’honneur (voir aussi page 11) Mardi 12 juillet  CENTQUATRE (19e) | Entrée libre Le Festival Paris Cinéma s’installe dans le 19e arrondissement et transforme la Halle Aubervilliers en salle de cinéma. Pour l’occasion, un écran géant de 8 m de haut est installé ainsi que 500 transats assurant le confort des spectateurs. Le film Les Proies du vampire de Fernando Méndez (Mexique, 1957) sera accompagné par une bande-son spécialement créée pour l’occasion grâce à une collaboration inédite de trois artistes de talent : François Ripoche (du groupe Francis et ses peintres) s’associe à deux musiciens des Golden Boots, groupe américain de rock tout droit venu d’Arizona, état limitrophe du Mexique, qui sauront offrir une résonance toute particulière à ce film mexicain des années 50. Scénariste, acteur, écrivain mais aussi grand amateur de rock, Jackie Berroyer tiendra en direct le rôle du narrateur aux côtés des musiciens.

Exposition « Les invités du festival vus par Jérôme Bonnet »  Parvis du MK2 Bibliothèque et de la BnF (13e) | Entrée libre Depuis 4 ans, le festival offre une exposition photo à ciel ouvert et « work in progress » autour de ses invités. Chaque jour dès le 2 juillet, le photographe Jérôme Bonnet immortalise la venue des invités du festival. Imprimés la nuit même, ces clichés sont à découvrir dès le lendemain matin. Un détournement artistique étonnant des fameuses « sucettes » JCDecaux !

PARIS PROJECT pour les professionnels du lundi 4 juillet au jeudi 7 juillet inclus  MK2 Bibliothèque et BnF (13e) Paris Project, la plateforme de co-production internationale du festival, accueille une quinzaine de projets étrangers en développement à la recherche de partenaires français et européens. Durant 4 jours, les professionnels de l’audiovisuel du monde entier (réalisateurs, producteurs, distributeurs, vendeurs) se rencontrent et tentent de développer ensemble des projets. La qualité des projets sélectionnés, les résultats encourageants, le nombre croissant d’invités et de professionnels présents font aujourd’hui de Paris Project un rendez-vous professionnel incontournable. Paris Project donne aux professionnels français l’opportunité : • de découvrir une sélection d’une dizaine de projets étrangers à la recherche de financements complémentaires au travers de rendez-vous personnalisés de coproduction : les Paris Project Meetings. • de visionner quelques films déjà tournés ou en cours de tournage à la recherche de compléments de financement pour en achever la post-production, le montage ou le transfert sur copie 35 mm : les Paris Project Screenings. • de participer à des rencontres et colloques avec des professionnels en provenance d’Europe et de Taïwan afin d’évoquer les mécanismes de production ou coproduction entre la France et ces zones géographiques. Des ateliers, des études de cas sont ainsi organisés avec différents partenaires : GIO, Europa Distribution, EAVE, Mediadesk France, Taipei Film Commission: les Paris Project Workshops.

PARIS PROJECT pour les professionnels du lundi 4 juillet au jeudi 7 juillet inclus  MK2 Bibliothèque et BnF (13e) Paris Project, la plateforme de co-production internationale du festival, accueille une quinzaine de projets étrangers en développement à la recherche de partenaires français et européens. Durant 4 jours, les professionnels de l’audiovisuel du monde entier (réalisateurs, producteurs, distributeurs, vendeurs) se rencontrent et tentent de développer ensemble des projets. La qualité des projets sélectionnés, les résultats encourageants, le nombre croissant d’invités et de professionnels présents font aujourd’hui de Paris Project un rendez-vous professionnel incontournable. Paris Project donne aux professionnels français l’opportunité : • de découvrir une sélection d’une dizaine de projets étrangers à la recherche de financements complémentaires au travers de rendez-vous personnalisés de coproduction : les Paris Project Meetings. • de visionner quelques films déjà tournés ou en cours de tournage à la recherche de compléments de financement pour en achever la post-production, le montage ou le transfert sur copie 35 mm : les Paris Project Screenings. • de participer à des rencontres et colloques avec des professionnels en provenance d’Europe et de Taïwan afin d’évoquer les mécanismes de production ou coproduction entre la France et ces zones géographiques. Des ateliers, des études de cas sont ainsi organisés avec différents partenaires : GIO, Europa Distribution, EAVE, Mediadesk France, Taipei Film Commission: les Paris Project Workshops. Eternity de Sivaroj Kongsakul, film thaïlandais sélectionné à Paris Project en 2010, a été récompensé par le LOTUS DU JURY – Prix du Jury au Festival du Film Asiatique de Deauville 2011 et le Tiger Award au dernier Festival de Rotterdam. Hier de Bálint Kenyeres, projet présenté en 2010 durant les Paris Project Meetings a été sélectionné par l’Atelier de la Cinéfondation de Cannes. Trabalhar cansa de Juliana Rojas et Marco Dutras, découvert lors de Paris Project en 2007, a été sélectionné dans la section Un Certain Regard - Festival de Cannes 2011. Taiwan à l’honneur Paris Project organise aussi chaque année un atelier de co-production, questionnant les mécanismes et possibilités de co-production entre la France et des territoires spécifiques. Après deux années consacrées à la co-production avec la Corée du Sud, Paris Project met cette année Taiwan à l’honneur, en collaboration avec la Commission du Film de Taipei, le GIO, et la Commission du Film d’Île de France. 2 producteurs français et 2 producteurs taiwanais seront ainsi invités à présenter leurs projets en développement ayant un intérêt à co-produire en France ou à Taiwan, et des ateliers et séminaires seront organisés pour évoquer et interroger les mécanismes et possibilités de coproduction entre ces deux territoires.

INFORMATIONS PRATIQUES ET LIEUX

INFORMATIONS & ACCUEIL Espace Paris Cinéma - MK2 Bibliothèque du vendredi 25 juin au mardi 13 juillet info@pariscinema.org | www.pariscinema.org
LE FESTIVAL EN DIRECT SITE INTERNET www.pariscinema.org Pour tout connaître du programme, des modifications de dernière minute, et suivre le festival en direct dès le 2 juillet : interviews, reportages, photos… www.facebook.com/pariscinemaIFF www.twitter.com/pariscinema
LE FESTIVAL EN IMAGES LES VIDéOS du festival réalisées et montées par les étudiants de l’École Supérieure Libre d’Études Cinématographiques (ESEC) sont sur le site du festival et sur www.esec.edu www.flickr.com/photos/festivalpariscinema www.dailymotion.com/festivalpariscinema videos.elle.fr  TARIFS Les cartes de fidélité (Gaumont, MK2…), habituellement acceptées par les salles de cinéma, sont valables sur les séances du festival. Le Pass : 30€ Carte nominative permettant l’accès à toutes les séances du festival, dans la limite des places disponibles. En vente dès le 2 mai sur www.pariscinema.org, www.fnac.com et dans une sélection de magasins Fnac. Infos : pass@pariscinema.org Nuit du Cinéma : 12€ Forfait donnant accès aux séances de la Nuit du Cinéma, dans la nuit du 2 au 3 juillet au Forum des images. Séance : 5€ Les billets sont en vente dans la salle où est programmée la séance et sur le site pariscinema.org. Séances 3D : 8€ la séance / 3€ pour les porteurs du Pass (location lunettes 3D) Entrée libre pour les événements au CENTQUATRE , la Brocante Cinéma, les masterclass à la BnF et l’expo photo «Les invités du festival vus par Jérôme Bonnet». Billetterie en ligne sur le site Fnac.com  1er arrondissement Forum des images Forum des Halles, 2 rue du Cinéma métro Châtelet-les-Halles tél. 01 44 76 63 00 | www.forumdesimages.fr  4e arrondissement LE NOUVEAU LATINA 20 rue du Temple métro Hôtel de Ville tél. 01 42 78 47 86 | www.lenouveaulatina.com  5e arrondissement LE CHAMPO 51 rue des écoles métro / RER Cluny – La Sorbonne, Saint-Michel, Luxembourg tél. 01 43 54 51 60 | www.lechampo.com Filmothèque du Quartier latin 9 rue Champollion métro Saint-Michel, Cluny-La-Sorbonne, Odéon tél. 01 43 26 70 38 | www.lafilmotheque.fr GRAND ACTION 5 rue des écoles métro Cardinal-Lemoine, Jussieu tél. 01 43 54 47 62 | www.legrandaction.com STUDIO DES URSULINES 10 rue des Ursulines RER Luxembourg tél. 01 56 81 15 20 | www.studiodesursulines.com  8e arrondissement Gaumont Champs-Elysées Marignan 27-33 avenue des Champs-Elysées métro Franklin-Roosevelt tél. 08 92 69 66 96 | www.cinemasgaumontpathe.com  9e arrondissement Gaumont Opéra Capucines 2 boulevard des Capucines métro Opéra, Chaussée d’Antin La Fayette tél. 08 92 69 66 96 / www.cinemasgaumontpathe.com  13e arrondissement Bibliothèque Nationale de France (BnF) Quai François-Mauriac métro Bibliothèque François-Mitterrand, Quai de la Gare tél. 01 53 79 59 59 | www.bnf.fr MK2 Bibliothèque 128-162 avenue de France métro Bibliothèque François-Mitterrand, Quai de la Gare tél. 08 92 69 84 84 (#01) | www.mk2.fr  14e arrondissement GAUMONT PARNASSE 3 rue d’Odessa / 74 boulevard Montparnasse métro Montparnasse - Bienvenüe tél. 08 92 69 66 96 | www.cinemasgaumontpathe.com  19e arrondissement CENTQUATRE 104 rue d’Aubervilliers / 5 rue Curial métro Stalingrad, Crimée, Riquet tél. 01 53 35 50 00 | www.104.fr

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview for Roger Corman documentary The Pope of Pop Cinema

With Roger Corman, Myriam Brough and Bertrand Tessier

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director

 

Interview Red Carpet King Richard Will SMITH

 

Filmfestivals.com dailies live coverage from

> Live from India 
> Live from LA
Beyond Borders
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian

> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin / EFM 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du Film 

 

 

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

 

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About Editor

Chatelin Bruno
(Filmfestivals.com)

The Editor's blog

Bruno Chatelin Interviewed

Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.     

Follow me on Facebook
Follow me on Twitter
Follow me on Instagram
Follow me on Youtube

  


paris

France



View my profile
Send me a message

User links

gersbach.net