Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

Connexion utilisateur

|ENGLISH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

 

Presenting the website

 

Bruno


A few good news from the festival circuit I Bienvenue sur le blog de Bruno avec quelques news en français du circuit des festivals francophones. Laissez moi un commentaire quand vous le pouvez.


feed

Le 14e Festival Cinémas & Cultures d'Asie de Lyon se prépare

ETOILES & TOILES D'ASIE : le14e Festival Cinémas & Cultures d'Asie se tiendra du 4 au 9 novembre 2008 à LYON

Du 4 au 9 novembre 2008,les salles obscures lyonnaises accueilleront le 14e Festival Cinémaset Cultures d'Asie. Deux temps forts cette année : un hommage au grandacteur coréen Choi Min-sik, invité d'honneur et parrain du festival, et un coupde projecteur sur Bollywood, l'usine à rêves du cinéma indien.

 

Comme chaque mois de novembre depuis 14 ans, Lyon sera l'espace de quelques jours le rendez-vousincontournable de tous les passionnés et curieux du continent asiatique.

 

La sélection cinématographique comptera plus de 60 courts et longs métrages en provenance de10 pays, dont une grande partie seront en compétition pour un prix décerné parle public, par la presse ou par un jury de professionnels.

 

En parallèle, « Etoiles et Toiles d'Asie » invitera aussi à un véritable parcoursartistique pavé d'expositions (photos, peintures, affiches de cinéma...),d'initiations à différents arts asiatiques (cuisine, massage,calligraphie,...), et de performances dansées ou musicales.

Choi Min-sik, le héros de Old Boy à l'honneur

Le festival accueilleracette année un parrain prestigieux en la personne de Choi Min-sik, l'acteurcoréen le plus connu dans le monde grâce à sa remarquable interprétation d'unpère de famille séquestré, sans savoir par qui ni pourquoi, dans Old boyde Park Chan-wook (Grand Prix de Cannes 2004). Choi Min-sik sera à Lyon du 7 au 9 novembre pour nous présenter cinq deses plus grands films : Crying Fist, Failan, Ivre defemmes & de peinture, Notre héros défiguré et Old Boy.

 

En même temps, un hommage sera rendu à Indiestory, seul distributeur de films indépendants en Corée, avecla projection de Written, Hello Stranger, If you wereme : Anima Vision 2, ainsi que de 10 courts-métrages.

Mumbai Meri Jaan en première mondiale

 

Le 14e Festival Cimémas et Cultures d'Asie célèbrera également l'Inde, premier producteurmondial de films, avec une table ronde et un panorama de 13 films en provenancede  « Bollywood » (contractionde Bombay et de Hollywood).

 

Om shanti om de Farah Khan, le film del'année en Inde, sera notamment projeté lors de la soirée d'inauguration. Lesspectateurs pourront également découvrir en première mondiale Mumbai MeriJaan de Nishikant Kamat, témoignage bouleversant des attentats qui ontfrappé Bombay en juillet 2006.

 

A cette occasion,l'association Asiexpo lancera le troisième ouvrage de la collection AsianConnection : « Le cinéma indien / Indian Cinema ».

 

Enfin, pour les fans de manga, mais aussi de culture japonaise, le festival se prolongera par la 10eJapan Touch Convention les 22 et 23 novembre au Centre Culturel deVilleurbanne, avec ses stands, projections et animations.

Renseignements : www.asiexpo.com

Choi Min-sik, invitéd'honneur du Festival

CHOI Min-sik (최민식) est l'acteurcoréen le plus connu dans le monde, notamment suite à son interprétation dans OldBoy (Grand Prix Cannes 2004). Il est le parrain de cette 14eédition du Festival Cinémas et Cultures d'Asie.

Né en avril 1962, Choi Min-sik s'est d'abord fait connaître au théâtre. Après uneapparition dans Guro Arirang de Park Chong-won en 1989, c'est le film Notrehéros défiguré, du même réalisateur, qui lui permet de percer dansl'industrie cinématographique en 1992. Choi tourne ensuite dans dreux dramesromantiques, Our love this way de Kang Jeong-su (1992) et Sarah isguilty de Yu Ji-hyeong (1993), avant de retourner au théâtre. Au milieu desannées 90, il joue également dans des séries télé, notamment Moon over Seoul.

1997marque le retour de l'acteur sur la scène cinématographique, avec No.3de Song Neung-han, puis The quiet family de Kim Jee-woon (1998). Le rôlequi révèle véritablement Choi Min-sik au cinéma est celui d'un terroristenord-coréen dans Shiri de Kang Je-gyu (1999), un des plus gros succès ducinéma coréen.

 

Au printemps 1999, Choi joue Hamlet au théâtre avant de revenir au cinémadans Happy End de Jeong Ji-wu, Failan de Song Hae-sung et Ivrede femmes et de peinture de Im Kwon-taek. 

 

En 2003, c'est la consécration avec Old boy de Park Chan-wook, qui reçoitle Grand Prix du Public à Cannes en 2004. On retrouve ensuite Choi Min-sik dans Frères de sang de KangJe-gyu, Springtime de Ryu Jang-ha, Crying Fist de Ryoo Seung-wanet Lady Vengeance de Park Chan-wook.

 

Acteur engagé, Choi Min-sik a renvoyé à son gouvernement l'Ordre du Mérite Culturelqu'il a reçu pour son rôle dans Old Boy, afin de protester contre laréduction des quotas dans le cinéma coréen. Il a également choisi de mettre sacarrière en suspens pendant 3 ans.

Récompenses 

pour Notre héros défiguré:

                  *Prix du meilleur acteur - Festival du film Asie-Pacifique 1993

 

pour Shiri :

                  *Prix du meilleur acteur - Baeksang Art Awards 1999

                  *Prix du meilleur acteur - Festival de Daejongsang 1999

                  *Prix du meilleur acteur - Hwanggeum Cinematography Awards 1999

 

pour Happy End:

                  *Prix du meilleur acteur - Festival du film Asie-Pacifique 2000

 

pour Failan:

                  *Prix du meilleur acteur - Blue Dragon Film Awards 2001

                  *Prix du meilleur acteur - Film Critic's Awards 2001

                  *Prix du meilleur acteur - Festival du film asiatique de Deauville 2002

 

pour Old Boy:

                  *Prix du meilleur acteur - Blue Dragon Film Awards 2003

                  *Prix du meilleur acteur  - Baeksang ArtAwards 2004

                  *Prix du meilleur acteur - Korea Film Awards 2004

                  *Prix du meilleur acteur - Festival de Daejongsang 2004

                  *Prix du meilleur acteur - Grand Bell Awards 2004

                  *Prix du meilleur acteur - MBC Film Awards 2004

 

 

Séances spéciales

 

Choi Min-sik sera à Lyon du 7 au 9 novembre pour nous présenter cinq de ses films :

 

Crying Fist de Ryoo Seung-wan (2005),inédit 

L'unest un ancien boxeur déchu, l'autre un jeune délinquant désaxé et violent. Tousdeux vont tenter de combattre leur démon et de redonner un sens à leur vie surle ring. Le meilleur film de boxe coréen !

Failan de Song Hae-sung (2001)

Malfratraté, Lee Kang-jae est sur le point de consacrer sa déchéance. L'annonce de lamort de sa femme, immigrée chinoise épousée contre quelques billets et qu'iln'a même pas connue, va bouleverser sa vie.

Ivre de femmes et depeinture deIm Kwon-taek (2002)

Unportrait intime du grand peintre coréen du XIXe siècle, Ohwon. La fusion d'unevie et d'un art dans une recherche inassouvie de la perfection. Un chef-d'œuvreréalisé par un maître du cinéma coréen et magnifiquement interprété.

 

Notre héros défiguré de Park Chong-won (1992),inédit

Dansles années 60, le jeune Byung-tae, quitte Séoul pour une petite école deprovince, et se heurte au chef de classe qui fait régner la terreur parmi lesélèves. L'éveil à la vie d'une génération qui apprend à refuser la tyrannie.

Old Boy de Park Chan-wook (2003)    

Séquestrépendant 15 ans sans en connaître la raison, Oh Dae-soon est soudainementlibéré. Mû par sa soif de vengeance, il s'adonne au machiavélique jeu de pisteorchestré par son ravisseur. Un monument du cinéma coréen !

 

Les invités du Festival :

Tanatchai BANDASAK

Réalisateur thaï, il viendra présenter Endless Rhyme, un court-métrage.

 

Antoine COPPOLA

Spécialistedu cinéma coréen et réalisateur lui-même, il accompagnera son court métrage, Fragment d'absence.

Marilke FLEURY

Sa société, Bodega Films, distribue en France lefilm Indien Jodhaa Akbar ;elle viendra en parler.

 

IWANA Masaki

Ce réalisateur japonais est également danseur debuto. Il présentera son film Vermilion Souls.

 

KIM Aaron

Realisateur coréen, il présentera Lala Sunshine, accompagné de la productrice du film, MIN Kyuhong.

KIM Ji young

Jeune réalisatrice coréenne vivant auJapon, elle présentera un film sur son expérience du pélérinage de Shikokuintitulé Dumped by a man and then to shikoku? Ohenro, walking zen. Ellesera accompagnée de NINAGAWA Sumimura, producteur du film et de KUBOTA Makiko, actrice.

 

LEE Sang-woo

Realisateurcoréen, il présentera Tropical Manila,accompagné de la productrice du film, Ana AGABIN.

Son Excellence Ranjan MATHAI

Ambassadeurde l'Inde en France, il introduira la cérémonie d'inauguration du festival etl'exposition sur le cinéma indien.

 

Suresh et Sushant SANDAL, pour des performances artistiques 100% Bollywood

Derniers peintres d'affiches indiens, ilsréaliseront en direct des toiles sur plusieurs sites.

TODA Hiroshi

Réalisateur japonais bien connu du Festival,il accompagnera son dernier film, Summer Trip, avec sa productrice OSAKO Yoko et son acteur OKAYAMA  Shinichi.

Coup de projecteur sur Bollywood

 

Cette année, le Festival présentera un panorama ducinéma indien de 1949 à 2008, avec 13 films projetés du 4 au 18 novembre, dont pour la période du Festival :

  • Om Shanti Om de Farah Khan (2007), inédit

Le film sera présenté lors de la soiréed'inauguration, précédé d'une chorégraphie créée par Minerve et de ladémonstration de l'art graphique de Suresh et Sushant Sandal, peintresd'affiches de cinéma indien.

  • Bobby de Raj Kapoor (1973), inédit

Chaudhvin Ka Chand de Mohammed Sadiq (1960), inédit

Dil Se de Mani Ratnam (1998), inédit

Jodhaa Akbar de Ashutosh Gowariker (2008), avant-première 

Mangala Fille des Indes de Mehboob Khan (1952), un grand classique

Mumbai Meri Jaan de Nishikant Kamat (2008), première mondiale

Une table ronde sera consacrée au Cinéma indien & Bollywood. Elle réunira Emmanuel Grimaud (chercheur CNRS & auteur), Suresh & SushantSandal (peintres d'affiches), Prathibha (magazine South Movie Scenes), MarilkeFleury (Bodega Films), Eric Fournet (magazine Bollywood Stars) et PeggyZejgman-Lecarme (maître de conférence).

Un nouveau livre dans la collection Asian Connection

 

A l'occasion du Festival, Asiexpo lancera le 3evolume de sa collection d'ouvrages dédiés au cinéma asiatique : « Le cinéma indien / Indian Cinema ».

 

Indispensable pour tout amateur de cinéma indien, ce livre de 400pages rassemble les contributions de 17 experts. Comme les précédents volumes, il est accompagné d'un DVD avec 2 heures d'interviews et dereportages.

 

Carte blanche à Indiestory 

 

Cette société indépendante, la seule en Corée, fête cette année son dixièmeanniversaire. Elle a distribué et produit près de 700 films. Un hommage luisera rendu, avec la projection de :

 

deux longs-métrages :

  • Hello Stranger de Kim Dong-hyun (2007), première française
  •  Written de Kim Byung-woo (2007), première française

 

un dessin animé :

  • If You Were Me: Anima Vision 2 (oeuvre collective - 2007) , inédit

 

et dix courts métrages.

 

La compétition

 

Les Jurys

Différents jurys décerneront les prix de ce 14ème FestivalCinémas et Cultures d'Asie.

 

 

Le principal d'entre euxreste bien sûr le public, véritable cœur du festival. En effet c'est toujoursauprès des spectateurs que l'équipe d'un film peut le mieux juger de sonimpact. Avec ses 
cinq prix, le public reste donc maître de la compétition.

 

 

En plus du public, trois jurys devront débattre de laprogrammation :

  •          Le Jury Courts Métrages, un jury de professionnels présidé par Choi Min-sik
  •          Le Jury Presse
  •          Le Jury Jeune Public 

 

Les Prix

  •          Grand Prix du Public
    Il récompense un long-métrage.  8 longs métrages sont en compétition cette année.

  •          Prix du Public Court Métrage
    8 courts métrages sont en compétition.

  •          Prix du Public Animation
    4 films d'animation sont en compétition.

  •          Prix du Public Short Battle Royale
    La compétition Short Battle Royale oppose 8 écoles asiatiques de cinéma parmi les plus renommées, représentées par les films de leurs élèves. A l'issue de la séance, il n'en restera qu'une. Et c'est le public qui décidera.
  •          Le prix New Asian Cinema (NAC)
    Ce prix, également remis par le public, récompense les courts, moyens ou longs métrages faisant preuve d'une grande créativité, dans une compétition ouverte en priorité au cinéma indépendant.
    Le prix NAC, né en 2002 à l'issue de la 8e édition du Festival, fut créé comme une nouvelle section capable de rendre compte de la diversité et de l'énergie des jeunes cinéastes asiatiques.
    Dans un foisonnement de genres, de thèmes et de supports se dessine le cinéma de demain. La jeune génération qui utilise aussi bien le support argentique que numérique s'inscrit dans un renouveau du cinéma asiatique, dont Asiexpo se fait l'écho à travers un programme original.

  •          Le Prix du Jury
    Il couronnera le meilleur court métrage.

 

  •          Le Prix de la Presse
    Ce prix permettra aux professionnels de la presse d'exprimer leur avis concernant le meilleur long métrage.

 

  •          Le Prix Jeune Public
    Il est né lors de la onzième édition d'une volonté d'ouvrir le festival à un public plus jeune et de faire découvrir le cinéma asiatique aux spectateurs de demain. Ce prix sera décerné par des lycéens de la région lyonnaise.

Les trophées, qui seront décernés lors de la soirée declôture, ont été réalisés par le sculpteur Gilles Frairot.

 

 

Les Films en Compétition

Catégorie longs métrages

  •          Bangkok Time de Santi Taepanich, Thaïlande, 2007
  •          Dumped by a Man & then to Shikoku? Ohenro, Walking Zen de Kim Ji-young, Corée du Sud, 2008
  •          Feast of Villains de Pan Jianlin, Chine, 2008
  •          Hello Stranger de Kim Dong-hyun, Corée du Sud, 2007
  •          Mumbai Meri Jaan de Nishikant Kamat, Inde, 2008
  •          The Shaft de Zhang Chi, Chine, 2008
  •          Summer Trip de Toda Hiroshi, Japon, 2008
  •          Tropical Manila de Lee Sang-woo, Corée du Sud / Philippines, 2008

 

Catégorie New AsianCinema

 

  •          Bangkok Time de Santi Taepanich, Thaïlande, 2007
  •          Dumped by a Man & then to Shikoku? Ohenro, Walking Zen de Kim Ji-Young, Corée du Sud, 2008
  •          Feast of Villains de Pan Jianlin, Chine, 2008
  •          Hello Stranger de Kim Dong-hyun, Corée du Sud, 2007
  •          Tropical Manila de Lee Sang-woo, Corée du Sud / Philippines, 2008

Catégorie Courts Métrages

 

Les courts métrages sontsouvent injustement lésés pas la distribution. Ils sont pourtant d'une importancecapitale dans le paysage cinématographique, occasion pour de futurs talents defaire leurs armes avant le passage à des productions souvent plus lourdes etparfois plus institutionnelles. Les Kitano et Wong Kar-wai de demain sont peut-être dans cettesélection des meilleurs courts métrages asiatiques de ces deux dernières années.

Catégorie Short BattleRoyale

 

Les deux écoles finalistes cette année sont :

 

  •          Aswara (Malaisie)
  •          Nanyang Polytechnic (Singapour)

Catégorie Films d'Animation

 

  •          Amuri in Star Ocean de Yonetani Yoshitomo, Japon, 2008
  •          Evangelion: 1.0 your are [not] alone de Anno Hideaki, Japon, 2007
  •          If You Were Me: Anima Vision 2 (oeuvre collective), Corée du Sud, 2007
  •          One Piece : L'épisode de Chopper de Shimizu Junji, Japon, 2008

 

Le parcours documentaire

 

L'approche documentaire sera denouveau à l'honneur cette année, pour aller au plus près des peuples, desmanières de vivre, de penser, d'exister... Le cinéma du réel a cela de précieuxqu'en offrant un plaisir de cinéma différent, voire inédit pour beaucoup, ilnous transporte au sein de la sensibilité de gens faisant vraiment partie de cemonde.

 

Ce sont 10 documentaires quiseront proposés au public cette année.

 

 

Les animations culturelles

La portée du Festival Cinémaset Cultures d'Asie s'étend au-delà des salles obscures. Hors les murs, c'esttout un panel d'animations culturelles qui sera proposé pour faire, voir etécouter.

Ateliers

Le meilleur moyen de comprendre et d'apprécier est certainement depratiquer : neuf ateliers permettront de découvrir la calligraphie chinoise,les papiers découpés, la cuisine coréenne, le qigong féminin, les massagesselon l'ayurveda, les massages thaïs, les saveurs indiennes ou encore lamédecine indienne.

 

Les enfants auront la possibilité de s'initier à l'origami ou aukathakali,théâtre dansé de l'Inde du Sud.

 

Expositions

 

C'estun parcours de onze expositions qui sera proposé au public : photos,peintures, affiches de cinéma, dessins - lui permettant de voyager du Pakistanau Japon en passant par le Cambodge, l'Inde, la Chine et la Corée.

 

Evénements

  •          Concert de qawwali, chant dévotionnel et mystique de l'Inde et du Pakistan, interprété par Shuaib Aftab Qawwal, talentueux artiste qui a su développer sa maturité vocale sous la tutelle du Grand maître Ustad Ghulam Hassan Shaggan de Lahore.

 

  •          Soirée ciné + restaurant coréen

 

  •          Réalisation en direct d'affiches de cinéma indien par Suresh et Sushant Sandal, derniers représentants des peintres d'affiches en Inde.

 

  •          Japan Touch Convention #10
    Le cinéma d'animation s'exportera également hors des murs avec une nouvelle édition de la Japan Touch Convention, le week-end du 22/23 novembre au Centre Culturel de Villeurbanne.

Rencontres

 

Le Festival Cinémas et Culturesd'Asie proposera des vernissages en présence des artistes EricMartzloff, Lucile Lux et Franck Boutonnet. Moments privilégiés, ces rencontres sont autant d'occasions d'échanger,de connaître, de découvrir...

Naissance et objectifs du FestivalLe Festival est né à Lyon en 1995 sous l'impulsion deJean-Pierre Gimenez. Il s'agit alors d'une semaine de films et d'animationsculturelles dédiés à l'Inde, « Nocturnes Indiens »

A partir de 1997, il s'étend à toute l'Asie pour devenir lefestival « Cinémas et Cultures d'Asie ». 

Explorer de nouveaux horizons cinématographiques 

Aujourd'hui, la richesse du cinéma asiatique n'est plus àdémontrer : grâce au succès de quelques chefs-d'oeuvre, le public françaispeut voir en salle des films venus des quatre coins du continent. Pour autant,une infime partie de la production parvient jusqu'à nos écrans. Le cinémaasiatique a certes sa place dans les salles françaises, mais elle est bien tropfaible au goût des fans.

 

C'est pour cette raison que chaque année le festival Cinémas etCultures d'Asie poursuit fidèlement sa mission : explorer ces horizons cinématographiqueset en ramener le meilleur sur les écrans lyonnais, pour permettre à ces filmsd'exister et de rencontrer un public avide de (re-)découvertes, de surprises etde rencontres. 

Le Festival propose pendant 6 jours un vaste programme de films inédits,d'avant premières et de grands classiques, de l'Asie centrale à l'Extrême-Orient,accompagné de manifestations culturelles complémentaires. 

Il a attiré en 2007 plus de 9000 personnes.

 

Links

The Bulletin Board

> The Bulletin Board Blog
> Partner festivals calling now
> Call for Entry Channel
> Film Showcase
>
 The Best for Fests

Meet our Fest Partners 

Following News

Interview with AFM Director

 

Interview with Cannes Marche du Film Director 

 

Interview with the Parasite director

Brad Pitt and Leonard Maltin Interviewed

Filmfestivals.com dailies live coverage from


> Live from India
> Live from LA
> IFFI Goa
> Beyond Borders
> Lost World Film Festival
> Locarno
> Toronto
> Venice
> San Sebastian
> BFI London

> Film Festival Days
> AFM
> Tallinn Black Nights 
> Red Sea International Film Festival

> Palm Springs Film Festival
> Kustendorf
> Rotterdam
> Sundance
Santa Barbara Film Festival SBIFF
> Berlin 
> Fantasporto
Amdocs
Houston WorldFest 
Cannes / Marche du film online

Useful links for the indies:

Big files transfer
> Celebrities / Headlines / News / Gossip
> Clients References
> Crowd Funding
> Deals

> Festivals Trailers Park
> Film Commissions 
> Film Schools
> Financing
> Independent Filmmaking
> Motion Picture Companies and Studios
> Movie Sites
> Movie Theatre Programs
> Music/Soundtracks 
> Posters and Collectibles
> Professional Resources
> Screenwriting
> Search Engines
> Self Distribution
> Search sites – Entertainment
> Short film
> Streaming Solutions
> Submit to festivals
> Videos, DVDs
> Web Magazines and TV

A question for Jennifer Aniston from Richard Hobert winner at SBIFF 2020 :

> Other resources

+ SUBSCRIBE to the weekly Newsletter
+ Connecting film to fest: Marketing & Promotion
Special offers and discounts
Festival Waiver service
 

Images de l'utilisateur

About Bruno

chatelin bruno

This Blog in french, is managed by Bruno Chatelin

It covers the french film festivals circuit with ambience and news.
Videos and audio podcasts.

C'est qui Bruno?
HEC, publicitaire chez Intermarco Publicis, DMM et JWT puis distributeur chez Sony Pictures (Directeur Marketing) de 1987 à 1995 puis UGC FOX (Directeur Général de 95 à 97, à la création du GIE)

Co fondateur de filmfestivals.com

Fondateur de majorbuzzfactory.com


Levallois Perret

France



View my profile
Send me a message
gersbach.net