Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

Editor


Established 1995 filmfestivals.com serves and documents relentless the festivals community, offering 92.000 articles of news, free blog profiles and functions to enable festival matchmaking with filmmakers.

THE NEWSLETTER REACHES 199 000 FILM PROFESSIONALS EACH WEEK   (december 2020) .

Share your news with us at press@filmfestivals.com to be featured.  SUBSCRIBE to the e-newsletter.  
FOLLOW ME ON THE SOCIAL NETWORKS:              

MEET YOUR EDITOR Bruno Chatelin - Check some of his interviews. Board Member of many filmfestivals and regular partner of a few key film events such as Cannes Market, AFM, Venice Production Bridge, Tallinn Industry and Festival...Check our recent partners.  

The news in French I English This content and related intellectual property cannot be reproduced without prior consent.


feed

Et si le cinéma français perdait la mémoire

retour sur le débat « REVOLUTION NUMERIQUE : ET SI LE CINEMA PERDAIT LA MEMOIRE ? »
organisé par le CNC et La Cinémathèque française les 13 et 14 octobre 2011
à La Cinémathèque française

Ouvert par Costa-Gavras, président de La Cinémathèque française et Eric Garandeau, président du CNC, le colloque international autour du thème « Révolution numérique : et si le cinéma perdait la mémoire ? », organisé par La Cinémathèque française et le CNC, en partenariat avec les laboratoires Éclair et Kodak, s’est tenu les 13 et 14 octobre à La Cinémathèque, en présence de nombreux intervenants et d’un très large public. Des délégations d’archives étrangères et régionales (Suisse, Serbie, Norvège, Slovénie, Catalogne, Corse, Grenoble…) ainsi que de la FIAF et de l’UNESCO étaient représentées dans la salle.

35 conférenciers venus de France, Italie, Angleterre, Etats-Unis, Allemagne, Autriche, ont évoqué durant ces deux journées les problèmes d’actualité du cinéma numérique et des cinémathèques : comment conserver pour l’avenir le numérique ? Quel sera le rôle des archives filmiques dans le futur ? Comment restaurer et numériser ?
On a senti durant ce colloque comme une sorte d’attraction / répulsion pour le numérique, et au fond c’est bien normal : chaque révolution technique suscite des inquiétudes et des réticences. Chaplin, on s’en souvient, refusait avec énergie d’adopter le film parlant, avant de s’y mettre à son tour avec succès. Tous les intervenants se sont accordés pour dire que le numérique rendait d’énormes services à la prise de vue, à la postproduction, à la diffusion et à la restauration (à condition de respecter les caractéristiques de l’œuvre originale, ce qui n’est pas toujours le cas).

La question de la projection numérique (parfois de piètre qualité dans les salles françaises récemment équipées) a suscité des débats vifs et passionnants. Quant à la conservation des données numériques, le problème n’est absolument pas résolu – hormis le retour sur pellicule – et on a senti une véritable attente autour de ce point ô combien délicat et important, non seulement pour les cinémathèques, mais pour la mémoire et l’avenir même du cinéma.

Nous n’avons pas entendu, au cours du colloque, de discours nostalgiques puérils autour de la pellicule. On sent en effet qu’une page est tournée, même si elle l’a été trop brutalement pour certains. Quand Milt Shefter, de l’Academy of Motion Picture, venu tout spécialement de Hollywood, nous dit qu’il faudrait classer la pellicule comme patrimoine de l’Humanité, au même titre que la pierre de Rosette, cela signifie beaucoup, que le support pelliculaire est presque déjà entré en tant que tel au musée des techniques.

Cela étant, il reste tout de même impératif de sauvegarder les chaînes de fabrication de la pellicule et toute la filière des laboratoires en argentique, car le film, ce support souple inventé en 1889, reste la seule solution possible pour conserver le numérique, cette technique ultramoderne. Curieux paradoxe !

La révolution numérique est brutale, rapide, changeante, c’est pourquoi il est impératif de l’accompagner, de la surveiller, d’infléchir dans la mesure du possible les décisions absurdes, et faire en sorte que le patrimoine pelliculaire, images et sons, soit respecté avec toute sa richesse plus que centenaire.

La France est, par chance, l’un des pays les plus cinéphiles au monde. Les pouvoirs publics, sur la question du numérique et de la conservation du cinéma, ne sont pas à la traîne, bien au contraire, on l’a vu avec le tout dernier rapport du CNC. En témoigne également la visite, durant le colloque, de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, qui a tenu à réaffirmer son soutien aux archives cinématographiques. Il y a une collaboration étroite entre le CNC et La Cinémathèque française, comme le prouve l’organisation même de ce colloque et comme le prouvent des projets importants en commun (par exemple, la mise en place d’une plate-forme numérique). Il nous faut maintenant ouvrir nos horizons, étudier ce qui se fait dans d’autres milieux, le livre, la photo, les sciences, les arts numériques.

Nous remercions tous les conférenciers, qui ont accepté de partager leur savoir, ainsi que les participants aux diverses tables rondes. La Cinémathèque française est fière d’avoir pu organiser ce premier colloque international d’envergure sur la révolution numérique et la conservation des images animées.

Plus d’informations sur www.cinematheque.fr

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview for Roger Corman documentary The Pope of Pop Cinema

With Roger Corman, Myriam Brough and Bertrand Tessier

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director

 

Interview Red Carpet King Richard Will SMITH

 

Filmfestivals.com dailies live coverage from

> Live from India 
> Live from LA
Beyond Borders
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian

> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin / EFM 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du Film 

 

 

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

 

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About Editor

Chatelin Bruno
(Filmfestivals.com)

The Editor's blog

Bruno Chatelin Interviewed

Be sure to update your festival listing and feed your profile to enjoy the promotion to our network and audience of 350.000.     

Follow me on Facebook
Follow me on Twitter
Follow me on Instagram
Follow me on Youtube

  


paris

France



View my profile
Send me a message

User links

gersbach.net